Infos du jour Infos du jour

25-03-2020

Coronavirus : le point sur la situation ce mercredi soir

Six personnes en tout sont décédées du Covid-19 en République tchèque depuis le début de l'épidémie. Ce mercredi, trois personnes en tout sont mortes, et deux mardi. Dans la plupart des cas, les victimes sont des personnes souffrant déjà d'autres maladies chroniques. La première victime du coronavirus en Tchéquie est décédée dimanche.

Ce mercredi matin, on comptait 1 654 cas de Covid-19 en Tchéquie. 10 personnes ont été déclarées guéries depuis la découverte du premier cas dans le pays le 1er mars dernier.

Ce mercredi après-midi, le ministère de la Santé a annoncé le renforcement des mesures de restriction, interdisant les rassemblements de plus deux personnes. Sont exemptées de cette interdiction les personnes d'un même foyer, ou les personnes rassemblées pour un enterrement. Les gens sont également appelés à se tenir à une distance d'au moins deux mètres des personnes qu'ils croisent dans la rue.

La Tchéquie retire temporairement ses soldats d'Irak

La Tchéquie a décidé de retirer mardi ses soldats basés en Irak et ce, de manière temporaire. L'armée tchèque justifie sa décision par la réduction des opérations, les menaces sécuritaires, l'actuelle épidémie de coronavirus et le projet de restructuration de la mission. 30 militaires tchèques sont concernés par ce retrait. Ils ont atterri mardi soir à l'aéroport de Kbely à Prague.

L’Armée tchèque est présente en Irak depuis plusieurs années, notamment pour l’entraînement des pilotes irakiens des avions tchèques d’attaque au sol L-159. Deux autres équipes composées de spécialistes des armes chimiques et de policiers militaires opèrent également sur place.

Nouveau changement d'horaire réservé aux seniors et personnes handicapées pour leurs achats

A compter de ce mercredi, les magasins, drogueries et pharmacies sont ouverts exclusivement aux seniors de plus de 65 ans et aux personnes handicapées entre 8h et 10h du matin. Le gouvernement tchèque a déjà modifié deux fois la tranche horaire réservées à cette partie de la population, afin de protéger les personnes les plus vulnérables au Covid-19.

Une première mesure mise en place par le gouvernement tchèque avait établi ces horaires entre 10h et 12h, puis une nouvelle fois entre 7h et 9h. Le nouvel horaire vise à permettre aux actifs se rendant au travail de faire leurs courses plus tôt, sur le trajet.

Le monde de l'édition et les libraires demandent une aide financière à l'Etat

Editeurs, distributeurs et libraires demandent une aide financière au gouvernement tchèque d'Andrej Babiš (ANO), suite à la décision de fermer tous les magasins, dont les librairies, en lien avec l'épidémie de coronavirus.

Une décision qualifiée de « fatale » pour le marché de l'édition tchèque, estiment les auteurs de la lettre ouverte qui rappellent l'importance de l'érudition et de la culture livresque. Les signataires précisent toutefois qu'ils soutiennent les mesures gouvernementales décidées afin de contenir l'épidémie de coronavirus.

Rapatriement de 257 ressortissants tchèques du Mexique, du Honduras et des Philippines

88 ressortissants tchèques coincés aux Philippines suite aux décisions de confinement ont pu rentrer en République tchèque dans la nuit de mardi à mercredi, tout comme 169 personnes qui se trouvaient au Honduras et au Mexique, a fait savoir le ministre tchèques des Affaires étrangères Tomáš Petříček (ČSSD), via son compte Twitter. Des vols spéciaux ont été organisés par le ministère pour les faire évacuer.

Ces avions affrétés par la République tchèque ont également permis de rapatrier en Europe d'autres ressortissants européens, dont des Autrichiens et des Slovaques. L'ambassade de France à Prague a remercié les autorités tchèques d'avoir ainsi évacué trois Français, de même que l'ambassadeur du Royaume-Uni pour le rapatriement de deux Britanniques.

Ce mercredi, de nouveaux avions devraient permettre à des Tchèques se trouvant au Panama, à Cuba, en République dominicaine, au Costa Rica et en Colombie de rentrer chez eux. La semaine prochaine 130 personnes devraient également pouvoir revenir du Pérou.

Annulé, le marathon de Prague cherche une date à l'automne

Le marathon de Prague, prévue originellement le 3 mai, a été annulé, ont fait savoir ce mercredi les organisateurs. Une nouvelle date est à l'étude, l'automne étant pour l'heure envisagé.

En raison de l'actuelle limitation de circulation des personnes et de l'obligation de se couvrir les voies respiratoires, l'organisation même de l'événement sportif reste tout particulièrement compliquée.

En outre, le marathon qui passe par les plus beaux sites du centre-ville de la capitale tchèque attire chaque année des coureurs de l'étranger. L'actuelle fermeture des frontières et l'interdiction d'entrer sur le territoire tchèque pour les ressortissants issus de certains pays considérés comme risqués en raison de l'épidémie de Covid-19 risquent en outre de compliquer et d'empêcher la venue des sportifs.

Le semi-marathon de Prague qui devait se tenir le 28 mars a été reporté au 6 septembre.

Il y a 75 ans, Prague était victime d'un second bombardement aérien

Il y a 75 ans, le dimanche 25 mars 1945, peu avant midi, Prague était la cible d'un second bombardement aérien des Alliés. Le premier bombardement avait eu lieu quelques temps auparavant, le 14 février. Le 25 mars, 400 bombardiers américains survolaient la capitale tchèque, visant notamment les aéroports de Letňany et Kbely, base de dizaines d'avions de la Lutfwaffe, mais aussi des usines des quartiers de Vysočany et Libeň.

Le second bombardement de Prague a fait 516 victimes en tout, essentiellement des civils. 140 avions de la Lufwaffe ont été détruits, mais aussi de nombreuses maisons. Quelque 1 300 bâtiments ont été endommagés.

Encore une nuit glaciale en Tchéquie

De nouveaux records sont tombés dans la nuit de mardi à mercredi, pour la troisième journée consécutive : tout comme lundi et mardi matin, c'est dans le massif de la Šumava, en Bohême du Sud, qu'il a fait le plus froid, avec -18,2 °C mesurées à Kvilda. Le mercure est descendu très bas aussi dans les montagnes Jizerky, dans le nord du pays, avec -15,6 °C.

Un réchauffement de l'atmosphère est attendu à partir de jeudi.

Météo

Jeudi, jour de fête des Emanuel, légère remontée des températures prévue après les dernières journées froides, avec 9 °C en moyenne pour les maximales. Le soleil sera toujours au rendez-vous.

25-03-2020