Jiří Dědeček chante le Grand Jacques

13-02-2011

En République tchèque, on aime la chanson française, la chanson à texte. La grande Hana Hegerová a par exemple beaucoup chanté Jacques Brel, tout comme Jiří Dědeček qui l’interprète, le traduit avec passion et dévotion. Touche-à-tout, il adapte aussi en tchèque les chansons d’Edith Piaf, de Boris Vian ou de Georges Brassens. En 2003, il a sorti un album regroupant des chansons de Brel, traduites par ses soins. Ressortant à cette occasion des textes parfois méconnus du grand Jacques, même des francophones... Cet album s’appelle Musíme vidět dál, Il nous faut regarder.