Infos du jour Nouvelles Jeudi, 30. AVRIL, 1998

30-04-1998

NOUVELLES 30.4.98

L'état de santé du Président tchèque

Le jour, où le Président Vaclav Havel pourrait sortir de l'hôpital universitaire d'Innsbruck et rentrer à Prague, sera annoncé vendredi, lors d'une conférence de presse. Une information du chirurgien en chef de l'hôpital autrichien, Ernst Bodner, qui a dirigé l'opération du Président. C'est aussi le professeur Bodner qui viendra à l'Hôpital militaire pragois pour ôter à Vaclav Havel l'abouchement provisoire du côlon, la colostomie, que les médecins avaient pratiquée au Préþident dans le cadre de l'opération d'une perforation intestinale. Le chirurgien a été prié par les médecins tchèques, mais aussi par le Président et son épouse, d'effectuer cette dernière intervention qui pourrait avoir lieu six semaines après l'opération du côlon. Depuis mardi, Vaclav Havel est capable de parler avec son entourage et les médecins se déclarent optimistes quant à la progression de sa guérison.

Politologue tchèque sur Vaclav Havel pour le quotidien "Le Soir"

Selon le politologue tchèque, Bohumil Dolezal, si le Président Vaclav Havel était obligé de renoncer à ses fonctions, il faudrait accepter cette situation, en respectant les règles de la démocratie et la constitution. "Bien que le départ d'un homme politique puisse être douloureux pour nous, dans un pays démocratique, personne ne doit être irremplaçable", a déclaré le politologue pour le journal belge, Le Soir.

Ministre des transports demande les têtes de la direction des chemins de fer

Le ministre des Transports, Petr Moss, demande la destitution de plusieurs membres de la direction de la Société des chemins de fer tchèques, à la suite d'une série d'accidents qui se sont produits sur les voies ferrées ces derniers jours. Le directeur de la Société, Vladimir Sosna, gardera cependant son poste, car, selon le ministre, il a donné des garanties que les accidents semblables ne se repèteront pas. Aux dires du ministre, ce sont les syndicats, dont on connaît l'attitude négative envers le plan ministériel de relance du transport ferroviaire, qui assument une part des responsabilités de la mauvaise discipline des employés des chemins de fer. Or, ce ne seront que les résultats d'une analyse détaillée de la situation de sécurité des chemins de fer qui décideront définitivement de la responsabilité des récents accidents.

Prorogation du mandat de l'unité tchèque de la SFOR II

La commission des Affaires étrangères du Sénat tchèque a approuvé la décision du gouvernement de proroger de 18 mois le mandat de l'unité tchèque opérant dans le cadre des forces de paix multinationales en Bosnie. Conformément à la décision du cabinet, le nombre de militaires tchèques devrait être réduit de 700 à 650.

L'aide aux victimes des inondations continuera

Sur décision du gouvernement, le délai pendant lequel une aide financière est accordée aux citoyens des régions sinistrées par les inondations de l'été dernier, sera prolongé de 13 mois. Le gouvernement prévoit de débloquer immédiatement 188 millions de couronnes à la liquidation des conséquences de la catastrophe naturelle.

Coopération américano-tchèque dans le domaine de l'environnement

A Washington, le ministre tchèque de l'Environnement, Martin Bursik, s'est entretenu avec la directrice de l'Agence pour la protection de l'Environnement, Carol Browner, et d'autres représentants de cet organe sur la coopération entre les Etats-Unis et la République tchèque. La Tchéquie a proposé de nouvelles priorités de coopération américano-tchèque dans le domaine de l'environnement et a ouvert, selon le ministre, un nouveau chapitre des rapports entre le ministère tchèque et l'agence américaine. La partie tchèque désire surtout acquérir les informations sur les instruments économiques utilisés aux Etats-Unis pour protéger l'environnement et sur les technologies écologiques.

Séminaire tchéco-français à Prague

Un séminaire sur le thème du patrimoine culturel, "Malraux", organisé avec le concours des ministères de la Culture tchèque et français, a eu lieu à l'Institut français de Prague. Son objectif est d'établir des contacts entre les spécialistes des deux pays et d'utiliser les expériences du système français de la protection des sites historiques.

30-04-1998