Le courrier de la rentrée

04-09-2010

Bonjour et bienvenue dans le courrier des auditeurs. Signe de l’air du temps, le courrier de cette semaine est marqué par des questions sur la rentrée des classes, tandis que d’autres auditeurs profitent encore à raison de leurs vacances.

Photo: CTKPhoto: CTK Entrons dans le vif du sujet avec Christian Guibaudo, de Tende en France : « Dans quelques jours, ce sera la rentrée scolaire en France. Quand aura-t-elle lieu en République tchèque cette année ? Y aura-t-il le même nombre d’élèves, ou comme en France, le nombre d’élèves diminue chaque année ? »

La rentrée des classes se fait sensiblement au même moment en France et en République tchèque. Elle a eu lieu mercredi 1er septembre, comme vous avez pu l’entendre dans un papier diffusé sur nos ondes jeudi dernier. Depuis 1996, le nombre d’élèves dans l’enseignement primaire baisse et s’élevait à 784 000 en 2009 contre 1 100 000 en 1996. Mais, dans l’enseignement secondaire, les chiffres restent stables autour de 550 000 élèves depuis 10 ans.

www.comeniascript.czwww.comeniascript.cz Et cette année, une réforme majeure va toucher une quarantaine d’écoles primaires : un nouveau type d’écriture baptisé Comenia script doit remplacer l’ancienne écriture cursive. Cette écriture attachée tchèque était très difficile à apprendre et la nouvelle devrait simplifier l’apprentissage des élèves. Une réforme qui se justifie aussi par le fait que les enfants n’ont pratiquement plus l’occasion de lire l’écriture cursive car aujourd’hui, la majorité des textes sont des textes en script tapés sur ordinateur. Et peut-être même que cette nouvelle écriture modifiera positivement le rapport à la lecture des enfants, c’est du moins ce qu’espèrent les partisans de la réforme.

Si les vacances d’été se terminent, certains de nos auditeurs sont toujours en vacances. Nous avons reçu une carte postale cette semaine. Merci à Frédérique et Hervé Brien de Talence pour leurs pensées de Florence. « Amitiés de Florence où nous passons quelques jours. Ce n’est pas la Vltava mais ça y ressemble. » Merci également à Osamu Aikawa qui nous écrit du Japon : « Cet été est très très chaud ici au Japon. La température la plus élevée est de 35 degrés, le minimum est de 28. Qu’en est-il dans votre pays ? L’agence météorologique japonaise a déclaré il y a quelques jours qu’il fera chaud en septembre et octobre », nous a-t-il écrit. Profitez bien de l’été indien qui s’annonce au Japon, car en République tchèque, l’été joue à cache-cache. S’il avait commencé très fort début juillet avec des températures avoisinant les 30, 35 degrés, la suite a été plus mitigée. Et cette semaine, l’automne a déjà fait son apparition. Merci enfin pour votre rapport d’écoute et nous vous enverrons naturellement des cartes QSL.

Oublions quelques instants la météo pour revenir vers Jacques Augustin de Rosny-sous-Bois qui nous avait écrit une longue lettre début août. Nous avions omis de répondre à l’une de ces questions, à savoir s’il « existe en République tchèque un Conseil constitutionnel. Qui est par ailleurs le garant de la Constitution tchèque ? Existe-t-il un Conseil d Etat ? »

En République tchèque, ce n’est pas le Président qui est garant de la Constitution, mais la Cour constitutionnelle qui se trouve à Brno. Cette cour est l’équivalent du Conseil constitutionnel français. Ses juges sont nommés par le Président de la République en accord avec le Sénat. A la place du Conseil d’Etat, la République tchèque a un équivalent, la Cour administrative suprême, qui elle aussi juge en dernier ressort les contentieux concernant l’administration. Mais cette cour n’a pas de fonction consultative pour le pouvoir exécutif à l’instar du Conseil d’Etat français.

Merci de plus à Gérard Petrisot d’Argenteuil, Jeannot Schakmann d’Armentières et à André Biot de Romerée pour leurs rapports d’écoute. André Biot qui fait remarquer par ailleurs une très mauvaise réception. Nous en sommes navrés. Merci également à Abdelhamid Djebbari de Tlemcen pour son rapport d’écoute.

Pour finir, reparlons un peu de tourisme. René Durand d’Orvault nous écrit sur un sujet traité dans Panorama : Il s’interroge : « A Tout Prague semble bien intéressant mais ce magazine est-il à la portée de monsieur tout le monde ? »

A Tout Prague est un magazine qui ne vise pas une frange particulière de la société et est au contraire accessible à tous. Le but est de toucher tous les francophiles et francophones qui s’intéressent à la République tchèque. Pour vous donner une idée, vous pouvez jeter un œil au site internet sur lequel des extraits des numéros papier sont disponibles. Un abonnement à la version papier est également possible. Comme le précisait le rédacteur en chef Petr Fuksa dans la rubrique Panorama :« On se concentre moins sur l’actualité, même si on a une ou deux pages sur des concerts ou des évènements actuels. Mais on a surtout la rubrique tourisme, où on présente des personnalités tchèques intéressantes, que ce soit des personnalités contemporaines ou des personnalités historiques. »

Et c’est sur cette note touristique que nous terminons ce courrier des auditeurs. Profitez bien de vos vacances si vous y êtes encore et pour les autres, bonne chance pour la rentrée !

04-09-2010