Infos du jour Infos du jour

17-08-2019

Pour le Premier ministre, Michal Šmarda n'entrera pas au gouvernement

Le Premier ministre Andrej Babiš a déclaré que le candidat social-démocrate au poste de ministre de la Culture Michal Šmarda n'entrerait pas au gouvernement. Cette semaine, le président tchèque M. Zeman avait annoncé qu'il ne nommerait pas ce dernier, en dépit du fait que la constitution tchèque le place dans l'obligation de nommer les candidats proposés par le chef du gouvernement. Vendredi, le Premier ministre a déclaré à la presse qu'il partageait l'opinion du chef de l'Etat tchèque selon laquelle Michal Šmarda n'est pas un bon candidat à ce poste.

Le leader des sociaux-démocrates Jan Hamáček a souligné que le chef du gouvernement lui-même avait à l'origine proposé la candidature de Michal Šmarda à ce poste. Le ČSSD menace de quitter le gouvernement si Michal Šmarda n’est pas nommé.

La prochaine rencontre d’Andrej Babiš avec Miloš Zeman, prévue mardi prochain, a été initiée par le Premier ministre. Le même jour, le président devrait accueillir, au Château de Lány, le président du parti chrétien-démocrate Marek Výborný et le chef du Parti des Pirates Ivan Bartoš. Ce dernier entend discuter, avec le chef de l’Etat, des solutions à l’actuelle crise gouvernementale.

Une députée d'extrême-droite visée par une enquête pour des propos haineux

La police a ouvert une enquête suite à des propos tenus par une députée du parti d'extrême-droite de Tomio Okamura (SPD). Dans un message posté sur sa page Facebook en janvier dernier, Karla Maříková avait comparé les migrants d'origine musulmane à des plantes ou animaux invasifs qui devraient être empêchés d'entrer sur le territoire de l'Union européenne. Pour ces propos, elle est soupçonnée d'incitation à la haine raciale.

Un récent rapport du ministère de l'Intérieur avait d'ailleurs mentionné l'existence d'une telle enquête concernant les propos de Karla Maříková.

Une première marche des fiertés à Ostrava

La ville d'Ostrava, en Moravie-Silésie, a accueilli ce samedi sa toute première marche des fiertés LGBT. Objectif de l'événement, commémorer le 50e anniversaire de la toute première de ces marches et mettre l'accent sur la nécessité de continuer à promouvoir le principe d'égalité vis-à-vis des personnes LGBT, selon les organisateurs. Environ 300 personnes ont défilé dans la ville, avant de terminer leur défilé dans le parc Komenský, où des concerts et des débats étaient organisés.

Au même moment, une trentaine d'opposants ont également défilé dans l'ancienne ville industrielle de l'est du pays. Les forces de police étaient mobilisées pour veiller au bon déroulement de la marche des fiertés.

De nombreux événements prévus à Prague et en province pour les 30 ans de la révolution de Velours

Cette année, la République tchèque commémorera le 30e anniversaire de la révolution de Velours dont le coup d'envoi avait été donné le 17 novembre 1989. De nombreux événements sont prévus pour ce jour férié, dont l'ouverture d'une nouvelle exposition permanente au Musée national, consacrée à l'histoire tchèque et slovaque du XXe siècle.

Des dizaines d'expositions, de concerts, de tables-rondes et autres événements sont prévus dans la capitale tchèque et dans le reste du pays. Des participants directs, impliqués dans les événements de novembre 1989, partageront leurs souvenirs. Plusieurs villes prévoient également l'inauguration de nouveaux lieux de mémoire. Les régions mais aussi de nombreuses écoles et associations diverses sont impliquées dans l'organisation de cet anniversaire.

Les moments forts des commémorations se dérouleront dans le quartier d'Albertov, rue Národní et place Venceslas, à Prague, qui sont les lieux principaux où se sont déroulées les manifestations menant à la chute du régime communiste. Une procession aux chandelles est prévue à cette occasion, et un Concert pour l'avenir sera organisé place Venceslas. L'association Post Bellum remettra ses prix annuels aux personnes qui se sont engagées contre le totalitarisme.

Tennis - Cincinnati : Karolína Plíšková éliminée en quarts

Elimination surprise de la No 3 mondiale, Karolína Plíšková, vendredi, en quarts de finale du tournoi de tennis de Cincinnati. La Tchèque manque ainsi une occasion de grimper dans le classement, après sa défaite face à la Russe Svetlana Kuznetsova (153e), après un match de 2h16 (3-6, 7-6 [2], 6-3).

La Tchèque avait pourtant fait le plus dur en début de match et semblait tranquillement se diriger vers un choc décisif pour le classement WTA face à la No 2 mondiale Ashleigh Barty. Mais, alors qu'elle servait pour le match à 5-4 dans la deuxième manche, elle a subitement commencé à déjouer, laissant son adversaire revenir dans le match. Agée de 27 ans, Karolína Plíšková n'a jamais remporté de tournoi de Grand Chelem.

Météo

Dimanche, jour de fête des Helena, retour temporaire d'un temps estival avec un ciel ensoleillé et des maximales autour de 30 °C, avant une dégradation à partir de lundi.

17-08-2019