13-11-2010

Bienvenue à l’écoute de l’une de vos rubriques préférées, consacrée comme chaque fin de semaine à vos lettres, mails, rapports d’écoute, remarques, encouragements ou critiques.

Mais avant de nous lancer dans le tri de ce courrier, commençons avec un concours lancé par le Goethe-Institut, ou si vous préférez l’Institut Goethe de Prague, qui est à la culture allemande ce que l’Institut français est à la culture francophone dans la capitale tchèque. Ce concours, qui bénéficie du soutien de la Radio tchèque, s’adresse aux jeunes âgés de 18 à 25 ans et ne concerne donc malheureusement pas la majorité de nos auditeurs, mais nous savons cependant que quelques jeunes suivent quand même nos émissions. Jusqu’au 10 décembre prochain, les jeunes Tchèques, Allemands, Polonais, Américains mais aussi Français peuvent donc écrire dans leur langue maternelle un essai d’une longueur de leur choix dans lequel ils répondront aux trois questions suivantes : qui, selon eux, personnifie la culture américaine (ou européenne dans le cas des jeunes Américains) ? Qu’y a-t-il dans cette personnalité et dans ce qu’elle fait de spécifiquement américain ou européen ? Et pourquoi est-ce important pour eux ? 26 auteurs des meilleurs essais seront invités en mars prochain à un workshop à Berlin, au cours duquel les jeunes auteurs des cinq pays pourront débattre de ce qui est vivant, fort et important dans leur culture ou dans les cultures des autres pays participants. L’objectif, selon l’Institut Goethe, est de définir quelle image les jeunes d’aujourd’hui ont des cultures américaine et européenne, mais aussi de répondre à la question de savoir si les jeunes Européens sont encore fascinés par l’Amérique comme l’étaient leurs ancêtres et s’il existe quelque chose dans la culture européenne qui intéresse les jeunes Américains.

Précisons encore que différents acteurs, philosophes, journalistes et autres économistes, en provenance des cinq pays seront présents à Berlin. Et si vous souhaitez y participer vous aussi et que vous souhaitez obtenir plus d’informations sur le concours, vous pouvez consulter le site Internet www.goethe.de/faszination.

Photo: Kristýna MakováPhoto: Kristýna Maková Passons maintenant à votre courrier, ou plutôt à vos rapports d’écoute, vos lettres étant cette semaine assez peu nombreuses. Remercions donc d’abord M. Kristian Peeters, de Loncin, en Belgique. M. Peeters a joint à ses quatre rapports d’écoute une carte postale représentant le magnifique tapis de fleurs installé tous les deux ans sur la Grand’Place de Bruxelles. A ce sujet, rappelons que pour la première fois cette année, début septembre, un tapis de fleurs de 500 m2, pour lequel 150 000 bégonias avaient été acheminés de Gand, a également été installé à Prague sur la place de la Vieille-Ville, l’idée étant de célébrer la présidence belge de l’UE. Pour le design, l’emblème de la ville de Prague ainsi que le logo de la présidence belge de l’UE avaient été choisis, les deux logos étant reliés par des motifs Art nouveau, un style aussi populaire en Belgique qu’en République tchèque.

Autre message, celui de M. Felix Guilbaud, de Bouguenais, en Loire-Atlantique. Au dos d’une carte de son département et de la Bretagne, M. Guilbaud nous écrit : « Chers amis tchèques, je vous reçois dans de bonnes conditions. Je suis toujours à votre écoute, mais j’ai beaucoup d’occupations avec notamment un grand jardin à entretenir dans lequel je passe beaucoup de temps. Mais mon grand loisir reste l’écoute des ondes courtes bien entendu. ». M. Guilbaud finit en nous envoyant toutes ses amitiés, des amitiés que nous lui rendons tout naturellement, ainsi qu’à nos autres auditeurs, comme Mrs. Bernard Marthoud, René Durand, d’Orvault, lui aussi de Loire-Atlantique, Philippe Marsan, de Biganos, en Gironde, et André Biot, de Romerée, en Belgique, qui se plaint cependant que la bonne audibilité se dégrade parfois au fil de l’émission lors de l’écoute à 18h30, heure de Prague.

Et votre courrier n’étant pas plus abondant, terminons avec un petit exercice de prononciation et un salut à nos auditeurs du Maghreb et plus spécialement du Maroc avec Mrs. Abdelilah Izzou, de Khemisset, Abdawlahad Salama, de Laayoune, et Ali Igroune, de Safi. Enfin, encourageons tous les autres à nous écrire très prochainement !

13-11-2010