Infos du jour Infos du jour

02-06-2019

Conflit d'intérêts : pour le procureur général de la République, le rapport de la CE sur Babiš est « grave »

Pour le procureur général de la République, Pavel Zeman, qui s'exprimait pour la Télévision tchèque ce dimanche, les conclusions du rapport provisoire de la Commission européenne établissant que le Premier ministre Andrej Babiš est en situation de conflit d'intérêts, est « grave » et peut suggérer qu'il y a bel et bien eu infraction pénale. Pavel Zeman a également fait savoir que son Bureau était en train d'examiner également le rapport dont le contenu a été publié par la presse tchèque, et qu'il rendrait ses conclusions dans deux ou trois semaines.

Selon le rapport de la Commission européenne, Andrej Babiš serait toujours en mesure de contrôler sa compagnie Agrofert, en dépit du placement de ses actifs dans des trusts, il y a deux ans, pour ne pas contrevenir à la loi sur le conflit d'intérêts. Le document établit également que de par sa fonction, le Premier ministre tchèque est en mesure de décider de la distribution des subventions européennes. La Commission européenne estime que tous les fonds européens reçus par la société Agrofert depuis février 2017 devraient lui être rendus, une somme qui pourrait s'élever jusqu'à 450 millions de couronnes (17,4 millions d'euros).

Andrej Babiš a vigoureusement nié les conclusions du rapport, et a même suggéré qu'une partie du rapport a été rédigé par des Tchèques, estimant que les arguments utilisés étaient les mêmes que ceux du Parti pirate et de Transparency International, ONG qui avait déposé un recours auprès de la Commission européenne afin qu'elle se saisisse de l'affaire.

La ministre de la Justice Marie Benešová a pour sa part déclaré qu'elle ne voyait aucune raison de ne pas croire le chef du gouvernement tchèque. S'exprimant pour la chaîne de télévision privée Prima ce dimanche, elle a estimé qu'Andrej Babiš avait respecté les obligations légales qui lui incombait en plaçant Agrofert dans deux trusts. Marie Benešová a été nommée à son poste très récemment, et est contestée par une partie de la population et de l'opposition qui soupçonne une manœuvre du Premier ministre pour placer à la tête du ministère une personne qui lui est favorable, alors même qu'il a également fait l'objet d'une enquête en République tchèque pour une fraude présumée aux subventions européennes, dans l'affaire dite du Nid de Cigognes. Une nouvelle manifestation est d'ailleurs prévue ce mardi 4 juin à Prague.

A noter qu'en avril dernier, la police tchèque a recommandé la mise en accusation d'Andrej Babiš et que la décision d'entamer des poursuites revient désormais au procureur général de la République, Pavel Zeman.

Sept plaintes d'auditeurs contre un membre du Conseil de la radio pour propos injurieux contre des journalistes

Mercredi dernier, la réunion du Conseil de la radio tchèque était consacrée à l'un des ses membres, Vitězslav Jandák (par ailleurs, ancien acteur et ancien ministre de la Culture) qui, lors de la séance précédente, fin mai, avait tenu des propos injurieux contre deux journalistes tchèques, et menacé physiquement un troisième. Le Conseil de la radio examinait la plainte de sept auditeurs, choqués par la vulgarité des propos. Le Conseil a finalement rendu une conclusion neutre, sa présidente estimant qu'il « s'agissait de l'opinion personnelle » du conseiller. Elle a toutefois appelé les membres à réfréner tout propos injurieux.

Le 24 avril dernier, Vitězslav Jandák avait déclaré : « Je ne peux quand même pas attendre de madame Machalická quelque chose d'intelligent. Ou de monsieur Šídlo, de cette ordure. Ca ne va pas. Vous avez mentionné ici monsieur Černý. Cet homme écrit à mon propos que je suis une créature et que je l'ai fait partir de la Radio. Quand je le rencontrerai, je vais lui en mettre une. » Jana Machalická est journaliste culturelle au quotidien Lidové noviny, Jindřich Šídlo est commentateur politique pour Seznam Zprávy et Jiří Černý est un ancien critique musical de la Radio tchèque, dont le non-renouvellement de contrat en début d'année avait suscité une vague de critiques.

Sondage : une majorité de Tchèques toujours contre l'adoption de l'euro

Selon un récent sondage de l'agence CVVM, une majorité de Tchèques est toujours contre l'adoption de l'euro. 75% des personnes interrogées se sont exprimées contre, soit à peu près la même proportion que ces dernières années. Le nombre de personnes favorables à l'adoption de la monnaie unique tourne autour de 20%.

D'après l'agence CVVM, 2010 marque un tournant dans la vision négative des Tchèques de la monnaie unique. De 2006 à 2010, la proportion de pour et contre était équivalente, et avant 2006, les Tchèques étaient une majorité à s'exprimer en faveur de l'adoption de l'euro.

Český Krumlov instaure une taxe pour les bus voulant entrer dans le centre historique

La ville de Český Krumlov a décidé d'insaturer une taxe pour les cars de touristes voulant entrer dans le centre historique de la ville. Désormais, pour entrer et sortir de la ville, il leur faudra débourser 1 250 CZK (sur réservation) ou 1 500 CZK (sans réservation). La ville de Bohême du Sud, située non loin de la frontière autrichienne, accueille chaque année plus d'un million de touristes par an. Les autorités estiment à 20 000 le nombre de cars de touristes arrivant tous les ans dans la petite cité.

Český Krumlov est la première ville de République tchèque a tenter de réguler le trafic, sur le modèle de ce qui se fait par exemple à Salzbourg ou d'autres villes en Autriche.

Tennis – Roland-Garros : Markéta Vondroušová en quarts de finale !

Encore une jolie victoire dans le tableau féminin tchèque, malgré l'élimination rapide des favorites, Petra Kvitová et Karolína Plíšková : Markéta Vondroušová s'est qualifiée ce dimanche pour le premier quart de finale de sa carrière en Grand Chelem en expédiant la Lettonne Anastasija Sevastova en deux sets (6-2, 6-0) et 59 minutes de jeu.

Depuis l'Open d'Australie, la jeune Tchèque de 19 ans, ancienne vainqueure de Roland-Garros en double, peut se targuer d'un joli parcours avec 25 victoires pour cinq défaites et une accession au minimum en quarts de finale dans tous les tournois disputés. Sur ses quatre matches à Roland-Garros, elle n'a pas passé plus d'1h30 sur le court et n'a perdu aucun set jusqu'à présent.

Météo

Lundi, jour de fête des Tamara, grand soleil et température estivales sur toute la République tchèque : 28 °C en moyenne. Chaleur et soleil seront au rendez-vous toute la semaine avec toutefois des risques d'orages à partir de jeudi.

De manière générale, les météorologues prévoient un mois de juin plutôt beau et chaud. Si les températures ne seront pas nécessairement aussi chaudes que dans la semaine à venir, les prévisions à long terme tablent sur des moyennes au-dessus de 20 °C pour le reste du mois.

02-06-2019