Infos du jour Nouvelles Mardi, 18. AOÛT, 1998

18-08-1998

NOUVELLES 18.8.98

Etat de santé du président Havel

L'état de santé du président Vaclav Havel continue de s'améliorer. Les complications cardiaques et pulmonaires sont en régression, et, selon le médecin personnel du président, ce dernier pourrait quitter la salle de réanimation pour une chambre de soins intensifs. Vaclav Havel n'a plus de fièvre et peut même prendre un bain dans une sorte de lit-baignoire, ce qu'il apprécie grandement.

La question de confiance au Parlement

C'est dans sa réunion de ce mardi que la Chambre des députés va se pencher sur la question de confiance posée par le nouveau gouvernement. En principe, le gouvernement social-démocrate de Milos Zeman obtiendra la confiance de la Chambre basse sans problème. Et c'est d'abord et essentiellement le fameux accord dit d'opposition passé avec l'ODS de l'ancien Premier ministre, Vaclav Klaus, qui lui garantit l'obtention du vote de confiance.

Le non! des chrétiens-démocrates au gouvernement

Selon le député et ancien ministre de la Défense, chrétien-démocrate et vice-président de son parti, Vilem Holan, sa formation politique n'accordera en aucun cas à l'actuel gouvernement le vote de confiance. "Nous considérons ce gouvernement comme étant instable", a-t-il dit. Malgré quelques aspects qu'il juge positifs, l'orientation du gouvernement de Milos Zeman ne plaît pas aux chrétiens-démocrates. Il a ajouté que son parti va voter activement contre le gouvernement à la Chambre des députés et que le vote par abstention est une façon d'éluder la responsabilité, l'allusion étant ici faite à l'ODS de Vaclav Klaus.

Les Tchèques et la politique

Selon un sondage d'opinion de l'Institut des sondages empiriques STEM, sur les conissances en politique nationale, à peine deux-tiers des citoyens, plus exactement 62%, savent que la Chambre des députés compte 200 députés. Quant aux 5% des voix nécessaires aux partis politiques pour accéder au Parlement, ils sont 85% à en être au courant. Cyril Svoboda, en tant qu'ancien ministre de l'Intérieur, 60% des personnes interrogées le savent. Seuls 8% ont déclaré porter un grand intérêt à la politique; 48% s'y intéressent moyennement; 33% ne s'y intéressent pas tellement, et 11% pas du tout.

Les Tchèques insatisfaits de la précédente législature

Une autre enquête de l'Institut des sondages de l'opinion publique, plus de la moitié des citoyens formule une opinion critique sur la dernière législature. A leur point de vue, la situation, dans le pays, s'est le plus dégradée dans le domaine de l'économie, la lutte contre la criminalité, la santé et le niveau de vie. Les plus critiques sont les personnes âgées de plus de 60 ans, mais aussi celles âgées de 45 à 60 ans, et ce, parmi les personnes dont le niveau d'instruction est faible, les ouvriers, les retraités et les personnes qui jugent bas leur niveau de vie.

Des hôpitaux ne seront pas supprimés

Jusqu'à présent, le nouveau ministre de la Santé, Ivan David, n'a pris la décision de dissoudre aucun des hôpitaux parmi ceux qui, suite à une étude sélective, devaient cesser de donner des soins urgents et se contenter des soins ordinaires. "Les résultats de la sélection des hôpitaux sont, selon certains juristes, en contradiction avec certaines lois; c'est pourquoi nous allons procéder à une réévaluation de la question", a dit le ministre.

Emission de 2 milliards de couronnes d'obligations

Le holding Praha CKD a signé, ce lundi, un accord avec la Caisse d'épargne tchèque, la Konsolidacni Banka, la Komercni Banka et l'Investicni a postovni banka, pour l'émission de nouvelles obligations en couronnes à concurrence de 2 milliards de couronnes. Les souscriptions commenceront dès ce 18 août. Selon le porte-parole du holding, Richard Pazout, les obligations seront commercialisées pratiquement pour une période de 7 ans. La supervision de l'opération est dévolue à la Caisse d'épargne tchèque. "L'émission de ces obligations est l'une des mesures entrant dans le cadre de la restructuration du holding CKD, qui, outre les dettes, prévoit aussi une augmentation de capital par l'émission d'actions et la vente de la partie inutile du capital", a dit Pazout.

Faillis en fuite

La police a lan'é un avis de recherche des propriétaires de l'agence de voyages CK Intertour, qui a fait faillite. Selon la porte-parole de la police à Plzen, Romana Svobodova, la police de la Bo'ême de l'ouest a bloqué provisoirement les comptes de la firme et pris des mesures afin que ses propriétaires ne puissent quitter le pays. Les clients de CK Intertour, qui se sont trouvés bloqués en Croatie et se sont adressés au consulat tchèque à Split, ont été pris en charge, samedi, par l'agence de voyages DT Expres. Les dégâts causés aux tiers par cette faillite s'évaluent à plusieurs centaines de milliers de couronnes.

Pas de courrier pour le Congo

Selon un communiqué des postes et télécommunications tchèques, la République tchèque suspend tout envoi postal en direction de la République démocratique du Congo, jusqu'à nouvel ordre.

18-08-1998