Infos du jour Nouvelles Samedi, 20. JANVIER, 2001

20-01-2001

Par Omar Mounir

Un nouveau sommet de Visegrad en Pologne

Rencontre ce vendredi à Pszczyna, au sud de la Pologne, des présidents des Etats membres du groupe de Visegrad, la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque. A l'ordre du jour l'état actuel de la coopération des pays d'Europe centrale en vue de l'intégration à l'Union européenne. Il a été aussi question des relations avec la Russie, l'Ukraine et de la situation dans les Balkans.

Solidarité avec les détenus tchèques à Cuba

C'était aussi l'occasion pour les président de Pologne, de Slovaquie et de Hongrie d'exprimer leur solidarité avec les Tchèques détenus à la Havane. Il ont aussi formulé leur intention de faire tout ce qui est dans leur possible pour aider au règlement de ce problème, a déclaré le président Vaclav Havel aux journalistes à l'issue de la réunion. Il s'est par ailleurs déclaré convaincu que le député Ivan Pilip et l'ancien étudiant activiste Jan Bubenik sont détenus par l'administration cubaine injustement. Quant aux griefs retenus contre eux, à savoir qu'ils sont agents des Etats-Unis et qu'il ont rencontré l'opposition anticommuniste cubaine, il les a qualifiés de montage. Je suis convaincu, a ajouté Vaclav Havel que bientôt ils seront libérés.

Jan Kavan interrompt sa convalescence

Pour sa part, le ministre tchèque des A.E., Jan Kavan, a arrêté prématurément sa convalescence suite à une opération du coeur, à cause de ce cas de détentions à Cuba et a rejoint Prague. Ce vendredi encore il a signé et envoyé des lettres aux ministres des A.E. des pays de l'Union européenne, des pays candidats à l'Union, des pays asiatiques et de la majorité des pays du Continent sud américain. Selon le porte-parole du ministère, chacun de ces pays pourrait porter son aide à sa manière. Ajoutons que le ministre tchèque de la Justice, Pavel Rychetský, a envoyé à son homologue cubain une lettre par laquelle il lui demande de prendre dans cette affaire le côté du droit.

Amnisty International saisit la Havane

L'organisation Amnisty International a fait appel, ce vendredi, à la Havane, afin que soient garantis aux citoyens Tchèques détenus à Cuba, tous leurs droits. Amnesty International considère que Cuba n'a toujours pas précisé son chef d'inculpation, ni permis aux détenus d'accéder à l'assistance juridique. Dans le même temps, Amnesty International a exprimé son inquiétude devant la vague de détentions actuelle à Cuba et la politique de terreur contre les opposants politiques. Rappelons que les autorités de la Havane interdisent toujours aux deux détenus de rencontrer les représentants de la Tchéquie à la Havane, ce qui est une violation de la convention internationale sur l'assistance juridique, observe Amnesty International.

Fin du voyage de Zeman en Estonie

Le premier ministre tchèque, Milos Zeman ensemble avec les entrepreneurs tchèques qui l'ont accompagné dans son voyage officiel en Estonie, a dit sa satisfaction quant à la création de nouvelles relations commerciales avec ce pays, où il a clôturé, ce vendredi, un voyage de deux jours.

Manifestation contre Temelin

Manifestation, ce vendredi, au passage frontalier, Wullowitz - Dolní Dvoøite, entre la Tchéquie et l'Autriche, des opposants autrichiens à la centrale nucléaire de Temelin. Ils sont 200 à avoir pris part à cette manifestation, qui s'est déroulée sans obstruction à la circulation routière et devait prendre fin à 18 heures.

La grippe est arrivée

Un peu à l'image du Beaujolais nouveau, la grippe, elle aussi, respecte ses rendez-vous. Le nombre de complications respiratoires n'a fait qu'augmenter cette semaine dans la capitale tchèque, et les services d'hygiène estiment que si la tendance continue la semaine prochaine, il y aura lieu de parler d'épidémie de grippe comme le montrent les analyses. Mais la grippe est déjà bien installée à Usti nad Labem et sa région, en Bohême centrale, on l'on dénombre cette semaine 20.863 nouveaux cas, soit 45% de plus que la semaine dernière parmi les adultes et 100% parmi les enfants.

20-01-2001