Infos du jour Nouvelles Samedi, 28. NOVEMBRE, 1998

28-11-1998

- AS -

Protestations des agriculteurs

Les manifestations des agriculteurs tchèques, contre les importations de viande de porc bon marché en provenance des pays de l’Union européenne, se sont déroulées dans toute la République tchèque. En dépit des prévisions des journalistes surtout, elles ont épargné la capitale Prague. Selon l’état-major de la Chambre agricole, ces manifestations ont été soutenues par les 70 chambres agricoles départementales. L’objectif était de mettre en évidence l’état critique de l’agriculture en Tchéquie.

L’agiculture tchèque et l’industrie laitière

Lors d’une conférence de presse, vendredi, le président de la Chambre agicole tchèque, Vaclav Hlavacek, a déclaré qu’après les problèmes sur le marché tchèque de la viande de porc, le marché du lait est aussi menacé. Les produits laitiers destinés aux nouveaux-nés et aux enfants en bas âge pourraient considérablement augmenter. Selon lui, en effet, les producteurs tchèques de produits agricoles ont perdu dans les 30 % du marché, en raison de la politique irresponsable du gouvernement.

L’agriculture tchèque et Bruxelles

Le ministre tchèque de l’Agriculture, Jan Fencl, aura une position difficile lundi prochain, face à la commission européenne. Il devra défendre, en effet, la mesure prise par la Tchéquie contre les importations de viande de porc des pays de l’Union européenne. La République tchèque a aboli les taxe préférentielles sur les importations de certaines catégories de viande de porc - 15 %. La commission n’est pas contente et attend donc le ministre tchèque de pieds fermes.

Le Président tchèque et le Sénat

le Président de la République tchèque, Vaclav Havel, a exprimé son idée sur le Sénat. Selon lui, la chambre haute du Parlement tchèque pourrait très bien ressembler au Bundesrat allemand, donc être une représentation beaucoup plus régionale, qui ne serait pas élue au suffrage direct, mais par les représentants des régions. Cette idée est accueillie de diverses manières, allant du refus jusqu’à un accord, de la part du vice-président du Parti civique démocrate, Ivan Langer, par exemple.

Le président de la Chambre tchèque en voyage

Le voyage du président de la Chambre des députés tchèques, Vaclav Klaus, au séminaire organisé, à Varsovie par la British Aerospace, vient de susciter nombre de commentaires. En effet, la British Aerospace est le producteur de l’avion de combat Hawk, un concurent direct de l’avion tchèque L-159. Ces deux appareils pourraient être employés dans les armées tchèque et polonaises. Klaus a volé vers Varsovie sur un avion de la société britannique, ce qui est très mal vu par certains politiciens tchèques. Pourtant, il ne participe qu’à un séminaire international.

Le Chancellier allemand et l’Union européenne

Selon le vice-premier ministre tchèque pour l’Economie, Pavel Mertlik, la position du Chancellier allemand, Gerhard Schröder, est des plus réalistes. Il réagit ainsi à la déclaration du chef du gouvernement allemand qui se refuse à déterminer des dates pour l’élargissement de l’Union européenne. Schröder a déclaré, à Bruxelles, qu’il était pour la vision de son prédécesseur, Helmut Kohl, mais que la situation avait quand même changé et qu’il sera plus difficile de réaliser cette vision. Selon Mertlik, la Tchèquie compte être membre de l’Union en 2003.

Météo: nuages et précipitations, pluies ou neige, attention si vous êtes sur la route, au verglas. Températures autour de 0 degrés. Cette situation devrait persister pendant tout le week-end. Mais nous sommes en hiver...

28-11-1998