Infos du jour Infos du jour

06-06-2019

Affaire Babiš : un deuxième rapport d’audit de la Commission européenne est arrivé à Prague

Un deuxième rapport d’audit provisoire de la Commission européenne relatif aux subventions agricoles versées au groupe Agrofert est arrivé en République tchèque. L’information a été communiquée par le porte-parole de la Représentation permanente de la République tchèque auprès de l’Union européenne. Comme le premier rapport, ce document pointe du doigt la situation de conflit d’intérêts dans laquelle se trouve le Premier ministre Andrej Babiš, ancien propriétaire d’Agrofert.

La République tchèque pourrait ainsi être contrainte de rembourser les subventions accordées à Agrofert depuis février 2017, quand Andrej Babiš, alors ministre des Finances et vice-Premier ministre, avait placé ses actifs dans deux fonds fiduciaires suite à l’entrée en vigueur en République tchèque de la loi sur les conflits d’intérêts – loi parfois appelée « lex Babiš ».

Affaire Babiš : le Fonds d’intervention pour l’agriculture suspend le versement des subventions à Agrofert

Le Fonds national d’intervention pour l’agriculture (SZIF) va suspendre le versement des subventions accordées depuis février 2017 au groupe Agrofert dans le cadre de différents projets C’est à ce moment-là que l’actuel Premier ministre Andrej Babiš, ancien propriétaire d’Agrofert, a placé ses actifs dans deux fonds fiduciaires en raison de l’entrée en vigueur de la loi sur les conflits d’intérêts. L’information a été communiquée, ce jeudi, par le directeur du SZIF.

Jusqu’à présent, quelque 63 millions de couronnes de subventions ont été versés à Agrofert pour financer douze projets. Par ailleurs, la même décision a été prise pour le ministre de l’Agriculture Miroslav Toman, membre du parti social-démocrate, dont la famille est propriétaire de plusieurs entreprises. Le directeur du SZIF a expliqué qu’il s’agissait là de mesures préventives prises en raison du rapport d’audit provisoire de la Commission européenne relatif aux subventions agricoles accordées à la République tchèque.

Invasion de la Tchécoslovaquie en 1968 : les députés tchèques qualifient « d’abject » le projet de loi russe

La Chambre des députés tchèque a qualifié de « tentative abjecte de légitimer l’invasion » de la Tchécoslovaquie en août 1968 le projet de loi présenté récemment à la Douma. Le texte en question défend l’idée que les troupes soviétiques qui ont envahi la Tchécoslovaquie ont agi pour contrer un coup d’Etat. Il prévoit également d’accorder le statut d’anciens combattants aux soldats ayant participé aux opérations.

Selon les députés tchèques, qui se disent « extraordinairement inquiets » et ont rappelé que l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie avait constitué une violation du droit international, cette volonté de leurs homologues russes pourrait aboutir à une détérioration des relations entre la République tchèque et la Russie. L’adoption du projet constituerait à leurs yeux une grave violation du traité sur les relations amicales et de coopération entre les deux pays signé en 1993. Dans le cadre de cette affaire, le président Miloš Zeman a convoqué l’ambassadeur russe au Château de Prague jeudi prochain.

75 ans du Débarquement : Emmanuel Macron a rendu hommage aux soldats tchécoslovaques

Dans son discours prononcé ce jeudi à l’occasion des cérémonies du 75e anniversaire du débarquement allié en Normandie, Emmanuel Macron a rappelé le rôle des soldats tchécoslovaques qui ont participé à la libération de l’Europe du joug nazi. « La France n’oublie pas », a déclaré le président français.

Ce sont essentiellement les pilotes tchécoslovaques qui ont opéré dans le ciel de la France et au-dessus du canal de la Manche. Une brigade blindée tchécoslovaque a ensuite participé, sous commandement britannique, au siège de Dunkerque, et ce d’octobre 1944 jusqu’à la capitulation allemande en mai 1945.

Au Musée national, une grande exposition sur les pilotes tchécoslovaques durant la Deuxième Guerre mondiale

Une exposition rappelant l’héroïsme et les destins parfois difficiles des quelques 2 500 pilotes tchécoslovaques qui ont combattu à l’étranger durant la Deuxième Guerre mondiale a été ouverte au public, ce jeudi, au Musée national à Prague. Intitulée « Les chevaliers du ciel », elle montre, sur 300 mètres carrés, des uniformes des pilotes, leurs journaux de bord ainsi que de nombreux autres objets. Des panneaux avec les photos de chacun des pilotes ont également été installés.

L’exposition a été ouverte ce jeudi à l’occasion du 75e anniversaire du débarquement allié en Normandie. Elle a été préparée en coopération avec le Musée de l’exil tchèque, slovaque et ruthène et restera ouverte jusqu’au 31 janvier 2020.

A Prague, les transports en commun gratuits pour les donneurs de sang

Les donneurs de sang réguliers pourront emprunter gratuitement les transports en commun à Prague durant un an. C’est du moins ce que prévoit la municipalité de la capitale dans le cadre d’un projet avec la Croix rouge tchèque. L’offre concernera les donneurs qui ont participé à plus de quatre-vingt dons du sang.

La municipalité entend ainsi les remercier. Selon ses données, 736 Pragois ont atteint l’année dernière le nombre d’au moins quarante prises de sang. Une soirée de gala est également prévue en leur honneur.

Ouverture de la Quadriennale de Prague

Evénement international le plus important du genre dans les domaines de la scénographie et de l'architecture de théâtre, la Quadriennale de Prague a ouvert ses portes au public ce jeudi matin au Parc des expositions (Výstavistě). Quelques 6 000 experts du monde entier et des dizaines de milliers de visiteurs sont attendus durant dix jours jusqu’au dimanche 16 juin.

Cette année, la France présentera deux pavillons avec le scénographe et metteur en scène Philippe Quesne, directeur de Nanterre-Amandiers, Centre dramatique national, dans les fonctions de directeur artistique. Plus généralement, plusieurs dizaines de pays se présenteront à travers diverses expositions lors de cette grande manifestation qui, comme son nom l’indique, se tient tous les quatre ans.

Météo

Après une journée de jeudi marquée par un temps variable et de violents orages dans certains endroits du pays, les nuages restent très présents sur l’ensemble du territoire ce vendredi, jour de la fête des Iveta et Slavoj. Des averses ou des orages restent possibles un peu partout.

Les températures sont en légère baisse et varient entre 24 °C et 28 °C. Le soleil se lève 4h52 et se couche à 21h05.

06-06-2019