Infos du jour Infos du jour

12-10-2019

Funérailles du chanteur Karel Gott au Château de Prague

Après la journée d'hommage public, vendredi, les funérailles officielles du chanteur tchèque Karel Gott, se sont déroulées ce samedi, à la cathédrale Saint-Guy au Château de Prague. Le cardinal Dominik Duka y a célébré une messe réservée à un cercle plus retreint de personnes invitées. Outre la famille et les amis du chanteur étaient également présents le premier ministre Andrej Babiš (ANO), des membres du gouvernement, le président du Sénat Jaroslav Kubera (ODS) et d'autres policitiens. Le président tchèque Miloš Zeman de même que le Premier ministre slovaque Peter Pellegrini faisaient aussi partie des invités, tout comme des personnalités du monde de la culture et de la chanson, dont les chanteurs pop Michal David ou Helena Vondráčková.

Dès les premières heures du jour, les fans du chanteur avaient commencé à se rassembler devant le portail du Château. Le grand public a pu suivre la cérémonie à l'intérieur du Château et devant ses grilles, sur des grands écrans installés à cet effet.

Les derniers adieux à la « voix d'or de Prague » par ses plus proches, se sont ensuite déroulés au crématorium du quartier de Motol, à Prague, où le chanteur devait être incinéré. Le lieu de son inhumation n'a pour l'heure pas été annoncé.

Exclusion sociale : le nombre de ghettos a encore augmenté en République tchèque

Même si le niveau de vie moyen tend à croître et que le taux de chômage est l’un des plus faibles en Europe avec une nouvelle baisse à 2,7% en septembre, la pauvreté, la misère, la précarité et l’exclusion sociale gagnent elles aussi du terrain en République tchèque. Il existe ainsi actuellement en République tchèque plus de 830 zones précarisées en République tchèque, où vivent plus de 127 000 personnes. Telles sont les estimations du rapport sur la communauté rom établi pour l'année 2018, préparé par les coordinateurs régionaux et des conseillers issus de cette minorité.

Le document devrait être discuté, lundi, par le gouvernement tchèque. Les auteurs de ce rapport précisent qu'il est basé sur des estimations brutes et sur la perception subjective des acteurs sociaux sur le terrain. Mais il correspond toutefois à une tendance observée depuis plusieurs années, par différentes études d'experts, qui montrent qu'en 2015, il exisitait 606 ghettos dans le pays, où vivaient 115 000 habitants, contre 300 ghettos (80 000 habitants) en 2006.

Des maires demandent l'arrêt du projet controversé de canal Danube-Oder-Elbe

Les maires de 56 municipalités des régions de Přerov, Olomouc et Nový Jičín, ont demandé au gouvernement l'arrêt du projet controversé de canal Danube-Oder-Elbe. La sénatrice Jitka Seitlová (KDU-ČSL) a annoncé vendredi qu'une étude de faisabilité serait présentée au gouvernement à l'automne. Les maires souhaitent que les préparatifs du projet soient stoppés, jusqu'à qu'il soit prouvé que le projet sera réellement bénéfique pour les régions concernées et le pays dans son ensemble.

Ce projet, qui vise à développer le réseau fluvial européen et permettre à la République tchèque de gagner trois débouchés sur la mer, est considéré comme mégalomaniaque par de nombreux détracteurs qui estiment, en outre, qu’il ne serait pas rentable et extrêmement coûteux. Les partisans du projet défendent au contraire les avantages économiques qu’un tel canal pourrait représenter, arguant que le projet permettrait de stimuler le transport fluvial et améliorer la gestion des eaux.

Selon le ministère tchèque des Transports, le projet s’élèverait à 585 milliards de couronnes, la partie concernant l’Elbe coûtant 300 milliards à elle seule. Le président tchèque Miloš Zeman est un fervent défenseur du projet de canal entre les trois grands fleuves, projet auquel il aimerait faire participer des investisseurs chinois. Selon le chef de l’Etat, le projet permettrait d’assurer un emploi à 60 000 personnes pendant une période de quinze ans.

Augmentation des salaires : les syndicats enseignants menacent de faire grève

Les syndicats enseignants menacent de lancer une grève d'une journée, si le gouvernement n'accède pas à leurs demandes d'augmentation des salaires, a fait savoir, vendredi, le syndicaliste František Dobšík. Les syndicats demandent ainsi une revalorisation générale de 10% de leurs salaires de base. Ils s'opposent à la proposition du ministre de l'Education, Robert Plaga, qui prévoit d'augmenter tous les salaires de 2 700 couronnes (104 euros).

Le salaire moyen brut d'un enseignant s'élevait à 36 200 couronnes (1 402 euros) au cours du premier trimestre de cette année. Le salaire moyen brut en Tchéquie était de 32 466 (1 249 euros) à la même période.

Une médaille du mérite pour le Keanu Reeves tchèque

Vendredi, Ivo Raisr, spécialiste en informatique, s'est vu remettre la médaille du mérite de la région de Liberec pour sa courageuse intervention, en septembre dernier, qui a permis de sauver la vie de 50 personnes. Le 16 septembre, le chauffeur d'un bus régional avait été pris d'un malaise sur une route régionale. Assis juste derrière le chauffeur, Ivo Raisr, qui se rendait sur son lieu de travail, avait pris le volant alors que le bus roulait à 110 km/h. Titulaire d’un permis de conduire en règle, il n’avait jamais auparavant conduit de bus ou tout autre véhicule motorisé de ce gabarit.

La police et les secours avaient alors félicité la bravoure du héros du jour, déclarant que vu la situation, Ivo Raisr avait certainement permis d’éviter une catastrophe majeure.

Foot – Euro 2020 – Eliminatoires : la République tchèque crée la surprise en battant l’Angleterre (2-1)

L’équipe de République tchèque de football a créé la surprise, vendredi soir, à Prague, en battant l'Angleterre (2-1) pour son sixième match de groupe comptant pour les éliminatoires pour le championnat d’Europe 2020. Cette victoire permet aux hommes du sélectionneur Jaroslav Šilhavý de se retrouver à égalité de points avec les Anglais, alors que les Trois lions avaient auparavant remporté leurs quatre premier matchs et occupaient le fauteuil de leader. Les deux équipes font partie du groupe A.

A l’aller en mars dernier à Wembley, l’Angleterre avait très largement disposé de la République tchèque (5-0). L'homme du match, côté tchèque, était sans nul doute Zdeněk Ondrášek, 30 ans, qui à la 85e minute a donné leur deuxième but aux Tchèques, alors qu'il venait d'entrer en jeu et qu'il effectuait ses débuts internationaux.

A noter qu'en marge de cette rencontre, la police tchèque a arrêté plusieurs dizaines de supporters de foot, suite à des incidents survenus dans deux bars de Prague. Des supporters tchèques et anglais se sont attaqués les uns les autres dans un bar, tandis que certains fans jetaient des lunettes et attaquaient la police, ont fait savoir les autorités tchèques.

Météo

Encore une très belle journée attendue dimanche, jour de fête des Renata : grand soleil sur l'ensemble du pays, et des températures très agréables : 22 °C en moyenne pour les maximales.

12-10-2019