Infos du jour Nouvelles Mercredi, 21. OCTOBRE, 1998

21-10-1998

Vaclav Havel dans la capitale britannique

Ils étaient une trentaine de dramaturges et d'hommes de lettres à être venus, dans la soirée de lundi, dans la maison du dramaturge Tom Stoppard à Londres, pour rencontrer Vaclav Havel en tant qu'homme d'Etat mais aussi, et sans doute surtout, en tant que dramaturge tchèque. Lors de cette seconde journée de son séjour officiel en Grande-Bretagne, Vaclav Havel s'est rendu à Wingrave, siège du gouvernement tchèque d'exil lors de la Deuxième Guerre mondiale, puis en Irlande du Nord o' il a rencontré notamment des membres du parlement ainsi que David Trimble, lauréat, ensemble avec John Hume, du Prix Nobel de la Paix de cette année.

La Grande-Bretagne et les visas

La Grande-Bretagne ne planifie pas, pour le moment, l'imposition du visa obligatoire aux citoyens tchèques. Une déclaration du ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, à Londres, dès après sa rencontre avec son homologue britannique, Jack Straw et son vice- ministre, Mike O'Brien. A la question de savoir si c'est pour le court ou le long terme que la Grande-Bretagne ne planifie pas l'obligation de visa pour les Tchèques, Mike O'Brien a répondu: ni pour le court ni pour le long terme.

L'Allemagne et la question des Sudètes

Le nouveau ministre allemand des A.E. et vice- chancelier, Joschka Fischer, promet que son gouvernement va continuer dans le processus d'unification de l'Europe. Selon l'agence DPA, Fischer a assuré la République tchèque et la Pologne que le nouveau gouvernement Schróder ne compliquera pas le processus d'élargissement de l'Europe par les problèmes communs du passé.

La grogne des agriculteurs

Lors d'une réunion à Olomouc, ce mardi, les représentants en Moravie du nord de la chambre agraire de République tchèque ont demandé à l'état-major de crise d'organiser une action de protestation, pas seulement pour la capitale, Prague, mais aussi dans toutes les régions de la République, tant que le gouvernement n'aura pas interdit l'importation de produits agricoles subventionnés. Rappelons que les agriculteurs menaçaient, ce week-end, de bloquer les routes et les voies ferrées menant à Prague.

Des firmes tchèques en France

Des firmes tchèques au 18ème Salon de l'alimentation à Paris. Elles sont exactement au nombre de 11. De plus, le célèbre producteur de bière tchèque Budvar, de la ville de Ceske Budejovice en Bohême du sud, expose à part, dans le pavillon de son distributeur français.

Commerce tchéco-slovaque

La première mission commerciale slovaque en République tchèque. Son objectif, augmenter le volume des échanges entre les deux pays. C'est à la Faculté du management économique de la ville de Zlin, en Moravie du sud, que cette mission a commencé des négociations avec une vingtaine de firmes de Zlin. De Slovaquie, il y a seulement 4 firmes, intéressées principalement par le bois, le mobilier, les articles ménagers, l'énergie et les machines-outils.

Les républicains et l'impôt

Le parti républicain d'extrême droite tchèque a déposé, ce lundi, une plainte contre des fonctionnaires du ministère des Finances et l'administration des impôts de Prague 5, qui auraient, sans droit et contre la loi, rendu publiques des informations confidentielles sur l'état de l'endettement fiscal du parti, et ce, aux seules fins, prétend Martin Zbela du bureau du parti, de lui porter préjudice. C'est le président des républicains, Miroslav Sladek lui-même, qui a déposé plainte au parquet.

Sondage

Une enquête du centre empirique des sondages publics (STEM), datant du mois d'octobre, révèle que les trois- quarts des citoyens sont convaincus que parmi les fonctionnaires publics il y a un fort pourcentage de corrompus. Presque le quart des personnes interrogées croit que tous les politiciens et les administrateurs ont partie liée avec les pratiques de la corruption.

21-10-1998