09-01-2010

En ce début 2010, une large place sera réservée aux vœux, plutôt nombreux, que vous nous avez fait parvenir ces derniers jours…

C’est sans surprise de France que vous êtes les plus nombreux à nous écrire. Bruno et Thérèse-Marie Barrande et leurs enfants Laurence et Guillaume, de Saugues, nous ont par exemple envoyé par voie électronique une très belle carte de la commune de Saugues, en Haute-Loire, sous la neige. De neige, il ne doit actuellement pas en manquer dans les Alpes et à Grenoble, d’où nous a écrit Alain Grillot, qui précise qu’il écoute nos programmes dans de très bonnes conditions sur 5930 KHz de 17h30 à 18h. Une information intéressante dans la mesure où Christian Canoen, depuis Loos, dans le Nord, indique, lui, que nos programmes sont absolument inaudibles à cette heure-là et qu’il a donc abandonné l’écoute le soir. Christian Canoen, dont les rapports d’écoute sont comme toujours nombreux, nous écrit également : « je tiens à vous remercier pour votre sympathique carte de vœux et pour l’agenda avec vues de Prague qui me rappelle les magnifiques séjours passés dans votre superbe capitale. Une ville que j’apprécie tout particulièrement et que j’ai le plaisir de visiter chaque année, en particulier à la période du marathon international, donc en mai.

Passons un grand merci aussi à Me. Suzanne Boyer, de Nantes, qui, malgré ses 91 ans, nous a écrit comme elle le fait chaque année. Nous lui transmettons nos salutations les plus chaleureuses, tout comme à Rosé-Marie Becker, de Freyming-Merlebach, en Moselle, qui nous souhaite, elle, « beaucoup de bonheur pour 2010 - plus de mauvaises nouvelles, rien que de bonnes par le biais de votre radio. Voilà mon souhait pour l’An neuf ». Rosé-Marie a joint à son message une carte avec un menu de bonne année dont voici la composition : des galettes de 365 matins lumineux assortis de soirées étoilées, des petits fagots de 52 semaines de joie et de gaieté, des médaillons de 12 mois d’enchantement, un plateau de 4 ravissantes saisons, le tout accompagné de milles bulles de champagne. Un menu copieux qui fait envie et devrait nous rassasier, peut-être y manque-t-il juste un petit trou normand.

Citons également la lettre d’un autre de nos fidèles auditeurs, M. Paul Jamet, d’Argenteuil : « Chers amis de Radio Prague, une année se termine, une nouvelle commence. L’heure des bilans, mais aussi le moment des vœux, des résolutions, des attentes. Radio Prague est cette année particulièrement concernée avec l’incertitude qui plane sur son avenir. Je vous renouvelle tout mon soutien, déjà exprimé dans ma précédente lettre… Longue vie à radio Prague. Internet ne saurait remplacer la simplicité d’écoute des ondes courtes ». Concernant l’avenir de Radio Prague, rappelons que nos émissions continuent pour l’instant d’être diffusées dans le format et aux horaires habituels, et ce au moins jusqu’à la fin du mois de janvier. Ce n’est ensuite que des changements pourraient intervenir, mais nous n’en savons pas plus pour l’heure, les négociations n’ayant guère avancées en fin d’année. Mais même s’il pourrait y avoir une réduction des diffusions, la volonté est de ne pas les faire totalement disparaître des ondes courtes.

Autre message d’un auditeur de longue date, celui de Didier Luc Beaurepaire, de Romas-sur-Isère : « chers amis, je vous fais parvenir quelques rapports d’écoute. Je souhaite une grande réussite pour Radio Prague en 2010. Je pense que vivra encore ma station préférée, j’ai confiance… Il ne faut pas oublier que j’écoute Radio Prague depuis 1965 ».

Nos auditeurs africains, dont certains nous écoutent peut-être aussi depuis d’aussi longues années, se sont également manifestés. « Je reconnais en cette année 2009 avoir été absent de par mes courriers et rapports d'écoute. Pour cette nouvelle année 2010, je souhaite donc que les choses changent. Par ce mail, je souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2010 », nous a ainsi écrit Abdou Saliou, de Parakou, au Bénin. Mais remercions également Naghmouchi Nouari, de Kudlil, ainsi que Mohamed Goumidi, de Gouraya, en Algérie, ou encore notre auditrice de Lomé, au Togo, Bienvenu Amouh. Un bien joli prénom pour souhaiter une dernière fois la bienvenue à cette année 2010…

Nous n’avons pas oublié tous ceux qui nous ont également écrits et que nous n’avons pas cités. Ce sera pour la prochaine fois, dès la semaine prochaine. A très bientôt donc, ahoj !

09-01-2010