Jan Kašpar – pilote, constructeur et pionnier de l’aviation tchèque

27-05-2010

L’aviateur Jan Kašpar, né le 20 mai 1883 à Pardubice, ville de Bohême de l’Est renommée pour sa production de pain d’épice, a marqué l’histoire de l’aviation tchèque par ses vols longue distance. Le premier vol qui l’a rendu célèbre a été réalisé le 13 mai 1911 entre la ville de Pardubice et Velká Chuchle (quartier de Prague) à bord de l’avion JK (Jan Kašpar) qu’il a lui-même construit. La distance était de 121 kilomètres et la durée du vol de 92 minutes. A l’époque c’était une performance vraiment exceptionnelle, pour laquelle Jan Kašpar a reçu les félicitations du célèbre aviateur français Louis Blériot. En 1913 Jan Kašpar a fait don de son avion JK au Musée national technique de Prague (à l’époque Musée technique du royaume tchèque). Parmi les vols renommés de Jan Kašpar je citerais celui qui relia Mělník et Velká Chuchle (Prague) qui dura 42, 55 minutes. Le vol a eu lieu le 6 décembre 1911 avec comme seul passager à bord le rédacteur du journal Národní politika Jaroslav Kalva.

Jan Kašpar est issu d’une riche famille, propriétaire de l’hôtel Veselka et de nombreux terrains. Il passe son baccalauréat au lycée technique de Pardubice et opte pour des études à l’établissement d’Enseignement technique supérieur à Prague. A la fin de ses études il fait un stage de trois mois à l’Institut supérieur d’Automobile en Allemagne, puis décroche son premier poste au sein de l’usine Basse und Selve à Altena en Westphalie, produisant des moteurs d’automobiles, de motos, de bateaux, d’autorails et d’avions, fondée en 1908 par Gustav Selve. Jan KašparJan KašparC’est à cette période que le futur aviateur, passionné jusque-là par les automobiles de courses, trouve une nouvelle passion : l’aéronautique. Un an plus tard il retourne en Bohême et trouve du travail à l’usine d’automobile Laurin & Klement à Mladá Boleslav, qu’il quitte bientôt. Il revient à Pardubice et se consacre pleinement à la construction des avions avec son cousin l’ingénieur Evžen Čihák, remarquablement doué. Evžen Čihák et Jan KašparEvžen Čihák et Jan Kašpar Il commence par construire un monoplan d’après le modèle Antoinette du constructeur français Jean Latham. Malheureusement Jan Kašpar ne réussit pas à faire voler son engin. C’est justement à cette période, précisément le 25 juillet 1909, que l’aviateur Louis Blériot traverse la Manche. Le jeune aviateur achète alors un Blériot XI n° 76. Lorsque l’engin brûle par accident, Jan Kašpar se lance dans la construction de son propre avion, le fameux JK, qu’il équipe de trois moteurs, dont il acheta un moteur Mercedes, un Anazani et un de sa propre fabrication, construit d’après le modèle des moteurs G Wright. Le 30 avril 1911, il réalise avec son JK le premier vol longue distance aller-retour entre Pardubice et Chrudim. Puis le 13 mai de la même année c’est le grand jour où il vole de Pardubice à Velká Chuchle à bord de son JK.

En 1912 Jan Kašpar fonde à Pardubice une école d’aviation. Malgré son succès la situation financière est loin d’être idéale. L’argent commence à manquer sérieusement et le célèbre pilote n’a plus les moyens de construire de nouveaux avions. Il ne se consacre donc qu’à son école, mais le destin ne joue pas en sa faveur. On est en 1918 et le célèbre aviateur part pour la Grande Guerre à Korneuburg. Après la guerre sa situation ne fait qu’empirer et devient désespérée. La gloire d’avant-guerre s’est éteinte, l’argent lui manque et Jan Kašpar vit dans la pauvreté. Il sombre dans la dépression et se suicide le 2 mars 1927 à Pardubice.

Jan KašparJan Kašpar Le célèbre aviateur tchèque Jan Kašpar, qui a joué un rôle précurseur dans l’histoire de l’aviation tchèque, a été nommé en 2001 citoyen d’honneur de la ville de Pardubice.

27-05-2010