Infos du jour Infos du jour

06-02-2020

Budget européen : Andrej Babiš à Bratislava et à Bruxelles ce jeudi pour discuter d’une proposition qui ne lui plaît pas

Le Premier ministre tchèque rencontre le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à Bruxelles ce jeudi. Leurs discussions tourneront autour de la perspective à long terme du budget européen avant le sommet extraordinaire prévu le 20 février prochain, et ce alors que le Brexit va se traduire par des ressources en moins pour la Commission européenne et que les pays membres sont très divisés sur le montant du cadre financier pluriannuel pour la période 2021-2027.

Avant cela, lors d’une conférence qui s’est tenue dans la matinée à Bratislava, Andrej Babiš, qui s’est entretenu sur le sujet avec son homologue slovaque Peter Pellegrini, a indiqué que la proposition actuelle, qui prévoit une réduction de 40 milliards d’euros des fonds destinés au financement de la politique de cohésion, ne lui plaisait pas et qu’il convenait de mettre tous les moyens en œuvre pour la modifier. Les avis sont partagés notamment sur le pourcentage du produit intérieur brut des 27 Etats membres à consacrer au budget commun de l’UE.

Elargissement de l’UE : les chefs de la diplomatie de Visegrád et des Balkans de l’Ouest se retrouveront bientôt de nouveau à Prague

Les ministres des Affaires étrangères des quatre pays du Groupe de Visegrád (V4 - République tchèque, Hongrie, Pologne, Slovaquie) se réuniront avec leurs homologues de six pays des Balkans de l’Ouest (Serbie, Monténégro, Macédoine du Nord, Albanie, Bosnie-Herzégovine et Kosovo) à Prague à la fin du mois de février.

Cette réunion se tiendra un mois avant la tenue du sommet européen lors duquel sera de nouveau débattue la possible ouverture de négociations pour un élargissement de l’Union européenne à ces pays. En décembre dernier, lors d’une réunion à Prague, les chefs de la diplomatie du V4 avaient rappelé que cette question constituait une priorité à leurs yeux. Cette déclaration avait fait suite au veto mis précédemment par la France à l’ouverture de négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord.

Commerce extérieur : un excédent total de près de 6 milliards d’euros en 2019

Le bilan du commerce extérieur de la République tchèque à la fin de l’année 2019 a affiché un solde positif de 149 milliards de couronnes (5,85 milliards d’euros), un résultat inférieur d’un peu plus de 50 milliards à celui enregistré en 2018. Les chiffres ont été communiqués, ce jeudi, par l’Office tchèque des statistiques. Le solde des échanges avec les pays membres de l’Union européenne est resté très nettement positif, tandis que celui des échanges avec les pays tiers affiche traditionnellement un déficit. L’Allemagne, principal partenaire commercial, a été le marché cible pour près d’un tiers des exportations tchèques. Inversement, plus d’un quart des importations en République tchèque sont provenues d’Allemagne. Plus généralement, le volume des exportations pour l’ensemble de 2019 a progressé de 2 %, notamment grâce à l’industrie automobile, tandis que celui des importations a augmenté de 0,6 %.

La production industrielle en République tchèque en baisse pour la première fois depuis longtemps

Pour la première fois depuis cinq ans, la production industrielle en République tchèque a baissé en 2019. Selon l’Office tchèque des statistiques, qui a publié les chiffres ce jeudi, la production a reculé de de 0,4 %, pénalisée par un léger repli de l’activité notamment dans les secteurs de la production des machines (-2,6 %), des produits et constructions métalliques (-1,9 %) et de la fonderie (-5,7 %).

Compte tenu de l’évolution de la situation économique dans le monde, les experts estiment toutefois qu’il ne s’agit pas d’un mauvais résultat, et ce même si certaines entreprises pourraient être bientôt confrontées à une pénurie de commandes. Malgré cela, le montant du salaire moyen dans l’industrie a augmenté de 6,2 %.

La construction d’une usine de production de batteries lithium est envisagée en Bohême du Nord

Le groupe énergétique ČEZ, dont l’Etat tchèque est le principal actionnaire, envisage de construire dans un proche avenir en Bohême du Nord une usine de fabrication de batteries lithium pour les véhicules automobiles. C’est ce qu’a fait savoir le ministre de l’Industrie et du Commerce, Karel Havlíček. lors de sa visite à Berlin mercredi. Si le projet se concrétise, il s’agira de l’un des investissements du genre les plus importants en Europe centrale.

Pour produire ces accumulateurs, la société entend exploiter le lithium provenant du gisement situé à Cínovec, dans les Monts métallifères, à proximité de la frontière avec l’Allemagne. Il s’agit du plus important gisement existant en Europe. Selon certaines estimations, quelque 3 % des réserves mondiales de lithium se trouvent en République tchèque. ČEZ devrait prendre le contrôle de l’extraction du précieux métal d’ici le 31 mars prochain. Le ministre a précisé que ČEZ ne sera pas le seul investisseur et que des discussions étaient en cours avec différents sociétés de l’industrie automobile.

Le 250e anniversaire de la naissance de Beethoven célébré à Prague aussi

Comme dans de nombreux autres endroits dans le monde, l’Orchestre philharmonique tchèque rend hommage à Ludwig van trois jours durant à compter de ce jeudi à l’occasion du 250e anniversaire de la naissance de l’illustre compositeur.

Ce jeudi, tout d’abord, dans la salle du Rudolfinum à Prague, l’ensemble, sous la direction de David Robertson proposera un concert de violes durant lequel seront impétrées différents compositions de Beethoven et de Béla Bartók. L’orchestre sera accompagné du violoniste français Antoine Tamestit. Ce dernier se produit à plusieurs reprises en République tchèque cette semaine.

Un journaliste culturel récompensé du prestigieux prix Ferdinand Peroutka

Le prestigieux prix du journalisme Ferdinand Peroutka pour l’année 2019 a été remis, mercredi, au rédacteur et commentateur Ondřej Štindl. La cérémonie s’est déroulée au Centre d’art contemporain DOX à Prague.

Ondřej Štindl, qui s’intéresse essentiellement à l’actualité culturelle, écrit pour l’hebdomadaire Echo et le site Echo 24. Il est également l’auteur de plusieurs livres et scénarios de films pour lesquels il a déjà reçu deux Lions tchèques, l’équivalent des Césars en France, dans un passé récent.

Le Prix Ferdinand Peroutka a été lancé en 1995. Il porte le nom d'un des journalistes tchèques les plus importants de l'entre-deux-guerres et de l'après-guerre.

Météo

Avant une nouvelle remontée du mercure prévue à compter de dimanche, la grisaille reste de mise et le ciel très chargé sur la majeure partie du territoire ce vendredi, jour de la fête des Veronika. Les précipitations, qui se transforment en légères chutes de neige à compter de 600 mètres d’altitude, sont toutefois faibles.

Les températures varient entre 3° C et 6° C. Le soleil se lève à 7h24 et se couche à 17h03.

06-02-2020