Une nouvelle rencontre avec les auditeurs francophones de Radio Prague

19-07-2017

Les vacances sont arrivées mais ce n’est pour autant que les auditeurs de Radio Prague ont manqué de nous adresser leurs messages, dont nous vous présenterons comme d’habitude quelques extraits dans cette rubrique.

Photo illustrative: LubosHouska / Pixabay, CC0Photo illustrative: LubosHouska / Pixabay, CC0 Dans son courriel rédigé le 7 juillet, Jean-Michel Aubier nous a d’abord écrit :

« Après 66 jours d'interruption de ma ligne téléphonique fixe (et par voie de conséquence de mon accès Internet), je renoue avec Radio Prague. En fait, Orange m'avait prêté une clef "domino" qui me permettait d'aller sur Internet, mais avec une qualité dégradée, et surtout avec un forfait ne me donnant pas la possibilité de télécharger ou d'écouter en streaming. Mais tout est revenu à la normale il y a deux jours. »

Plus loin, Jean-Michel Aubier constate que la vie politique tchèque est toujours aussi kafkaïenne, « avec des annonces de démissions, puis des retraits de cette décision, des ministres qui partent soupçonnés de corruption, d'autres qui ne veulent pas suivre le chef de l'Etat en déplacement… ». Et il ajoute :

« Heureusement que les chiffres macro-économiques sont bons (chômage très bas, léger excédent budgétaire, dette maîtrisée, croissance encore solide...). Imaginez ce que la situation politique pourrait être si le pays connaissait en plus de graves difficultés économiques ! Je m'inquiète de voir Andrej Babiš aux portes du pouvoir. Je crains alors que la République tchèque ne connaisse un Czexit. J'avoue ne pas comprendre ces peuples qui se tournent vers le populisme. »

Cyril et Méthode, photo: Valtameri / GNU FLCyril et Méthode, photo: Valtameri / GNU FL Notre auditeur français nous signale enfin qu’il a bien apprécié l'émission spéciale du 5 juillet à l'occasion de la journée des évangélisateurs Cyril et Méthode, l'occasion pour lui d'écouter de la musique de Janáček. Et aussi l’article sur l’initiative proposant la pose d’une plaque sur le dernier domicile connu des victimes du communisme.

En ce qui concerne la situation politique locale, elle semble effectivement assez fragile. C’est à l’issue des élections législatives d’octobre et à l’issue de l’élection présidentielle de janvier prochain que l’on connaîtra une réponse à la question de savoir si le pays sera prêt à faire face à toute sorte de tendances « populistes » et « anti-européennes », qui marquent dans une certaine mesure la scène politique ainsi que le climat au sein de la société. Pour sa part, Paul Jamet nous a fait savoir :

« Mercredi dernier, malgré la canicule je me suis rendu à Paris pour visiter la magnifique exposition Jardins au Grand Palais (j'avais acheté des billets coupe-file !). Dans l'une des salles de l'exposition, j'ai relevé cette citation de Karel Čapek : ‘Il y a 100 manières de se créer un jardin : la meilleure est encore de prendre un jardinier !’ Une citation pleine de bon sens mais qui vous prive de faire du jardinage ! Si l'écrivain tchèque, Karel Čapek, est très connu, je pense que le photographe (oui, il était bien photographe) Josef Sudek l'est moins. Né à Kolín en 1896 et mort à Prague en 1976. Ce sont les seules informations qui accompagnent quelques-unes de ses photos exposées dans une autre salle. Des photos en noir et blanc conservées à la BnF – la Bibliothèque nationale de France. L'une d'elle représente un jardin de Prague au printemps.
Il y a un an, j'ai manqué cette exposition : une invitation à nous parler bien sûr de Josef Sudek et des jardins de Prague. Personnellement, je connais le Botanická zahrada, le square Charles, la colline Petřín ... et Vyšehrad. Mais il y en a beaucoup d'autres à ma connaissance… »

Photo: Josef Sudek / © Succession Josef Sudek / Jeu de PaumePhoto: Josef Sudek / © Succession Josef Sudek / Jeu de Paume Outre les endroits cités, Prague dispose bien entendu de beaucoup d’autres jardins, peut-être moins connus, mais non moins charmants. Nous vous en parlerons dans une de nos émissions dédiées au tourisme. Concernant le photographe Josef Sudek, nous avons dans nos programmes largement informé de l’exposition consacrée à son œuvre, qui a eu lieu en été 2016 dans le jardin des Tuileries à Paris. Celle-ci s’est déplacée par la suite, comme nous l’avons également mentionné, vers le Musée des Beaux-arts au Canada.

