Emil Zatopek

04-10-2001

Emil ZatopekEmil Zatopek Le coureur de fond Emil Zatopek, surnommé la locomotive, était certainement l'une des plus grandes vedettes du sport tchécoslovaque. Très célèbre, aussi, à l'échelle mondiale, il s'est inscrit à tout jamais dans l'histoire du sport international du vingtième siècle.

Emil Zatopek est né le 19 septembre 1922 à Koprivnice en Moravie du nord. Il venait d'une famille de huit enfants. Sa carrière d'athlète a commencé par pur hasard. Vers la fin des années trente, il est parti à Zlin, ville de la chaussure, pour suivre des études à l'école industrielle créée par Tomas Bata. Agé de dix-neuf ans, E. Zatopek a été obligé par un des éducateurs de l'école de participer à la course traditionnelle à travers la ville de Zlin. Il s'est classé deuxième. Il a pris du plaisir non seulement à la course, mais également aux acclamations. Le jeune homme a donc accepté la proposition de s'entraîner avec les athlètes de Zlin. Après deux ans d'entraînement, E. Zatopek a décidé de s'entraîner lui-même. Il a inventé son propre système de course qui consistait à courir des étapes de 400 mètres plusieurs fois de suite. La plupart des Emil ZatopekEmil Zatopek spécialistes dans le domaine de course étaient plutôt sceptiques, estimant qu'il était pratiquement impossible d'endurer un tel entraînement. Pourtant, les futurs résultats de Zatopek témoignèrent exactement du contraire. En octobre 1943, Emil Zatopek a participé à sa première course sur 5000 mètres. L'année suivante, il a établi son premier record tchèque sur 2000 mètres. Un an avant la fin de la guerre, il s'est classé en tant que premier athlète tchèque ayant couru le 5000 mètres en moins de 15 minutes. E. Zatopek est devenu huit fois champion de la Tchécoslovaquie en cette épreuve. Sa première médaille d'or au jeux olympiques, l'athlète l'a gagnée en 1948, à Londres, où il a couru le 10 000 mètres en moins de 30 minutes. Georges VI, roi du Royaume-Uni, a reçu en audience les vainqueurs tchécoslovaques, au palais de Buckingham. Six ans plus tard, E. Zatopek a réussi à courir la même distance en moins de 29 minutes à Bruxelles. Ainsi, il a battu le record mondial. Il fut le premier homme à avoir réussi d'aller en dessous de la limite des 30 minutes. Pendant sept ans, l'épreuve des 10 000 mètres est devenue pour E. Zatopek primordiale. Ce fut également à Londres que le jeune coureur de fond a, pour la première fois, vaincu le champion olympique du marathon en 1956, Alain Mimoun, son éternel adversaire.

Dana ZatopkovaDana Zatopkova Peu après les jeux olympiques de Londres, Emil Zatopek a épousé la championne olympique en lancement du javelot, Dana Ingrova. La jeune athlète tchèque a rencontré E. Zatopek pour la première fois à Zlin. Elle avait battu le record tchécoslovaque en lancement du javelot et E. Zatopek était parmi ceux qui sont venus la féliciter. Leur amour réciproque a duré pendant plus de cinquante ans. Dana Ingrova, connue sous le nom de Zatopkova, est née le 19 septembre 1922, qui est la date identique à celle d'Emil Zatopek. Pendant la carrière sportive des deux champions, le couple ne pouvait se rencontrait que le soir. Ce n'est que la quarantaine passée qu'ils ont commencé à vivre au rythme d'un couple « normal ».

Les époux Zatopek ont participé aux jeux Olympique de Helsinky (1952) où E. Zatopek a encore vaincu son adversaire et grand ami A. Mimoun sur le parcours de 10 000 mètres. Pourtant ce fut surtout la course de 5000 mètres qui est entrée dans l'histoire en tant que la plus impressionnante des compétitions de fond. Cinq favoris dont Christopher Chataway (Grande Bretagne), Alain Mimoun (France), Gaston Reiff (Belgique), Herbert Schade (Allemagne) et Emil Zatopek (Tchécoslovaquie), concuraient entre eux. E. Zatopek était le vainqueur. Dana Zatopkova a gagné la médaille d'or en lancement du javelot. La dernière épreuve fut le marathon. Pour E. Zatopek c'était une expérience tout à fait nouvelle. Au début, il courait avec le Suédois Gustav Jansson. A partir du 26ème kilomètre, Zatopek courait seul, après avoir dépassé tous les autres coureurs. Sur les derniers 300mètres, il était acclamé par le public. Le succès fut énorme! Après ce triple triomphe, E. Zatopek est devenu le favori du public finlandais et les photographes ont éternisé le fameux baiser des champions olympiques, Dana et Emil.

Emil Zatopek et Dana ZatopkovaEmil Zatopek et Dana Zatopkova Emil Zatopek a terminé sa carrière sportive en 1958. Il a travaillé au ministère de la Défense nationale au département de la formation physique de l'armée. A cette époque il était membre du parti communiste. En 1968, il a signé le manifeste, 2000 paroles, et s'est pleinement engagé au mouvement du Printemps de Prague contre l'invasion russe. Ce geste lui a valu l'exclusion du parti communiste et du ministère de la Défense nationale. Ensuite, il a travaillé comme ouvrier de manoeuvre et, depuis 1976, au centre de documentation de la Fédération tchécoslovaque de la culture physique. Il lui était interdit de voyager pratiquement jusqu'à la fin des années soixante-dix. Le grand champion olympique a pris sa retraite en 1982. Il vivait avec sa femme Dana en une parfaite union dans une petite villa située dans un des quartiers pittoresques de Prague.

Le couple Zatopek est détenteur de cinq médailles d'or et de deux médailles d'argent olympiques. A trois reprises E. Zatopek a été proclamé le meilleur sportif du monde. Il fut le premier sportif tchèque auquel le Comité International du fair play auprès de l'UNESCO a décerné le prix Pierre de Coubertin.

Le champion olympique Emil Zatopek est décédé suite à une grave maladie, le 21 novembre 2000, à Prague. Sa femme Dana a survécu à son mari. Parmi d'autres personnalités du monde entier, venues assister aux obsèques pour rendre les honneurs suprêmes au célèbre athlète, figurait également son ex-adversaire et ami, le champion olympique du marathon, Alain Mimoun.

04-10-2001