Infos du jour Infos du jour

30-11-2019

Conflit d'intérêts : la version finale de l'audit sur Babiš envoyée par la Commission européenne

La Commission européenne a envoyé mardi à Prague la version finale de son rapport d'audit sur le conflit d'intérêts présumé du Premier ministre Andrej Babiš. La version préliminaire de ce rapport avait conclu sur un conflit d'intérêts avéré, signifiant que la République tchèque pourrait être amenée à rembourser quelque 45 millions de couronnes de subventions européennes accordées au géant de l'agroalimentaire, Agrofert.

Le Premier ministre tchèque est soupçonné d'être en situation de conflit d’intérêts en raison des liens qu’il continuerait d’entretenir avec ses anciennes entreprises. Selon le rapport préliminaire de Bruxelles, le chef du gouvernement tchèque aurait abusé de sa position pour favoriser l’obtention de fonds européens par son ancienne société, Agrofert. Andrej Babiš a toujours réfuté ces accusations, arguant qu’il avait placé, en 2017, ses parts dans Agrofert, dont il était le chef, dans deux trusts suite à l’entrée en vigueur en République tchèque de la loi sur les conflits d’intérêts.

Le président du Sénat rejette les critiques présidentielles sur son voyage à Taïwan

Le président du Sénat Jaroslav Kubera (ODS) a rejeté les critiques du président Miloš Zeman concernant son projet de voyage à Taïwan l'an prochain, estimant qu'il s'agissait là de déclarations adressées aux autorités chinoises, et non à lui. Lors d'un entretien pour la chaîne de télévision privée TV Barrandov, le chef de l'Etat tchèque avait déclaré qu'un tel déplacement aurait un impact sur les relations « relativement bonnes » entre les deux hommes. Le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) s'est également inquiété des conséquences que ce voyage pourrait avoir sur les entreprises tchèques.

Jaroslav Kubera a fait connaître son intention de se rendre à Taïwan dans le cadre d'un voyage d'affaires. Pékin avait déjà récemment critiqué le président du Sénat tchèque qui avait prononcé un discours en octobre dernier lors d'une fête taïwanaise pour mettre en lumière la coopération économique. Jaroslav Kubera a estimé pour sa part que la Chine devait se faire à l'idée que la République tchèque était un Etat souverain.

Lancement des festivités de l'Avent dans toute la République tchèque

Les festivités de l'Avent ont commencé un peu partout en République tchèque avec le lancement des marchés de Noël, dont le plus célèbre et le plus important se trouve place de la Vieille-Ville à Prague. C'est également là qu'a été solennellement allumé ce samedi après-midi le grand sapin de Noël, abattu cette année dans la ville de Semily dans le nord de la Bohême et d'une hauteur de 22 mètres. Le marché de Noël de la place de la Vieille-Ville accueillera ses visiteurs jusqu'au 6 janvier prochain.

De nombreux autres marchés de Noël sont installés sur d'autres places de la capitale tchèque et sur celles de la plupart des communes du pays. Des arbres en pots ont été installés sur une grande partie des marchés pragois, et seront ensuite replantés dans les parcs de la capitale, une fois les fêtes de Noël achevées.

Plus d'un millier de squelettes découverts pendant les travaux de restauration de l'ossuaire de Kutná Hora

Au cours de fouilles réalisées aux abords du célèbre ossuaire médiéval de Kutná Hora (Bohême centrale), les archéologues ont découvert quelque 34 fosses communes contenant 1 200 squelettes. La plupart des dépouilles découvertes étaient celles de victimes de la peste noire et de famine. Il s'agirait de la plus grande découverte de ce type en Europe.

L'ossuaire de Kutná Hora se trouve dans l'église de Sedlec, aux abords de la petite ville de Kutna Hora et abrite les ossements de 40 000 à 70 000 personnes décédées en raison de la peste ou des guerres hussites. Ces ossements ont été utilisés pour « décorer » l'église de diverses manières. On y trouve même un chandelier réalisé en ossements ou encore un blason de la famille des Schwarzenberg.

Tous les ans, l’ossuaire est visité par près d’un demi-million de touristes. A noter qu'à partir du mois de janvier 2020, il sera interdit de prendre des photos à l’ossuaire de Kutná Hora, ainsi que dans la cathédrale de l’Ascension-de-la-Vierge située non loin de là. En cause, les manque de respect de certains visiteurs pour ces lieux sacrés, qui n’hésitent pas à se prendre en selfie ou à manipuler les ossements.

Sondage : l'empereur Charles IV considéré comme la plus grande personnalité tchèque de l'histoire

Selon un sondage CVVM, l'empereur et roi de Bohême Charles IV est la plus personnalité tchèque de l'histoire du pays (20%) suivi par le premier président tchécoslovaque Tomáš G. Masaryk (19%) et l'ancien dissident et premier président de la Tchécoslovaquie démocratique Vaclav Havel (18%). Le chanteur pop Karel Gott, récemment décédé, s'est classé en quatrième position (16%).

Une majorité de personnes interrogées considère le règle de Charles IV comme le moment le plus important de l'histoire tchèque pour la période allant jusqu'à la moitié du XXe siècle, et la révolution de Velours de 1989 pour la période moderne.

Météo

Dimanche, jour de fête des Iva, ciel couvert, hormis sur les massifs montagneux frontaliers, où des éclaircies seront possibles. Les températures oscilleront autour de 2 °C.

30-11-2019