Infos du jour Infos du jour

11-12-2019

A Prague, 60 000 personnnes ont de nouveau réclamé la démission d’Andrej Babiš

Quelque 60 000 personnes ont participé, mardi soir, à la nouvelle manifestation qui s’est tenue sur la place Venceslas, au centre de Prague, pour réclamer la démission du Premier ministre Andrej Babiš, soupçonné de fraude aux subventions européennes et qui est dans une situation de conflit d’intérêts au regard de la loi européenne, selon une note du service juridique de la Commission de Bruxelles.

Comme les fois précédentes, la manifestation était convoquée par le collectif Milion chvilek pro demokracii (Un million de moments pour la démocratie). Elle s’est poursuivie par une marche de protestation jusqu'à la Gare centrale de Prague. Sous la pression, le chef du gouvernement a répété qu’il respectait le droit des manifestants d’exprimer leur opinion, mais qu’il n’entendait pas abandonner ses fonctions.

Les manifestants investiront de nouveau le centre de Prague le 17 décembre prochain. Les représentants des partis de l’opposition au Parlement devraient se joindre au rassemblement, a annoncé le collectif Un million de moments pour la démocratie.

Prague va devenir le nouveau centre spatial de l'UE

La nouvelle Agence de l’Union européenne pour le programme spatial (EUSPA) siègera à Prague à compter de 2021. Elle verra le jour grâce à un agrandissement de l’Agence du GNSS européen (aussi désignée sous le sigle GSA), qui travaille à la mise en œuvre d'une nouvelle génération de systèmes de radionavigation par satellite et gère notamment le système de navigation par satellites Galileo. Celle-ci est basée à Prague depuis déjà 2012. Quelques 700 personnes y seront employées, contre une centaine actuellement. L’information a été communiquée, ce mercredi, par le ministère des Transports tchèque.

Récemment, l’UE a proposé d’augmenter de 30 % à 16 milliards d’euros le budget consacré au programme spatial pour la prochaine période de sept ans. De son côté, le gouvernement tchèque a approuvé le projet du ministère des Transports qui prévoit des investissements dans les activités spatiales pour un montant d’un peu plus de 1,2 milliard de couronnes par an (47 millions d’euros). La République tchèque entend ainsi se défaire de l’étiquette d’économie à bas coûts.

En novembre, l’inflation en République tchèque a été la plus forte depuis 7 ans

Le rythme de l'inflation sur un an a de nouveau accéléré en novembre en République tchèque pour s'établir à 3,1 % contre 2,7 % en octobre, selon des données publiées, ce mercredi, par l'Office tchèque des statistiques (ČSÚ). Il s’agit du taux le plus élevé depuis octobre 2012. Les prix notamment du logement, de l’électricité, du gaz ou encore de l’eau, mais aussi des denrées alimentaires, et surtout des légumes, ont sensiblement augmenté.

Les analystes expliquent que cette croissance des prix des biens et services est une conséquence de la hausse des salaires, qui favorise la consommation des ménages, et des bonnes performances économiques du pays. Ils sont néanmoins surpris par ce taux supérieur à 3 %, alors qu’ils prévoyaient initialement un ralentissement de façon à revenir vers un taux plus proche des 2 % qui constituent l’objectif de la Banque nationale tchèque.

Šimon Pánek mis à l’honneur par l’ambassade des Etats-Unis

Ancien chef de file du mouvement étudiant lors de la révolution en 1989 et fondateur de l’organisation Člověk v tísni (People in Need), une des plus importantes ONG d’aide humanitaire en Europe centrale et de l’Est, Šimon Pánek s’est vu remettre le Prix Alice Garrigue Masaryková par l’ambassade des Etats-Unis à Prague, mardi soir. Cette distinction, du nom de l’épouse du premier président tchécoslovaque, est décernée à des personnalités pour leur action dans le domaine des droits de l’homme.

Selon l’ambassade des Etats-Unis, Šimon Pánek, 51 ans, a été mis à l’honneur pour sa contribution exceptionnelle à la fondation, au développement et à la protection de la société civile tchèque. Šimon Pánek, actuel directeur de People in Need, s’est lancé dans l’aide humanitaire en 1988 en organisant une collecte suite au tremblement de terre en Arménie. Récemment, l’ONG tchèque a été déclarée indésirable et interdite d’action en Russie par le ministère de la Justice russe.

En Moravie du Sud, le Musée du rideau de fer attire toujours plus de monde

Alors que la première étape du démantèlement du rideau de fer en Tchécoslovaquie était lancée il y a trente ans, le Musée du rideau de fer à Valtice attire un nombre croissant de visiteurs. Quelque 8 000 personnes du monde entier s’y rendent chaque année pour découvrir le millier d’objets d’époque exposés.

Commune de 3 500 habitants de Moravie du Sud, Valtice se trouve à la frontière avec l’Autriche. Le musée consacré à cette part importante de son histoire a été ouvert en 2011. Le rideau de fer, frontière fortifiée qui séparait les Europe de l’Est de l’Ouest, les blocs communiste et démocratique, était long de 930 kilomètres dans l’ancienne Tchécoslovaquie. Une partie d’environ 250 mètres a été conservée dans la commune de Čížov, dans les proches environs de la ville de Znojmo, en Moravie du Sud également, sur le site du Mémorial du rideau de fer (Památník železné opony).

Cinéma : deux films d’animation tchèques seront en compétition au festival Sundance

Deux films d’animation tchèques, parmi lesquels notamment Dcera (La Fille), ont été sélectionnés pour la compétition du prochain prestigieux festival Sundance, aux Etats-Unis, qui est un des principaux festivals de cinéma indépendant au monde. Dcera, court-métrage réalisé par Daria Kashcheeva, étudiante russe à la FAMU, l’école de cinéma de Prague, a remporté récemment l'Oscar étudiant (Student Academy Award) du meilleur film étranger d’animation.

L’autre film représenté s’intitule SH_T HAPPENS. Lui aussi figurera au programme dans la catégorie des courts-métrages. Le festival se tiendra du 23 janvier au 2 février prochain.

Foot – Ligue des champions : le Slavia a achevé son parcours par une défaite à Dortmund

Déjà éliminé et assuré de terminer à la dernière place du groupe F avant même le coup d’envoi, le Slavia Prague a de nouveau été battu sur la pelouse du Borussia Dortmund (1-2), mardi soir, à l’occasion de la 6e et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Malgré de nombreuses occasions et devant près de 6 000 de leurs supporters qui avaient fait le déplacement dans le nord de l’Allemagne, les hommes de l’entraîneur Jindřich Trpišovský ont essuyé leur quatrième défaite dans la compétition et achèvent celle-ci avec un total de deux points.

Il n’y a désormais plus de club tchèque en lice en coupes d’Europe cette saison, pas même en Ligue Europa. Par ailleurs, cette victoire permet à Dortmund de décrocher la deuxième place du groupe qualificative pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le Borussia accompagne Barcelone, qui s’est imposé à Milan contre l’Inter (2-1), mardi. De son côté, le club italien, troisième, est reversé en Ligue Europa.

Météo

Après un mercredi sec et froid, les nuages sont de retour sur la majeure partie du territoire ce jeudi, jour de la fête des Simona. Quelques précipitations, et donc aussi quelques flocons de neige, sont possibles notamment dans la moitié ouest du pays.

Les températures varient entre 0° C et 3° C. Le soleil se lève à 7h48 et se couche à 15h58.

11-12-2019