Infos du jour Infos du jour

19-03-2020

Coronavirus : la situation ce jeudi

Le ministre de la Santé a indiqué jeudi après-midi qu'il y avait en tout 631 cas détectés positifs au coronavirus en Tchéquie depuis le 1er mars, avec un total de plus de 9400 personnes testées à ce jour. Le nombre de cas confirmés a augmenté de 59 depuis jeudi matin.

Aucun décès n'est à déplorer dans le pays à cause de la maladie pour l'instant, mais plusieurs personnes restent dans un état préoccupant.

Trois patients ont été déclarés guéris du coronavirus en début de semaine.

Depuis ce jeudi, il est obligatoire en Tchéquie de se couvrir les voies respiratoires en dehors de son domicile et de sa voiture.

Les autorités sanitaires craignent la pénurie de paracétamol

L’Institut national en charge du contrôle des médicaments (SÚKL) a appelé les citoyens tchèques à limiter leurs achats de médicaments à base de paracétamol (en Tchéquie, il s’agit surtout du médicament Paralen). Ces achats de précaution pourraient déboucher sur une pénurie de ces produits.

Le paracétamol est le seul médicament recommandé contre la fièvre et la douleur dans le contexte de l'épidémie de Covid-19. D’après la porte-parole de l’Institut SÚKL, les ventes du médicament Paralen ont triplé, pour s’élever à 300 000 boîtes par semaine, ce qui représente normalement à une consommation mensuelle.

L’Etat tchèque n’a pas encore restreint la vente du paracétamol en pharmacie et sur Internet, comme cela a été récemment le cas en France et dans d’autres pays.

"Pont aérien" entre Prague et la Chine pour ramener du matériel médical

Un "pont aérien" avec sept appareils en tout doit permettre de ramener des cargaisons importantes de matériel médical dans les prochains jours, dont des masques et des tests de dépistage du coronavirus.

Le ministre tchèque de l'Intérieur Jan Hamáček a précisé que le premier avion, de la compagnie China Eastern, devait atterrir à Prague vendredi matin, avec à bord 7 millions de masques. Vendredi après-midi, un autre avion devrait amener jusqu'à Prague une centaine de tonnes de matériel médical.

Le manque de masques, respirateurs et autre matériel sanitaire est un sujet d'inquiétude et de débats depuis plusieurs jours dans le pays. De nombreux Tchèques ont résolu le problème en se fabriquant eux-mêmes leurs masques. Les scouts tchèques en ont cousu pour les patients des hôpitaux du pays et pour les séniors.

Automobile : les usines du pays bientôt toutes à l'arrêt

Škoda Auto a fermé ses usines mercredi soir. Le groupe allemand Volkswagen, dont Škoda est une filiale, a indiqué qu’elle interrompait sa production dans toute l'Europe jusqu'au 5 avril en raison de l’épidémie de coronavirus.

Quelque 30 000 personnes sont employées dans les usines de Škoda à Mladá Boleslav (Bohême centrale). De nombreuses entreprises sous-traitantes dépendent également de son activité.

Les dirigeants de Toyota Peugeot Citroën Automobile (TPCA), dont 2 500 personnes travaillent dans les usines de Kolín (Bohême centrale) ont décidé d'interrompre leur production mercredi soir également.

Le constructeur sud-coréen Hyundai, installé en Moravie, a quant à lui indiqué cesser sa production à partir de lundi prochain. L'industrie automobile fait partie des secteurs les plus importants pour l'économie et les exportations tchèques.

Aides aux entreprises en difficulté

Le ministère tchèque de l’Industrie et l’agence CzechInvest ont lancé une plateforme de crise (avec 40 opérateurs) pour répondre aux questions des entreprises liées aux restrictions et aux questions relatives à l‘import/export. Le programme de prêts pour les entreprises directement impactées par la crise sanitaire va pouvoir redistribuer 10 milliards CZK (370 millions euros) mis à disposition par le ministère de l’Industrie et du commerce. Les finances seront destinés aux PME. Plus d’infos sur le site https://www.businessinfo.cz/clanky/koronavirus-pridelava-problemy-ceskym-firmam-kde-hledat-pomoc/

Environ 300 Tchèques et Slovaques rapatriés des Canaries

268 ressortissants tchèques ainsi que 68 ressortissants slovaques et 15 Slovènes ont pu quitter les îles Canaries pour atterrir à Prague dans la nuit de mercredi à jeudi. Une évacuation coordonnée par les diplomaties tchèque, slovaque et slovène.

D'autres avions doivent être affrétés par le ministère tchèque des Affaires étrangères, qui a débloqué pour se faire 40 millions de couronnes, pour rapatrier des personnes se trouvant au Vietnam et au Maroc.

Des bus continuent de rapatrier des Tchèques de différents pays européens, notamment de Suisse ce jeudi.

Le Grand jeudi littéraire sans public

Quinze auteurs tchèques, parmi lesquels Bianca Bellová, Irena Dousková, Ondrej Štindl, Martin Řezníček ou Pavla Jonssonová, ont présenté leurs nouveaux livres dans le cadre du Grand jeudi littéraire. Organisée pour la 16e fois, cette manifestation permet aux éditeurs de mettre en avant des parutions d’ouvrages tchèques et étrangers qui méritent, à leurs yeux, une attention particulière du public.

Cette année, en raison de la crise du coronavirus, les livres en question ont été présentés par leurs auteurs grâce à un streaming en direct sur facebook. D’après les organisateurs de la manifestation, les ouvrages seront mis en vente dès la réouverture des librairies.

Le salon du livre de Prague reporté à l’automne

La 26e édition de la foire Le monde du livre (Svět knihy), qui devait commencer le 14 mai prochain à Prague, a été reportée à l’automne en raison de l’épidémie du coronavirus. « Il n’est pas réaliste d’organiser un événement d’une telle ampleur au mois de mai », a constaté le directeur de la foire Radovan Auer.

Il a confirmé que la Pologne restait l’invitée d’honneur de l’édition 2020 prévue du 8 au 11 octobre. Le salon devrait accueillir les écrivains Andrzej Sapkowski, Mariusz Szczygieł ou Wiesław Mysliwski.

Météo

Le temps sera nuageux avec éclaircies, vendredi, jour de la fête des Světlana. Quelques gouttes pourront tomber sur le nord-ouest du pays. Les températures resteront douces : entre 15°C et 19°C.

19-03-2020