16-05-2009

Bienvenue dans le Courrier des auditeurs ! Au sommaire aujourd’hui sport, musique, actualité politique et d’autres sujets encore. Mettons d’abord le cap sur l’Australie. Bert Sing, 61 ans, nous écoute à Portarlington, dans l’état de Victoria.

Il nous écrit : « J’ai eu un grand plaisir d’écouter votre émission en langue française le vendredi 1er mai 2009 de 7h30 à 8h00 UTC sur la fréquence de 9880 kHz sur une radio à transistor de la marque ‘Digitech’ avec une antenne extérieure. Le signal était fort, avec de légères interférences ». Un grand bonjour donc à Bert Sing qui, dit-il, suit les émissions internationales de la Radio tchèque depuis 1967.

« Merci, chers amis, pour vos émissions qui ne faiblissent pas au point de vue qualité, mais avec quelle ou quelles agences de presse travaillez-vous ? », demande Jean Barbat de Beaumont, en France. M. Barbat, c’est l’agence de presse tchèque, connue sous l’abréviation CTK (et appelée familièrement la « četka ») qui est notre principale source d’information.

« Merci pour la réponse à la question concernant l'indicatif de l'émission sportive du lundi », lit-on dans le courriel de Michel Arlie de Barbazan-Debat, dans les Pyrénées. Il nous raconte : « En juillet 2000, j'étais à Helsinki, et visitant le stade olympique, j'ai bien pensé à Emil Zátopek C'était en 1952, l'année également de ma naissance... Je me souviens des "tu cours comme Zátopek", de mon enfance... Merci à Guillaume pour son indicatif - inimitable et unique !!!!! Je recherche le nom de la chanteuse de l'indicatif de Cultures Sans Frontières. Il est tout aussi remarquable. Je cherche à résoudre "l'énigme ", comme les autres auditrices et auditeurs de Radio Prague. Bravo à Anna pour son choix musical. En ce moment, l'actualité tchèque bouge beaucoup avec la formation du nouveau gouvernement et l'adoption du traité de Lisbonne. Je souligne l'excellente couverture de tout cela à l'antenne de Radio Prague. »

Merci, Michel Arlie. Pour vous « récompenser », voici la solution de l’énigme : la chanteuse qui ouvre chaque dimanche l’agenda culturel de la semaine s’appelle Raduza. On l’écoute...

La musique encore et toujours : Frédérique et Hervé Brien ont croisé les doigts pour le groupe tchèque de musique tzigane Gipsy.cz, avant que ce dernier ne soit éliminé, mardi, à Moscou, du concours de l’Eurovision. Sympathisant « avec les idées que défend Gipsy.cz », nos fidèles auditeurs de Talence commentent ensuite la récente approbation, par le Sénat tchèque, du Traité de Lisbonne :

« C’est une grande avancée pour la Tchéquie dans l’intégration totale à l’Union européenne, mais vous soulignez que le dernier mot reviendra à votre Président. En effet, la signature de Václav Klaus est nécessaire pour ratifier un traité international : la question est maintenant de savoir s’il le ratifiera et quand. Une question : si le Président Václav Klaus refuse de ratifier le Traité de Lisbonne, les Tchèques ont-t-ils des moyens de pression pour le faire signer et si oui quels sont-ils ? »

Chers amis, personnellement, je ne crois pas que de tels moyens existent. Comme l’a constaté, dans la presse, le chef du Sénat, Přemysl Sobotka, il est pratiquement impossible d’influencer le président et encore moins de mener une polémique avec lui à ce sujet.

Un autre événement qui inquiète bon nombre de nos auditeurs : le départ à la retraite de notre collègue Alain Slivinsky, en juillet 2009... « Non la nouvelle n’est pas triste pour Alain, mais pour nous, car la pérennité de sa rubrique DX est en jeu et nous ne savons pas qui la reprendra. Aurons-nous rapidement des informations à ce sujet ? » Je vous assure, Hervé Brien, que la rédaction ne manquera pas d’informer ses auditeurs de tous les changements envisagés.

Philippe Marsan, quant à lui, est plutôt préoccupé par le futur emploi du temps d’Alain : « Je pense qu’à quelques années proches, nous avons le même âge. Je lui souhaite une excellente retraite, mais comment va t-il s’occuper ? Va t-il redevenir un radioamateur ? Va-t-il voyager ou plutôt préférer la pêche, la bicyclette, la randonnée, la natation ? Etant à la retraite, je ne vois point passer le temps, avec la radio, la danse, la piscine, le jardin... » M. Marsan, il m’est difficile de répondre à la place d’Alain. Moi-même, je le vois plutôt bricoler à sa maison de campagne en Bohême centrale, s’occuper de sa femme, de ses chiens et aussi partager son temps entre la République tchèque et les Etats-Unis, où est installée sa fille.

On termine ce Courrier des auditeurs toujours avec vous, M. Brien. Merci pour la belle photo de votre « dernière acquisition, le SELENA B212 des années 70/80 (poids près de 5 kg et antenne de 102 cm). Il nous sert désormais à vous écouter quand nous en avons le temps » précisez-vous, avant de constater qu’il ne reste « plus qu’un mois pour participer au concours 2009 de Radio Prague. (...) Choisir un thème n’a pas été facile tant l’histoire de vos 60 dernières années a été riche d’événements », concluent Frédérique et Hervé Brien de Talence. Résumons donc rapidement les règles de ce concours :

Pour y participer, il suffit de répondre à la question suivante :

Quelle date, quelle époque ou quel événement de l’histoire tchèque vous a le plus impressionné ?

L’auteur de la meilleure réponse sera récompensé par un séjour d’une semaine pour deux personnes à Prague. Les auteurs d’autres réponses intéressantes gagneront des cadeaux et des objets offerts par Radio Prague.

Les meilleures réponses seront publiées dans nos émissions et sur notre site web www.radio.cz pendant le week-end du 27 au 28 juin 2009.

Vous pouvez tenter votre chance et nous envoyer vos réponses jusqu’au 12 juin 2009 à l’adresse suivante :

Český rozhlas 7 - Radio Prague
Vinohradská 12
120 99 Prague 2
République tchèque

Vous pouvez aussi les envoyer par courriel à l’adresse : cr@radio.cz

Le grand prix pour le gagnant est offert par le sponsor du concours : l’Hôtel Ungelt, hébergement au cœur de Prague.

16-05-2009