Infos du jour Infos du jour

31-03-2020

Coronavirus : les mesures de confinement prolongées jusqu’au 11 avril

Comme cela était attendu, le gouvernement tchèque a décidé, ce lundi, de prolonger la restriction de liberté de ciruclation des personnes jusqu’au 11 avril. Appliquée depuis le 16 mars, cette mesure d’urgence qui vise à freiner la diffusion du coronavirus et qui avait déjà été prolongée une première fois, devait rester en vigueur jusqu’à ce mercredi 1er avril.

Les déplacements ne restent donc autorisés que pour se rendre au travail, chez le médecin, faire des courses, les visites familiales indispensables ou encore s’aérer. Les rassemblements de plus de deux personnes dans les lieux publics restent également interdits.

Les services de restauration resteront eux aussi fermés au moins jusqu’au 11 avril, de même que tous les commerces à l’exception notamment des magasins d’alimentation, pharmacies, pompes à essence et quelques autres.

Toutes les personnes arrivant en République tchèque doivent désormais rester en quarantaine

Toutes les personnes arrivant en République tchèque en provenance de l’étranger seront désormais tenues de rester en quarantaine pour une période de deux semaines, et ce quel que soit leur pays. La décision a été approuvée par le gouvernement, lundi, en raison de l’aggravation de la situation sanitaire dans le monde.

Jusqu’à présent, seules les personnes en provenance de 19 pays considérés comme étant à risque, parmi lesquels notamment tous les grands pays européens et les Etats-Unis, avaient cette obligation. Ces diverses mesures concernent l’ensemble des Tchèques, ainsi que les étrangers possédant un permis de séjour en République tchèque de plus de 90 jours. Pour tous les autres étrangers, les frontières restent fermées.

Les personnes travaillant en Allemagne et en Autriche dans les domaines de la santé, des services sociaux ou encore des secours n’ont cependant pas cette contrainte. Les autres personnes travaillant dans ces pays ne sont pour leur part pas autorisées à séjourner dans les pays voisins pour une période inférieure à 21 jours et seront tenues de rester en quarantaine à leur retour en République tchèque.

Coronavirus : le point sur la situation mardi

Un mois après la confirmation du premier cas d’infection positif, le nombre de personnes contaminées a dépassé la barre des 3 000 ce mardi (3 002 dans l’après-midi) pour près de 49 000 tests effectués, selon les données communiquées par le ministère de la Santé.

Vingt-quatre personnes sont décédées du Covid-19, tandis que vingt-cinq ont été déclarées guéries de la maladie, qui est toutefois apparue dans différentes maisons de retraite.

Le ministre de la Santé négocie avec le Japon pour du favipiravir

Le ministre de la Santé tchèque négocie avec le Japon pour importer du favipiravir, un médicament contre la grippe qui pourrait permettre de traiter le Covid-19. L’information a été communiquée par l’Institut national en charge du contrôle des médicaments (SÚKL). Comme pour les autres médicaments qui pourraient être utilisés contre le nouveau coronavirus, cet antigrippal est encore à l’état d’essais cliniques.

Le SÚKL a indiqué que d’autres médicaments était à l’essai, qui sont utilisés habituellement contre la malaria, le HIV ou encore l’ébola.

Renforcement des pouvoirs du gouvernement aux dépens du Parlement : le ministère de la Défense dément l’information

Le ministère de la Défense a démenti, ce mardi, l’information selon laquelle une nouvelle loi était en cours de préparation de façon à réduire en période de crise le rôle du Parlement au profit du gouvernement. Le porte-parole du ministère a expliqué que le gouvernement a simplement reçu des recommandations d’un groupe de travail qui, depuis quelques années, évalue les possibilités de résoudre les situations de crise. Les partis de l’opposition ont réagi à cette information en faisant savoir qu’ils redoutaient un affaiblissement du Parlement, composé de la Chambre des députés et du Sénat.

Membre du mouvement ANO comme le Premier ministre Andrej Babiš, le ministre de la Défense, Lubomír Metnar, a reconnu que la présentation de ce document au gouvernemen dans le contexte actuel, alors que l’état d’urgence a été décrété en raison de la crise du coronavirus, était malvenue.

Lundi, le site Aktuálně.cz et l’hebdomadaire Respekt ont publié l’information selon laquelle le ministère de la Défense propose de renforcer les pouvoirs du gouvernement, éventuellement de son chef, aux dépens du Parlement lorsque l’Etat est menacé. Cette crainte d’une dérive autoritaire apparaît au moment où, en Hongrie, le Parlement a adopté un projet de loi accordant à Viktor Orbán les pleins pouvoirs.

Nouvelle nuit très froide en République tchèque

La nuit de lundi à mardi a de nouveau été particulièrement froide en République tchèque. De nouveaux records ont même été enregistrés pour un 31 mars dans une quinzaine de stations de mesure du pays, a fait savoir l’Institut hydrométéorologique tchèque (ČHMÚ).

Dans le massif de la Šumava (Bohême du Sud), le mercure est ainsi descendu jusqu’à -13,7° C. Même si elle n’est pas inhabituelle pour cette période de l’année, cette vague de froid cause d’importants dommages notamment dans les vergers.

Météo

Après une nuit de nouveau très froide, le soleil est de retour sur la majeure partie du territoire ce mercredi, jour de la fête des Hugo et Veleslav. Les nuages sont toutefois plus présents dans l’est du pays.

Les températures varient entre 6° C et 9° C. Le soleil se lève à 6h35 et se couche à 19h32.

31-03-2020