Infos du jour Nouvelles Mardi, 22. SEPTEMBRE, 1998

22-09-1998

Nouvelles 22.9.1998 - AS -

Vaclav Havel - médecine

Le président de la République tchèque, Vaclav Havel, vient d'ouvrir le nouveau pavillon de l'Hôpital militaire de Prague, où on lui a sauvé la vie. Il l'a fait en sablant le champagne, comme on le fait lors du lancement des nouveaux navires. Avant le champagne, il a coupé le ruban d'usage et visité plusieurs chambres. Par sa présence, lors de l'inauguration d'un nouveau pavillon de chirurgie, Vaclav Havel a donné un nouvel éclat à cet établissement de renommée nationale, où il sera soigné le cas échéant.

Vaclav Havel - voyages

Selon le porte-parole du président de la République, Ladislav Spacek, Vaclav Havel se prépare déjà, à son retour d'un voyage aux Etats-Unis, qui a été couronné de succès, à son voyage planifié en Grande-Bretagne. Il aura lieu du 19 au 22 octobre. Au programe, la cour du Royaume-Uni, surtout, mais aussi une visite des environs de Londres. Des rencontres politiques sont aussi envisagées.

Vaclav Havel - l'Assemblée du FMI

Le président de la République tchèque, Vaclav Havel, a menacé de présenter sa démission, si l'Assemblée du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale ne pouvait pas avoir lieu au Centre des congrès, à Prague, en l'an 2000. C'était un peu une plaisanterie, mais il voulait quand même, par là, attirer l'attention sur les problèmes que rencontre la ville de Prague dans l'organisation de cette prestigieuse réunion. Le gouvernement tchèque discute de ceux-ci et du soutien financier à cette réunion, ce mercredi.

Les milieux financiers et l'Assemblée de l'an 2000

Les milieux financiers sont préoccupés par l'avenir incertain de l'Assemblée du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, au Centre des congrès de Prague, en l'an 2000. Selon le directeur de la société Wood and Company, Jan Sykora, par exemple, si cette assemblée n'avait pas lieu, on pourrait croire à la violation d'une promesse, du point de vue financier, à une dette non payée... une catastrophe pour le prestige de la République tchèque.

Le Premier ministre tchèque à Vienne

Le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, lors de sa visite à Vienne, a rencontré le Président autrichien, Tomas Klestil. Les entretiens n'ont pu éviter la question des Allemands des Sudètes. Le chef du gouvernement tchèque a pris en considération la position autrichienne, selon laquelle ces personnes avaient été injustement déportées. Les deux personnalités ne pensent pas intégrer ce problème aux entretiens sur l'élargissement de l'Union européenne. Un sommet spécial des chefs des Etats de l'Europe centrale sur cet élargissement devrait avoir lieu, à Vienne, le 12 octobre.

Les services financiers tchèques et l'Union européenne

Les banques tchèques peuvent s'attendre à une nouvelle norme législative, dans le domaine bancaire, qui se rapprocherait des normes européennes. La nouvelle loi ne concernerait pas seulement les banques, mais aussi tout le secteur des services financiers, comme il en est dans les pays de l'Union.

Les pays de l'Europe centrale et l'OTAN

Lors d'une réunion régulière, à Budapest, les ministres de la Défense, de la Tchéquie, la Hongrie et la Pologne, sont tombés d'accord sur la constatation que les armées de ces pays étaient préparées à l'entrée à l'OTAN, encore avant le sommet de Washington, en avril 1999. Les trois pays devraient entrer à l'Alliance en même temps. Il n'est pas question de faire la course, ont déclaré les ministres.

22-09-1998