Infos du jour Infos du jour

16-10-2019

Les députés tchèques condamnent l’offensive turque en Syrie

La Chambre des députés a adopté mardi une résolution condamnant l’offensive turque en Syrie. 147 députés présents sur les 200 sièges que compte le Parlement ont soutenu cette résolution qui donne également autorité au Premier ministre Andrej Babiš pour soutenir, au sein de l’Union européenne, des mesures économiques et politiques visant à contraindre la Turquie à stopper son offensive.

Les députés tchèques ont également soutenu la décision du gouvernement de suspendre les exportations d’armes vers la Turquie et ont rejeté les menaces d’Ankara d’autoriser des réfugiés à se rendre en Europe.

La Cour constitutionnelle annule l’imposition des restitutions des biens aux Eglises

La Cour constitutionnelle tchèque a annulé l’amendement sur l’imposition des restitutions des biens aux Eglises. Dans son verdict, la cour suprême du pays a constaté que cette taxation supplémentaire de compensations financières accordées en réparation des torts causés par le régime communiste allait à l’encontre des principes de l’Etat de droit. Les représentants des Eglises se sont dits satisfaits. Le Premier ministre Andrej Babiš et le président Miloš Zeman ont pour leur part déclaré qu'il fallait respecter la décision de la Cour constitutionnelle.

Rejeté par le Sénat en février dernier, l’amendement à la loi en question avait été présenté par le Parti communiste, qui avait fait de son adoption une condition à son soutien à la coalition gouvernementale minoritaire composée du mouvement ANO et du parti social-démocrate. Finalement adopté par la Chambre des députés, il avait été signé en mai dernier par le président de la République.

Le texte qui visait à taxer les compensations financières que les Eglises touchent de l’Etat tchèque en échange des biens confisqués sous le régime communiste qui ne peuvent pas leur être restitués, devait entrer en vigueur à compter de l’an prochain. Il avait faisait l’objet de nombreuses critiques, notamment chez les partis de droite.

Babiš : la Tchéquie doit développer davantage le nucléaire

La République tchèque doit construire de nouveaux réacteurs nucléaires, même si cela contrevient aux lois de l’Union européenne, a déclaré ce mercredi le Premier ministre Andrej Babiš. S’adressant aux députés du comité parlementaire sur les Affaires européennes, il s’est exprimé en faveur de l’extension des centrales nucléaires de Dukovany et de Temelín.

La centrale de Dukovany a été inaugurée en 1985 et comprend quatre réacteurs d’une puissance de 2 040 MW. Celle de Temelín, en service depuis 2000, n’a que deux réacteurs, mais d’une puissance totale de 2 165 MW.

L’Autriche voisine critique depuis toujours l’exploitation des deux centrales nucléaires tchèques et a récemment émis la possibilité de porter plainte contre la République tchèque auprès de l’Union européenne en raison du projet d’extension de Dukovany, en Moravie.

Conseil de surveillance de la ČTK : le dernier poste vacant attribué à la candidate des Pirates

Le conseil de surveillance de la ČTK est désormais complet : le dernier poste encore vacant a été attribué à Angelika Bazalová, une ancienne journaliste de la rédaction tchèque de la BBC et de la Télévision tchèque et candidate pour les Pirates. Elle a été élue ce mercredi par les députés tchèques à 131 voix contre 33 pour le second candidat en lice, Michal Semín, candidat du parti d’extrême-droite SPD. Cette élection vient clore la polémique liée à la candidature de ce dernier, connu pour ses positions controversées et antisémites et à la tête d'un mouvement ultra-conservateur.

Fondée en 1918, en tant qu’agence de presse nationale, la ČTK est un média de service public depuis 1993. Le conseil de surveillance décide de la nomination du directeur général de l’agence, approuve le budget et gère les plaintes qui lui sont adressées. Il est composé de sept membres qui sont, selon la loi, proposés par les partis politiques représentés à la Chambre des députés.

La Tchéquie va construire une nouvelle ambassade en Ethiopie

La République tchèque va faire construire une nouvelle ambassade à Addis-Abeba en Ethiopie. Elle sera construite à partir de matériaux durables, d’après le projet de deux étudiantes de l’Université technique slovaque, à Bratislava, qui ont récemment remporté le concours d’architectes organisé à cet effet.

Le ministère des Affaires étrangères tchèque veut mettre en œuvre le projet vainqueur au plus tard en 2025. 225 millions de couronnes doivent être débloqués pour la construction du nouveau bâtiment. La représentation diplomatique tchèque d’Addis-Abeba représente également les intérêts du pays à Djibouti, aux Comores, aux Seychelles, en Somalie et au Soudan du Sud. L’ambassadeur en Ethiopie est également le représentant permanent de la République tchèque auprès de l’Union africaine et de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies.

Des députés tchèques proposent la légalisation de l’euthanasie

Des députés du parti gouvernemental de centre-droit ANO et du parti d’opposition des Pirates ont annoncé qu’ils allaient présenter d’ici le printemps 2020 un projet de loi sur la légalisation de l’euthanasie, sous certaines circonstances. Auteure du projet de loi, Věra Procházkova (ANO) a toutefois fait savoir qu’il n’était pas sûr qu’il y ait assez de soutiens à la Chambre de députés pour qu’il soit accepté.

Le projet de loi prévoit également de développer les soins palliatifs pour les personnes en fin de vie. Afin d’éviter le développement de toute forme de « tourisme de l’euthanasie » depuis des pays où cette pratique est illégale, les députés tchèques envisagent de permettre tant aux citoyens tchèques qu’aux ressortissants étrangers ayant une résidence permanente dans le pays de pouvoir bénéficier de cette assistance médicale au suicide.

Hausse des dépenses pour la recherche et la science

Les dépenses consacrées à la recherche et aux sciences ont augmenté l’an dernier, passant de 12,3 milliards (4,7 milliards) à 102,8 milliards de couronnes (39,8 milliards d’euros). La part de ces dépenses sur le PIB a représenté 1,93%, permettant à la République tchèque de se rapprocher de la moyenne européenne. Le pays reste toutefois loin de ses voisins les plus proches, l’Allemagne et l’Autriche, qui, avec la Suède et le Danemark, sont les seuls pays de l’Union européenne à accorder plus de 3% de leur PIB à la science.

Ces chiffres ont été rendus publics ce mercredi par le Bureau tchèque des statistiques. En 2018, 113 500 personnes étaient employées à temps plein ou partiel dans la recherche et les sciences, soit une augmentation de 20 000 personnes sur les cinq dernières années.

A partir de janvier, les photos seront interdites à l’ossuaire de Kutná Hora

A partir du mois de janvier 2020, il sera désormais interdit de prendre des photos à l’ossuaire de Kutná Hora, ainsi que dans la cathédrale de l’Ascension-de-la-Vierge située non loin de là. En cause, les manque de respect de certains visiteurs pour ces lieux sacrés, qui n’hésitent pas à se prendre en selfie ou à manipuler les ossements.

Tous les ans, l’ossuaire est visité par près d’un demi-million de touristes. Il contient les dépouilles de quelque 60 000 personnes, victimes de la peste ou des croisades hussites au Moyen Age. Désormais il ne sera possible de prendre des photos que muni d’une autorisation obtenue au moins trois jours à l’avance.

Météo

Jeudi, jour de fête des Hedvíka et des Heda, se caractérisera par un temps clair et des températures moyennes maximales autour de 16 ºC.

16-10-2019