Dans les courriels que nous avons reçus ces derniers jours, nous avons eu le plaisir de lire également un message qui nous a été adressé par le collège d’administrateurs du Radio DX Club d’Auvergne et qui nous a informé :

« Avec un grand retard dont nous vous prions de bien vouloir nous excuser, nous reprenons contact avec grand plaisir, avec votre station. Lors de notre dernière assemblée générale, quelques modifications ont été apportées à l’organisation de notre association. Suite au décès de Jean Pierron, notre président fondateur, Frédéric Bolle avait assuré pendant trois années la présidence de l'association; pour des raisons personnelles il ne souhaitait pas renouveler son mandat. Les adhérents réunis en assemblée le 14 janvier 2017 ont élu une nouvelle équipe, et voté pour une nouvelle gouvernance de l'association. »

Les auteurs de ce message nous assurent par la même occasion de porter toujours une grande attention à l’actualité de Radio Prague :

« Nous avons écouté le superbe reportage de Guillaume Narguet au Radio Club du Perche lors de la Rencontre des Amis de la Radio à La Viône, les 3 et 4 juin. Comme nous avions déploré l'an dernier le décès d'Omar Mounir, grand journaliste-écrivain francophone, venu plusieurs fois à Clermont, chez la famille Pierron, et qui nous avait fait le grand honneur d'animer plusieurs réunions de notre association. Aussi, nous souhaitons vivement maintenir et développer les contacts avec votre radio dans un esprit de respect mutuel, de cordialité et d'efficacité, tel que les avait initiés Jean Pierron et vous prions de croire à nos sentiments les meilleurs. »

Mme Maguy Roy, également membre du Radio DX d’Auvergne, nous a écrit quelque mots à propos du Rendez-vous des Amis de la Radio qui s’est déroulé les 3 et 4 juin à la Viöne :

Photo: Archives de Paul JametPhoto: Archives de Paul Jamet « Un grand merci pour cette très belle émission qui relie, par les ondes, les clubs d'écouteurs dont fait partie le Radio DX Club d'Auvergne et Francophonie. A écouter et réécouter, à partager avec plaisir ! »

Gille Gautier lui aussi revient à son tour sur cette rubrique Panorama qui a été dédiée à cette rencontre à laquelle Radio Prague a pu participer :

« Je vous rapporte ce petit mot pour vous dire qu’en m’écoutant, je me trouve un peu ridicule mais content de m’entendre dire aux présents d’écouter plus souvent et aussi d’écrire plus souvent. J’espère que mon appel va avoir un petit effet. Je montre un exemple : j’aimerais que ceux qui écoutent les ondes courtes, les pirates, les amateurs, consacrent un peu plus de temps aux radios internationales, malheureusement, cela ne dépend pas que de moi. »

Gilles Gautier nous promet aussi qu’en rentrant de vacances en Allemagne, il essaiera de nous écouter un peu plus souvent, histoire de compenser un peu ce manque.

Merci vous tous, amis auditeurs, que nous avons eu le plaisir de citer dans cette émission, merci vous tous qui nous écoutez et qui avez pris l’habitude de suivre l’actualité politique, culturelle, économique, sportive, touristique de la République tchèque et qui portez également de l’intérêt à son histoire… Et voici pour finir notre traditionnelle question du mois qui est cette fois-ci la suivante:

Le début de l'été est marqué en Tchéquie par le déroulement d'un festival de cinéma. Dans quelle ville a-t-il lieu ?

Je rappelle que parmi les bonnes réponses, six vainqueurs seront tirés au sort et recevront un prix. Envoyez vos réponses avant la fin du mois à l’adresse suivante : cr@radio.cz.

19-07-2017