18-12-2010

Nous vous l’avons annoncé la semaine dernière, en raison de la réduction du budget qui lui est alloué par le ministère des Affaires étrangères, Radio Prague diffusera pour la dernière fois ses programmes sur ondes courtes le 31 janvier prochain. Les émissions internationales de la Radio tchèque, qui fêteront en 2011 leur 75e anniversaire, tournent ainsi une page de leur longue histoire. Et cette triste nouvelle ne vous a bien entendu pas laissés indifférents.

Commençons donc avec ce message fort sympathique envoyé par Hervé Brien, de Talence, en Gironde :

« Bonjour à toutes et à tous chers amis de la rédaction française de Radio Prague, l'information tant redoutée est arrivée : Radio Prague cessera ses émissions en ondes courtes le 31 janvier 2011, jour qui est aussi celui de mon anniversaire. J'aurais préféré un autre cadeau et vous aussi je le suppose. C'est ainsi, la raison budgétaire a eu raison de ce vecteur d'information merveilleux qu'est la diffusion par ondes courtes des émissions des radios internationales.

qsl/2011/ Les ondes courtes ont toujours été présentes dans ma vie. A l'âge de 15 ans, j'écoutais les stations radio amateurs. Ensuite, j'ai été actif sur les ondes comme radio amateur moi-même, avec l'indicatif F6CZL. Puis cette passion pour l'émission est un peu tombée, mais a été remplacée par l'écoute des stations internationales et principalement de Radio Prague depuis une dizaine d'années.

L'écoute de votre station a été une véritable révélation et nous a permis avec Frédérique de découvrir la République Tchèque, votre culture, votre littérature, votre histoire, de nous intéresser à « ce petit pays » du cœur de l'Europe, de venir visiter Prague et de vous rencontrer dans votre bâtiment historique en 2006, et jusqu'à adhérer à l'association franco-tchèque d'Aquitaine. En serions-nous là sans Radio Prague ?

Mes nombreux récepteurs radio vont bientôt prendre place dans un musée. Après Radio Slovaquie International, Radio Prague met fin à ses émissions. Qui sera le prochain ?

Dans mon dernier courriel, je vous donnais rendez-vous dans quelques années pour mon 200e courrier : ce rendez-vous tient toujours, mais ce ne sera plus dans la rubrique du courrier des auditeurs, mais des internautes. Notre intérêt pour Radio Prague et votre pays ne s'arrêtera pas ce 31 janvier et nous continuerons à vous écouter par cet outil merveilleux mais terrible qu'est Internet.

Nous vous remercions encore pour toutes ces années passées en votre compagnie sur les ondes et pour l'ouverture d'esprit que vous nous avez donnée. Avec tout notre soutien en ces moments difficiles. Bonne semaine à toutes et à tous, et très sincères amitiés tchécophiles et radiophoniques (pour quelques temps encore). »

Autre lettre du même type, celle que nous a envoyée Didier Luc Beaurepaire, de Romans-sur-Isere : « Chers amis de Radio Prague, c’est avec tristesse que je viens d’apprendre l’arrêt des émissions en ondes courtes. Je dois dire cependant que j’écouterai votre station jusqu’au bout et je me demande ce que nous allons devenir, nous les auditeurs. Radio Prague est bien ma station préférée… »

Depuis Tokyo, au Japon, Osamu Aikawa nous a également fait part de ses regrets après un rapport d’écoute très complet. M. Aikawa a donc écrit : « J’ai été très choqué de la nouvelle selon laquelle Radio Praha allait arrêter de diffuser ses émissions sur ondes courtes à partir du 1er février. J’ai ressenti beaucoup de tristesse en entendant cette nouvelle. « Oh mon Dieu » ai-je même dit à haute voix. L’écoute régulière de vos émissions en français faisait partie de mon style de vie. Je ne sais donc pas ce que je ferai à partir de février. »

Rappelons donc encore une fois qu’à partir de février prochain, la plateforme de base de la diffusion deviendra donc Internet. Radio Prague sera également diffusée en Europe par satellite et grâce à des stations partenaires à l’étranger. La nouvelle grille et autres éventuels changements seront communiqués en janvier. La seule bonne nouvelle dans tout cela pour vous, radioamateurs, est qu’une nouvelle série de huit cartes QSL pour l’année 2011 sera malgré tout disponible. Pour les recevoir, et comme le faisaient déjà certains d’entre-vous, il vous suffira d’envoyer vos rapports d’écoute de nos programmes sur Internet.

Nous espérons donc que, malgré une certaine perte évidente d’attrait, vous resterez fidèles à Radio Prague…

18-12-2010