Infos du jour Infos du jour

12-02-2020

Stanislav Křeček a été élu au poste d'« ombudsman » par les députés tchèques

Alors que le mandat d’Anna Šabatová s’achève, les députés tchèques ont élu ce mercredi un nouvel « ombudsman » ou médiateur de la République. C'est l'ancien député et ancien médiateur adjoint Stanislav Křeček qui occupera désormais ce poste. Candidat du président Zeman, il a été élu par 91 voix sur 175, au terme du deuxième tour de cette élection.

Anna Šabatová a occupé le poste de médiatrice de la République depuis 2004. Agé de 81 ans, Stanislav Křeček a eu de sérieux désaccords avec la médiatrice sortante quand il occupait le poste d'adjoint.

Projections climatiques de l’AEE : plus d’incendies et de crues éclair en Tchéquie à la fin du XXIe siècle

La très sérieuse Agence européenne de l’environnement a récemment publié une série de cartes qui s’attachent à représenter les conséquences du réchauffement climatique sur notre continent. Les chercheurs de l’institution se sont projetés sur la fin du XXIe siècle et si la République tchèque, pays enclavé au cœur de l’Europe centrale, n’est pas concerné par la montée du niveau de la mer, elle ne sera pas non plus épargnée par les catastrophes naturelles à répétition. En ce qui concerne l’Europe centrale, et comme nombre de ses voisins, la République tchèque devra probablement faire face à une augmentation du nombre d’incendies en raison de la sécheresse, à la multiplication des précipitations torrentielles et de crues éclair. Les régions du nord de la Moravie, de la Bohême centrale sont tout particulièrement concernées, ainsi que l’ensemble de la Slovaquie, la Hongrie et l’est de la Pologne.

Sécheresse : les réserves d’eau sont faibles selon le ministère de l’Agriculture

Le déficit de neige cet hiver fait que les réserves d’eau sont dix fois plus faibles que l’an passé, a fait savoir le ministère de l’Agriculture, qui table sur l’assèchement des cours d’eau les plus petits dès le printemps. Si, au cours du reste de l’année, les précipitations restent en-deçà de la normale et les températures sont élevées, la sécheresse dans les mois à venir pourrait être encore plus importante qu’en 2015 et 2018, s’inquiète le ministère.

Le ministère table déjà sur une limitation de la consommation d’eau pour l’industrie et l’agriculture au cours de l’été 2020, même si celle d’eau potable ne devrait pas connaître de restriction.

50 000 arbres détruits par la tempête Sabine dans la Šumava

Selon les premières estimations, la tempête Sabine aurait détruit quelque 50 000 m3 de bois dans le parc national de la Šumava, en Bohême du Sud, soit l’équivalent de 50 000 arbres. Il s’agit de dommages similaires à ceux provoqués par l’ouragan Herwart à l’automne 2017.

C’est l’ouragan Cyril qui a causé le plus dégâts dans la région en 2007. A l’époque, 767 143 m3 d’arbres avaient dû être abattus.

Le philosophe et théologien Tomáš Halík lauréat du Prix Comenius

Le philosophe et théologien tchèque Tomáš Halík va recevoir le Prix Comenius. Parmi les autres prestigieux lauréats de ce prix, on trouve notamment l’ancien Premier ministre belge et ancien président du Conseil européen Herman von Rompuy. Tomáš Halík recevra son prix à l’église Grote Kerk, dans la ville de Naarden aux Pays-Bas, le 28 mars prochain, soit le jour anniversaire de la naissance du théologien et pédagogue Jan Amos Comenius ((1592-1670), originaire de Bohême.

Le Prix Comenius a été créé en 2011 par la Fondation du Musée Comenius au Pays-Bas. Il est remis chaque année à une personnalité, un projet ou une institution dont les actes correspondent aux idées de Comenius.

Un quatrième petit pour les rhinocéros noirs du zoo de Dvůr Králové vivant en Tanzanie

Un couple de rhinocéros noirs originaires du zoo de Dvůr Králové et vivant dans le parc national de Mkomazi en Tanzanie a donné naissance à un quatrième petit en octobre dernier, a annoncé le jardin zoologique. Il s’agit de nouveau d’une femelle. La réintroduction de ces animaux rares depuis 2009 dans leur milieu naturel a justement pour objectif de renouveler la population de ces rhinocéros, décimée par le braconnage. Les rhinocéros noirs sont une espèce classée en danger critique d'extinction, dont une des quatre sous-espèces est d'ailleurs considérée comme disparue.

« Quatre petits en dix ans est un exploit remarquable. Surtout quand on sait que chez les rhinocéros, la gestation dure environ 16 mois et qu’après la naissance, le petit doit rester encore un certain temps auprès de sa mère, » a souligné le directeur du zoo, Přemysl Rabas. En 1900, on comptait encore 100 000 rhinocéros noirs en Afrique de l'Ouest, dans les années 1990, il n'en restait plus que 2 000 environ. Aujourd'hui, seuls 900 représentants de la sous-espèce dite de l’Est vivent encore ainsi dans leur espace naturel.

Météo

Jeudi, jour de fête des Věnceslas, légère remontée des températures (6 ºC en moyenne pour les maximales) qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de la semaine. Mais le ciel fera davantage grise mine que ces derniers jours avec l’arrivée d’un front pluvieux venu de l’ouest.

12-02-2020