Infos du jour Infos du jour

12-06-2019

Migration : en Macédoine du Nord, Andrej Babiš s’est félicité des résultats de l’agence européenne Frontex

En visite en Macédoine du Nord lundi et mardi, Andrej Babiš a remercié le gouvernement macédonien pour avoir « de facto » stoppé la migration clandestine. Accompagné du ministre de l’Intérieur macédonien, le Premier ministre tchèque a visité le centre d’accueil des migrants et des réfugiés qui se trouve dans les environs de la ville de Gevgelija, à proximité de la frontière avec la Grèce. C’est dans cette région que, depuis février 2016, un millier de policiers tchèques se sont relayés dans le cadre de la surveillance des frontières extérieures de l’Union européenne. Actuellement, un 26e contingent tchèque continue d’opérer sur place en coopération avec la police macédonienne.

Andrej Babiš, qui a rappelé à Skopje que la République tchèque soutenait le lancement des négociations d'adhésion à l'UE avec la Macédoine du Nord, s’est félicité à cette occasion « des excellents résultats » des opérations menées par l’agence européenne de garde-frontières et garde-côtes Frontex, entre autres de sa politique de renvoi des migrants dans leurs pays d’origine. Selon lui, le rôle de l’agence devrait désormais se renforcer davantage en dehors de l’UE.

Faible mobilisation lors des nouvelles manifestations contre Andrej Babiš et la ministre de la Justice

Plusieurs milliers de personnes dans de nombreux endroits en République tchèque ont de nouveau manifesté, mardi soir, pour réclamer les démissions du Premier ministre Andrej Babiš et de la ministre de la Justice Marie Benešová, qu’elles considèrent comme une menace pour l’indépendance du système judiciaire. En attendant le grand rassemblement prévu à Prague le 23 juin, pour lequel les organisateurs espèrent jusqu’à 300 000 personnes, quelque 6 000 personnes ont manifesté dans le centre de Brno, 2 000 à Plzeň, ainsi quelques centaines dans les autres principales grandes villes du pays.

Au total, des manifestations se sont tenues dans plus de trois cents villes et communes, selon les organisateurs de l’association citoyenne Un million de moments pour la démocratie ((Milion chvilek pro demokracii).

Affaire Babiš : le Sénat exprime son inquiétude pour les prochains Conseils européens

Le Sénat a exprimé, ce mercredi, son inquiétude quant aux soupçons de conflits d’intérêt dont fait l’objet le Premier ministre Andrej Babiš dans les rapports d’audit préliminaires de la Commission européenne. La Chambre haute du Parlement estime que ces soupçons fragilisent la position de la République tchèque dans l’optique des sommets européens à venir, dont le prochain qui se tiendra à Bruxelles les 20 et 21 juin.

Andrej Babiš n’a pas participé à la séance du Sénat. Celui-ci s’inquiète notamment pour les négociations qui seront menées pour le prochain budget de l’Union européenne.

Affaire Babiš : le parti TOP 09 entend déposer une motion de censure

Le parti d’opposition TOP 09 entend déposer une motion de censure à la Chambre des députés si le Premier ministre Andrej Babiš ne démissionne pas de ses fonctions et n’est pas remplacé. La formation conservatrice estime que le mouvement ANO, principale composante de la coalition gouvernementale, présente les différentes affaires qui mettent en cause Andrej Babiš comme une attaque contre la République tchèque, prenant ainsi les Tchèques en otages.

Pour faire tomber le gouvernement, une majorité de 101 voix est nécessaire. Or, bien que la coalition composée de ministres du mouvement ANO et sociaux-démocrates soit minoritaire, elle continue de bénéficier du soutien des députés communistes et, dans une moindre mesure, du parti d’extrême-droite SPD. L’opposition n’a donc, en théorie, aucune chance de faire adopter cette éventuelle motion de censure.

La République tchèque parmi les pays les plus pacifiques au monde

La République tchèque continue de compter parmi les pays les plus pacifiques du monde, selon le rapport annuel sur l’évolution de la paix dans le monde, le Global Peace Index ou GPI, un projet mis en place par l'Institute for Economics and Peace (IEP) qui analyse 163 nations et les classe selon leur niveau de paix chaque année. La République tchèque figure en 2019 à la 10e place de ce classement, soit une recul de trois rangs par rapport à 2018.

L’Islande continue, elle, de rester en tête de ce classement, devant la Nouvelle-Zélande, l’Autriche, le Portugal et le Danemark, tandis que l’Afghanistan, qui succède à la Syrie, figure tout en bas de l’échelle, avec le Soudan du Sud, le Yémen et l’Irak. Vingt-trois critères sont pris en compte pour l’établissement de cet indice, comme le taux de criminalité, l’accès aux armes, la taille de l’armée ou encore les relations avec les pays voisins.

Qualité de vie : la région de Hradec Králové de nouveau plébiscitée

La région de Hradec Králové, en Bohême de l’Est, est l’endroit en République tchèque où la qualité de vie est la meilleure, selon une étude de comparaison menée dans le cadre du projet « Místo pro život » - « Un endroit pour vivre ». La région de Hradec Králové devance les régions de Bohême du Sud et de Zlín, en Moravie. Inversement, la région d’Ústí nad Labem, en Bohême du Nord, figure en dernière position.

L’étude, réalisée par l’agence Datank, a été menée auprès de 1 250 habitants des quatorze régions de République tchèque. Elle a comparé également les données de plusieurs sources indépendantes dans différents domaines tels que la santé, les services sociaux, l’emploi, le logement, les infrastructures, l’éducation, l’environnement, la sécurité, le temps libre ou encore le tourisme. En 2018, la région de Hradec Králové était déjà arrivée en tête de cette étude, devant la région de Zlín et Prague.

Avec son chef français Emmanuel Villaume, le PKF – Prague Philharmonia achève sa 25e saison

C’est sous la baguette du chef français Emmanuel Villaume que se tient ce mercredi soir dans la salle du Rudolfinum à Prague le concert de clôture de la 25e saison de l’orchestre PKF - Prague Philharmonia. Au programme figure le Requiem de Gabriel Fauré interprété par les solistes Kateřina Kněžíková et Adam Plachetka et le Chœur philharmonique tchèque de Brno.

Pour la saison 2019-2020, intitulée « Touche le son », le PKD proposera cinq séries de concerts, parmi lesquelles notamment un cycle orchestral, un cycle de chambre, un cycle de musique contemporaine ou encore des concerts pour les enfants.

Météo

Après un mercredi de nouveau très chaud et ensoleillé, les nuages sont plus présents sur l’ensemble du territoire ce jeudi, jour de la fête des Antonín. Des orages sont annoncés dans l’après-midi et en soirée essentiellement dans la moitié est du pays, dans le nord-est de la Bohême, ainsi qu’en Moravie et Silésie.

Les températures varient entre 24 °C à Liberec (Bohême du Nord) et 33 °C à Ostrava (Moravie-Silésie). Le soleil se lève à 4h50 et se couche à 21h10.

12-06-2019