Infos du jour Infos du jour

17-01-2020

Irak : les soldats tchèques restent tant que l'OTAN reste

"Si le gouvernement irakien demande le retrait de la mission de l'OTAN en Irak, nos soldats partiront également. Mais pour l'instant ils restent sur place, comme ceux d'autres pays, parce que le gouvernement y tient" : c'est le message posté ce vendredi matin par le Premier ministre tchèque.

Andrej Babiš indique en avoir informé le président du Parti communiste, qui demandait le retour au pays de tous les militaires tchèques. Vojtěch Filip a estimé que ce refus ne signifiait pas pour autant que sa formation allait arrêter de soutenir la coalition gouvernementale au parlement.

Quelques dizaines de soldats tchèques sont présents sur le sol irakien. Cinq policiers militaires sont récemment rentrés en Tchéquie après l'interruption de leur mission d'entraînement de collègues irakiens.

Conseil des droits humains : Helena Válková reste à son poste

Le Conseil gouvernemental des droits de l'homme a soutenu Helena Válková au poste de commissaire du gouvernement aux droits de l'homme malgré la polémique concernant ses activités sous le régime communiste.

Deux membres du conseil - l'avocat Tomáš Němeček et Hubert Smekal de la Faculté des sciences sociales de l'Université Masaryk - ont démissionné pour protester contre le résultat du vote.

Válková, accusée d'avoir défendu des lois que les autorités communistes utilisaient pour harceler les dissidents et co-auteur d'un article avec procureur tristement célèbre, a déclaré aux journalistes qu'elle avait apparemment réussi à mieux expliquer toutes les circonstances de son cas et avait obtenu le soutien du conseil.

Le Conseil gouvernemental des droits de l'homme compte 25 membres. Quinze d'entre eux sont des représentants du Bureau du gouvernement, des ministères et d'autres institutions. Dix membres représentent la société civiles, dont les deux démissionnaires. Un autre membre du conseil, le philosophe Daniel Kroupa, a démissionné l'année dernière lorsque Válková a pris ses fonctions.

Le cas Babiš débattu par les eurodéputés

Les affaires du Premier ministre tchèque ont fait l'objet de débats entre eurodéputés jeudi lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg. "Nid de cigognes" et audit européen concernant le groupe Agrofert qu'il a fondé : plusieurs parlementaires ont critiqué les conflits d'intérêts d'Andrej Babiš.

« C'est choquant, on ne sait pas dans quelle mesure Babis et d'autres oligarques ont profité du budget européen », a déclaré la députée verte allemande, Viola von Cramon-Taubadel.

"Nous voulons récupérer les subventions indues, a martelé l’eurodéputée française Gwendoline Delbos-Corfield (Verts ALE). Nous ne pouvons tolérer que le Premier ministre d’un État membre soit impliqué dans un tel scandale". Les eurodéputés voteront en février sur une éventuelle procédure.

Tourisme : la mairie de Prague durcit les conditions de bail pour ses locaux commerciaux

"C'est la fin de ka vente de poupées russes et autres chapkas russes dans les locaux municipaux ! Nous avons adopté de nouvelles conditions pour la conclusion de contrats de location. Le prix n'est plus le seul critère et d'autres seront pris en compte : le type de commerce et l'apport potentiel pour les Pragois ou encore le niveau d'expérience du locataire", a indiqué le maire de Prague en cette fin de semaine sur Twitter.

Mais Zdeněk Hřib (Pirate) ajoute que "la bataille n'est pas gagnée pour autant, car la majorité de ce qui nuit à l'image de Prague se passe dans des locaux privés. Mais nous prévoyons d'autres mesures et allons rendre Prague aux Pragois étape par étape".

Cinéma : L'Extase de retour en salles

La version restaurée et numérisée d'Ecstasy (L'Extase), un film de 1933 du réalisateur tchécoslovaque Gustav Machatý, doit être projetée au cinéma Lucerna à Prague vendredi soir. La projection sera précédée d’un concert de l’Orchestre symphonique de la radio tchèque. Le film, mettant en vedette Hedy Lamarr dans son premier rôle majeur, a été projeté pour la première fois dans le même cinéma le 18 janvier 1933, très controversé en son temps à cause des scènes de nu et de sa représentation de rapports sexuels et de l'orgasme féminin.

L'Extase a été restaurée numériquement par les Archives nationales du Film en coopération avec le Festival international du film de Karlovy Vary. L'année dernière, il a remporté le prix du meilleur film restauré numériquement au festival international du film de Venise.

Après la première, le film sera distribué dans les cinémas de toute la République tchèque.

Handball-Euro : les Tchèques jouent leur qualif contre les Biélorusses

Après leur défaite contre les favoris espagnols jeudi, les handballeurs tchèques doivent s'imposer samedi devant la Biélorussie à Vienne pour espérer se qualifier pour les demi-finales de l'Euro 2020.

Sur le papier, la Biélorussie est le plus faible adversaire du groupe des Tchéques, également composé par l'Allemagne, la Croatie et l'Autriche que la Reprezentace devra affonter la semaine prochaine.

Les deux premiers du groupe décrocheront leur place pour le dernier carré de la compétition.

Météo

De la pluie annoncée à Prague samedi et de la neige en altitude.

17-01-2020