Jiří Suchý fête ses 80 ans sur les planches de son légendaire théâtre Semafor

C’est la musique qui est à l’honneur de ce numéro des Tchèques célèbres et moins célèbres, surtout la musique des années 1960, car s’est à cette époque-là qu’a été fondé le célèbre théâtre musical de Prague – Semafor. Son chef et sa grande vedette, Jiří Suchý, fête ce samedi 1er octobre ses 80 ans. Portrait.

Jiří Suchý, photo: CTKJiří Suchý, photo: CTK « Quand le théâtre était à ses débuts, un jour, lorsque nous avons vu la foule de gens se former à l’entrée, Jiří Šlitr m’a dit : ‘Ça ne va durer que cinq ans, c’est une question de mode’. Finalement, lui-même a vécu dix saisons et aujourd’hui, le théâtre en est à sa 53e année d’existence. Mieux encore, il semble que Semafor se porte très bien, il affiche complet presque tous les jours. »

En République tchèque, Jiří Suchý que vous venez d’entendre et son théâtre Semafor, sont un phénomène. Semafor, une scène musicale, à mi-chemin entre le théâtre et le cabaret, située dans les années 1960 dans le passage Alfa, tout près de la place Venceslas, a été un théâtre-culte où ont débuté leur carrière de nombreuses stars de la chanson tchèque, parmi lesquelles Karel Gott, Eva Pilarová, Waldemar Matuška ou encore Hana Hegerová.

Mais surtout, Semafor (ce nom qui est une abréviation des mots ‘sedm malých forem’ – sept petites formes, devait évoquer la multitude de genres qui y étaient représentés), le Semafor donc était connu pour les chansons composées et interprétées par ses deux fondateurs, Jiří Suchý et Jiří Šlitr. Leurs chansons, basées, tout comme les spectacles en tant que tels, sur la poésie, l’humour et les jeux de mots, beaucoup de Tchèques, même ceux qui n’ont jamais mis les pieds dans le théâtre, les connaissent pas cœur… Une de ces mélodies archi-connues, une chanson blues d’amour, s’appelle « Pramínek vlasů » (« Une mèche de cheveux »).

Jiří Šlitr, Jiří SuchýJiří Šlitr, Jiří Suchý Jiří Suchý, parolier, auteur de plus de 1 300 chansons, acteur, poète et également plasticien et collectionneur d’objets anciens, est né le 1er octobre 1931 à Plzeň. Dès 1936, sa famille a vécu à Prague. Jiří Suchý a d’abord travaillé dans le domaine de la publicité, tout en chantant et jouant de la contrebasse au bar Reduta. Avec ses amis, Jiří Suchý a cofondé, en 1958, le théâtre Divadlo Na zábradlí, celui qui allait, un peu plus tard, mettre en scène les pièces absurdes de Václav Havel. Jiří Suchý s’est souvenu de cette époque-là dans une émission de la Télévision tchèque :

« Au tout début de ma carrière, je ne voulais pas faire de théâtre, je rêvais plutôt de cinéma. Mais on ne pouvait pas se présenter dans les studios de Barrandov en disant : ‘Donnez-mois une bobine, j’ai envie de tourner un film.’ Par contre, fonder un petit théâtre, ça, c’était possible. La première pièce que nous avons jouée au théâtre Na zábradlí, c’était ‘Kdyby tisíc klarinetů’ (‘Si mille clarinettes’) qui a ensuite été portée à l’écran, avec beaucoup de succès. Je prenais toujours énormément de plaisir à participer au tournage de films. Même à ceux qui ont été tournés récemment, par la télévision, à l’occasion de cet anniversaire dont je me fiche un peu... Vraiment, j’adorais cela. »

Un extrait de la chanson « Marnivá sestřenice » (‘Une cousine vaniteuse’)… Avec Jiří Šlitr, compositeur chanteur, acteur et excellent pianiste, Jiří Suchý a donc fondé, en 1959, le théâtre musical Semafor… « parce qu’il s’est avéré, au théâtre Na zábradlí, que j’étais minable comme comédien », a expliqué Jiří Suchý, avec l’autodérision qui lui est propre, dans une interview. Leurs spectacles rencontrent donc un immense succès, mais en 1969, dans le difficile contexte politique de l’époque, la vie porte un autre coup dur à Jiri Suchý et à son théâtre : Jiří Šlitr disparait tragiquement, à l’âge de 45 ans, dans des circonstances jamais entièrement élucidées. On l’écoute dans la chanson « Co jsem měl dnes k obědu ».

L’impossible advient : Jiří Suchý trouve un remplaçant… plus précisément une remplaçante : la comédienne et chanteuse Jitka Molavcová – sa partenaire sur les planches depuis le début des années 1970 jusqu’à maintenant. Jiří Suchý créée ainsi deux célèbres personnages de ses comédies musicales, Jonas, qu’il incarne lui-même, et Melicharová, jouée par Jitka Molavcová.

Jitka Molavcová, Jiří Suchý, photo: SemaforJitka Molavcová, Jiří Suchý, photo: Semafor Le théâtre Semafor a survécu à l’époque de la normalisation, où la création artistique et les opinions de son chef étaient mal vues par les autorités, il a survécu, après la révolution de velours, aux difficultés financières, aux inondations de 2002, à plusieurs déménagements… Aujourd’hui, il se trouve rue Dejvická, au numéro 27. A 80 ans, Jiří Suchý monte sur sa scène au moins dix fois par mois, il met en scène les spectacles et crée les coulisses et les costumes. A l’occasion de son anniversaire, la maison Supraphon a édité une collection de 11 albums qui regroupent exactement 275 chansons de Semafor.

www.semafor.cz