Infos du jour Nouvelles Mercredi, 11. NOVEMBRE, 1998

11-11-1998

Jan Kavan à la conférence des Quinze

A Bruxelles, le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, a rencontré Karl van Miert, membre de la Commission européenne, responsable de la Concurrence. Dans sa récente analyse, le commissaire belge a critiqué la préparation de la République tchèque à appliquer la législation européenne dans le domaine des subventions de l'Etat. Jan Kavan a assuré Karl van Miert que le cabinet tchèque va créer très prochainement un Office indépendant de protection de la compétition économique qui disposera des compétences suffisantes pour s'acquitter de sa mission.

Rencontre Kavan - Cook

Lors de leur rencontre à l'occasion des négociations d'adhésion de la République tchèque à l'Union européenne, à Bruxelles, les chefs de la diplomatie tchèque et britannique, respectivement Jan Kavan et Robin Cook, se sont mis d'accord que les raisons politiques ne devraient pas passer devant les raisons militaires lors de l'analyse des arguments "pour et contre" l'entrée de la République tchèque à l'OTAN. Ceci dans la période précédant la tenue du sommet de l'Alliance, en avril prochain, à Washington. Aux dires de Jan Kavan, Robin Cook s'est déclaré favorable à l'entrée simultannée des trois pays candidats, la République tchèque, la Hongrie et la Pologne, à l'OTAN.

Kavan critiqué pour fuite d'information

A son retour de Bruxelles, Jan Kavan doit faire front à une critique sévère des députés tchèques, indignés du fait qu'il avait fourni à la presse l'information non officielle concernant la présence en République tchèque d'un terroriste expérimenté du Moyen-Orient. Ce dernier aurait dû s'intéresser à la station radio Europe libre à cause du commencement de ses émissions vers l'Iran et l'Irak. Certains députés, dont Petr Necas, chef de la commission de la Défense et de la Sécurité, estiment que Jan Kavan devrait démissionner.

Nomination des juges

Au Château de Prague, le Président Vaclav Havel a nommé 31 nouveaux juges. A cette occasion, il a rappelé qu'ils entrent en fonction dans une période où la législation tchèque connaît des changements dramatiques.

Le ministre des Finances en Grande-Bretagne

Fin de la visite du ministre des Finances, Ivo Svoboda, à Londres, pendant laquelle il a présenté aux investisseurs britanniques les possibilités d'investissement en République tchèque. La réaction des investisseurs à des projets du gouvernement tchèque a été, en général, très positive.

Des Roms tchèques demandent le droit d'asile en Belgique

Les autorités belges sont inquiètes du nombre croissant des demandeurs d'asile venant de la République tchèque et de la Slovaquie. Dans la plupart des cas, il s'agit de Roms, dont l'arrivée en Belgique coÍncide avec l'afflux de réfugiés du Kosovo. A s'en référer à la presse belge, rien qu'au mois d'octobre, les autorités belges ont obtenu plus de 2800 demandes d'asile.

Données sur la situation économique de la République tchèque

L'Institut tchèque des statistiques a publié un rapport sur la situation économique en République tchèque. Selon celui-ci, le volume de la production industrielle a augmenté de 5% par rapport à l'année précédente, le taux d'inflation a atteint 11,2%, et le taux de chômage 6,8%.

Opération "Défaut"

Dans le cadre de l'opération "Défaut", la police pragoise a arrêté un gang de neuf traficants de drogues opérant en Bohême centrale et saisi mille doses de pervitine. Le gang aurait vendu, notamment aux jeunes gens, 40 mille doses de cette drogue pour environ 8 millions de couronnes. Les membres du gang risquent des peines de prison allant de deux à dix ans.

11-11-1998