Infos du jour Nouvelles Dimanche, 12. JUILLET, 1998

12-07-1998

-OM-

Vaclav Havel se recueille sur la tombe de sa première épouse

Cþest en début dþaprès-midi, ce samedi, que le président Vaclav Havel sþest rendu au cimetière de Vinohrady, à Prague, se recueillir sur la tombe de sa première épouse, décédée en janvier 1996, suite à une longue maladie. Le président a déposé sur la tombe une couronne de fleurs avec un ruban blanc portant cette inscription: "Olga, nous te souhaitons la paix dans lþâme". Le président est resté, silencieux et pensif, un long moment devant la tombe.

Réunion de la Chambre des députés

La Chambre des députés, dès ce mercredi, en réunion pour constituer ses organes et ses commissions. Lþun des points les plus suivis, sera sans conteste lþélection du président de la Chambre. Le candidat principal est Vaclav Klaus, ancien Premier ministre et chef de lþODS, parti de droite qui sþest engagé à soutenir le futur gouvernement minoritaire social-démocrate. Institutions, commissions et comités de la Chambre sont élus au scrutin secret.

L'accord ODS-CSSD dans les journaux slovaques

Selon lþagence de presse CTK, les journaux slovaques doutent que lþaccord dit "dþopposition", passé entre lþODS et la social- démocratie, sans précédent dans le monde politique, puisse durer. Mais ils considèrent que le président Vaclav Havel, même après des expertises non concluantes en faveur de lþaccord précité, va tout de même nommer Milos Zeman Premier ministre. "Dans dþautres pays, pareil accord entre deux grands adversaires, a toujours conduit à des élections anticipées", a écrit, ce samedi, le quotidien de Bratislava le plus lu, Novy cas.

Mise au point de Ruml

Quant au président de lþUnion de la liberté, Jan Ruml, il a déclaré au quotidien pragois, Mlada fronta Dnes, quþil nþa jamais dit que lþaccord ODS-social-démocrate est anti-constitutionnelle. "Je pense plutôt, a-t-il dit, quþil nþest pas conforme à lþesprit de la constitution". Il estime que cet accord est plutôt un accord de coalition, en raison dþobjectifs communs aux programmes des deux partis, notamment la modification de la constitution. Il a précisé par ailleurs, que lors des négociations consécutives aux élections, le président Vaclav Havel lui a confié quþil préférerait une coalition des sociaux-démocrates avec les chrétiens-démocrates, tolérée par lþUnion de la liberté.

Dans les état-majors des principaux partis politiques tchèques, les listes des futurs candidats aux élections sénatoriales partielles, prévues cet automne, sont pratiquement terminées. Le président Vaclav Havel a déclaré ces élections pour les 13 et 14 novembre. Il reste que les organes compétents des partis adoptent ces listes, suite à quoi, elles seront publiées à la fin de ces vacances. Le Sénat sera renouvelé dans la limite du tiers de ses 81 sièges, soit 27 sièges en compétition.

LþUnion de la liberté prévoit, pour assurer les prochaines élections communales et sénatoriales, quelque 8 à 10 millions de couronnes. Ainsi, chaque représentation de district recevra, avec une certaines différence, selon le nombre de candidats, de 30 à 40.000 couronnes.

Une nouvelle production digitale permet désormais une orientation facile sur les carte de la République tchèque. Elle est préparée, à lþintention des internautes, par la société Geodézie CS. Les personnes intéressées pourraient consulter gratuitement les recueils de cartes, classés par région et par ville, à lþadresse Internet: http://mapy.geodezie.cz. La nouveauté est la carte photographique au 1:100.000 de Prague avec vues aériennes.

Mþme la clôture du Festival international du film de Karlovy Vary nþa pas échappé aux projections et aux conférences de presse. Tôt dans la matinée de ce dimanche, les journalistes ont eu une rencontre avec le célèbre acteur, Tim Roth, qui se trouvait encore, la veille, après minuit à Vienne, où il fut invité à un dîner. Dans la matinée, les journalistes ont rencontré lþacteur polonais, Boguslaw Linda, lþun des principaux acteurs dans le film: "Il faut tuer Sekala". Dþautre protagonistes de ce film ont aussi parlé de son tournage, notamment Jiri Bartosek.

12-07-1998