Infos du jour Nouvelles Vendredi, 21. AOÛT, 1998

21-08-1998

NOUVELLES 21.8.98

Le président Havel à propos d'août 1968

A la veille du 30ème anniversaire de l'occupation de la Tchécoslovaquie par les armées du pacte de Varsovie, le président tchèque, Vaclav Havel, qui reste hospitalisé à l'hôpital militaire de Prague, où il se remet des complications post-opératoires, a accordé une interview à la Radio tchèque. A ses dires, la résistance résolument opposée par la société d'alors, les 8 jours après l'invasion, a été un phénomène absolument remarquable. D'après Havel, c'était aussi le rôle des médias qui mériterait d'être analysé, car les médias coordonnaient la résistance civique paisible contre la violence. Parlant de la signification internationale du Printemps de Prague, Vaclav Havel a dit que ce tournant historique a revêtu, à l'étranger, une signification beaucoup plus grande que chez nous. Et pour cause, car le Printemps de Prague a clairement dévoilé ce que c'est le communisme. Il a dévoilé le caractère totalitaire de ce système. L'invasion des troupes du pacte de Varsovie, le 21 août 1968, a démontré la capacité de l'opinion publique désarmée de paralysie, dans des conditions données, l'intervention de puissantes armées. En tout cas, le Printemps de Prague a été une période extraordinaire, une période de liberté, a conclut Havel.

Visite de sénateurs tchèques à Moscou

Le président du Sénat tchèque, Petr Pithart, en visite officielle à Moscou, où il participe aux commémorations des événements d'août 68, s'est entretenu avec Iegor StroÍev, président de la chambre haute du Parlement russe. Ce dernier a déclaré qu'une grande partie des archives russes n'était plus secrète et qu'elle pourrait être mise à la disposition des historiens tchèques. A l'occasion de sa visite, Petr Pithart a inauguré à Moscou une exposition de photographies et de documents des archives de 1968. A cette exposition, les membres du Congrès des intellectuels russes ont rendu public leur proclamation relative aux événements d'août 68, dans laquelle ils assument la responsabilité civique des souffrances commises par l'Etat soviétique à l'égard d'une nation étrangère.

Magnum à Prague

Les événements d'août 68 en Tchécoslovaquie qui ont influencé le plus le monde, sont évoqués par une exposition de photographies organisée par le groupe français, Magnum. Le vernissage a eu lieu jeudi, au Château de Prague, et on peut y voir, entre autres, les obsèques de l'étudiant Jan Palach, qui s'est immolé par le feu, en janvier 69, en signe de protestation contre l'occupation.

Sans août, il n'y aurait pas de fédération, dit Bilak

L'ancien dirigeant du PCT, Vasil Bilak, l'un des signataires du protocole de Moscou sur l'occupation de la Tchécoslovaquie et l'un des principaux acteurs de la normalisation, qui vit aujourd'hui en Slovaquie et qui est poursuivi pour haute trahison, a dit au quotidien slovaque Pravda, que sans l'invasion des chars soviétiques, les Slovaques ne pourraient que rêver de l'organisation fédérative de l'Etat tchécoslovaque.

L'attitude des communistes tchèques vis-à-vis de l'invasion

Quant aux communistes contemporains, il est dit dans le document adopté par la direction du Parti communiste de Bohême et de Moravie à l'occasion du 30ème anniversaire de l'occupation, que l'étouffement du Printemps de Prague par l'invasion des armées du pacte de Varsovie convenait aux hommes politiques occidentaux, car elle pouvait servir d'argument non seulement contre le socialisme, mais aussi contre la gauche en Occident.

Lansky en Suède

Visite du vice-premier ministre tchèque, Egon Lansky, au Royaume de Suède, où il rencontre le Premier ministre Gþran Persson, la ministre des Affaires étrangères, Lena Hjelm-Wallen et le ministre de la Défense, Bjþrn von Sydow. Il s'agit de premier voyage à l'étranger de Lansky en tant que vice- premier ministre. Sont prévues également des rencontres avec des hommes d'affaires suédois.

Retrospective de films de Luc Besson à Prague

C'est par la projection du film Léon qu'a commencé, au cinéma Evald à Prague, un petit festival de films du réalisateur français, Luc Besson. Ce dernier est en train de tourner en République tchèque le grand film historique, Jeanne d'Arc. Les organisateurs du festival ont vainement essayé, à plusieurs reprises, de faire venir Luc Besson à Prague, pour rehausser, par sa présence, l'importance du festival.

21-08-1998