Hrady CZ : des concerts dans un décor historique

Le coup d’envoi du festival itinérant Hrady CZ vient d’être donné au château de Točník, à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Prague. Ce sont les décors historiques exceptionnels et insolites qui distinguent le projet Hrady CZ des très nombreux autres festivals musicaux organisés chaque été en République tchèque. Le coup d’envoi du festival itinérant Hrady CZ vient d’être donné au château de Točník, à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Prague. Ce sont les décors historiques exceptionnels et insolites qui distinguent le projet Hrady CZ des très nombreux autres festivals musicaux organisés chaque été en République tchèque.

Hrady CZ, photo: Sabina VoseckáHrady CZ, photo: Sabina Vosecká Depuis l’an dernier, en collaboration avec l’Office national des monuments, les organisateurs cherchent également à rendre accessibles d’autres curiosités touristiques situées dans les environs des sites du festival.

Ainsi, après leur prestation à Točník, les chanteurs et les groupes de musique monteront tour à tour, les vendredi et samedi, sur les scènes des décors historiques que constituent les châteaux de Kunětická hora, Švihov, Rožmberk nad Vltavou, Bezděz, Veveří, Hradec nad Moravicí et Bouzov.

Dans le cadre de notre programme musical du dimanche, nous vous présenterons certains des interprètes inscrits au programme de cette édition. L’un d’entre eux est Tomáš Klus, un parolier de talent dont les textes séduisent un large public. C’est d’ailleurs le cas des paroles de la chanson « Nina ».

Monkey Business, photo: Tomáš Adamec, ČRoMonkey Business, photo: Tomáš Adamec, ČRo Par ailleurs, le groupe de pop et de funk à succès Monkey Business sera présent à Švihov, magnifique château-fort entouré d’eau.

Quant au château de Bouzov, dont l’architecture romantique a servi de décor à de nombreux films tchèques, il accueillera sur sa scène l’un des groupes tchèques les plus originaux. Il s’agit de J.A.R., dont les 28 années d’existence ne freinent pas la créativité. Nous vous proposons d’écouter une de leurs compositions, intitulée « Je to nejistý ».

Fondé par le claviériste et chanteur Michael Kocáb, le groupe de rock tchèque Pražský výběr a connu diverses tribulations. Entre 1983 et 1986, Pražský výběr était en effet interdit par le régime communiste, et ce n’est que dans la seconde moitié des années 1980 que le groupe a pu reprendre ses concerts. Après 1989, ses apparitions publiques ne sont plus que sporadiques. En 2006, en raison de mésententes entre les deux noms principaux du groupe, Michael Kocáb et le guitariste Michal Pavlíček, le groupe se sépare. Pražský výběr parviendra ensuite à trouver une solution à ces désaccords, et les musiciens composant actuellement le groupe sont les mêmes qu’à ses débuts.

Tous les fans de Lenny sont du même avis : ses concerts, c’est bien plus que de la musique, c’est une véritable expérience artistique. De plus, les critiques ont couvert d’éloges son premier album, Hearts. Et la chanson « Hell.o » s’est même retrouvée à la première place du hit-parade italien !

Kunětická hora, photo: Karelj / CC BY 3.0 UnportedKunětická hora, photo: Karelj / CC BY 3.0 Unported « Lhůta záruční » est la chanson qui a fait connaître, il y a 4 ans, le groupe pop masculin Slza. Ce groupe ne manquera pas au festival, et vous pourrez les entendre, entre autres, d’ici une semaine à Kunětická hora.

Le groupe de rock tchèque Divokej Bill a, en 20 ans d’existence, vendu plus de 100 000 disques, et a joué en première partie des Britanniques de Levellers sur deux courtes tournées européennes.

Les chansons d’Ivan Mládek et de son groupe Banjo Band sont connues de tous les Tchèques grâce à leurs mélodies simples et à leurs paroles pleines d’humour. La chanson « Jožin z bažin » a dépassé nos frontières, et le groupe Metallica l’a même interprétée lors de son concert à Prague en ce début d’année !