Infos du jour Infos du jour

18-05-2019

L’ancien dirigeant de la société minière de Most arrêté à Genève

La police suisse a arrêté à Genève Petr Kraus, ancien dirigeant de la société minière de Most, qui avait condamné par un tribunal helvète à 16 mois de prison en 2013 dans le cadre du procès de la privatisation frauduleuse de cette société (Mostecká uhelná společnost, MUS). Petr Kraus, ainsi que quatre autres hommes d’affaires tchèques avaient été reconnus coupables de blanchiment aggravé et d'escroquerie ou de complicité d'escroquerie. Ces cinq hommes d'affaires, dont certains étaient des ex-administrateurs de la société ou des membres du comité de surveillance, étaient parvenus à contrôler près de 97% de MUS au moment de sa privatisation entre 1997 et 2003.

Petr Kraus a été arrêté à l’aéroport de Genève et aurait été écroué à la prison de Fribourg. En novembre dernier a débuté au Tribunal municipal de Prague le procès de la privatisation frauduleuse de la société minière de Most, Mostecká uhelná společnost (MUS) pour laquelle les cinq prévenus ont été condamnés en Suisse, sans qu’aucun d’entre eux n’y aient jusqu’à présent purgé leur peine. La République tchèque avait participé au procès en Suisse en tant que partie lésée. Le ministère des Finances s’efforce d’obtenir des compensations financières pour les dommages subis par l’Etat. Des dommages dont la somme a été estimée à plus de deux milliards de couronnes.

La police tchèque met en examen un individu qui avait fait l'apologie des attentats de Christchurch

La police tchèque a mis en examen un premier individu qui avait exprimé sur Internet son approbation avec les attentats de mars dernier, à Christchurch en Nouvelle-Zélande. Ces attentats contre des mosquées, attribué à l'extrême-droite, avaient fait 51 morts et des dizaines de blesssés. Selon le quotidien en ligne Denik N, la police enquête actuellement sur plusieurs autres personnes également soupçonnées d'avoir fait l'apologie de ces attentats sur les réseaux sociaux, s'appuyant sur plusieurs messages postés après la tragédie. Ces comportements ont été condamnés avec la plus grande fermeté par le ministre de l'Intérieur Jan Hamáček et le président des forces de police Jan Švejdar qui ont averti qu'il n'y aurait aucune tolérance avec les discours de haine et l'apologie du terrorisme.

Pas de poursuites contre le chancelier du président soupçonné d’avoir tenté d’influencer des décisions de justice

Le procureur de la République Jan Lelek a fait savoir qu’il n’y aurait pas de poursuites à l’encontre du chancelier du président tchèque, Vratislav Mynář. Au début de l’année, l’hebdomadaire Respekt avait publié une enquête sur ce dernier, suspecté de chercher à influencer depuis plusieurs années les décisions de certains juges hauts placés du pays. Un juge de la cour suprême d’administration avait par la suite déclaré que la chancellerie du président Miloš Zeman avait essayé d’influencer les décisions de justice de certaines cours. Il avait également ajouté que le président lui-même avait essayé de faire pression sur lui lors d'une discussion en tête à tête entre les deux hommes.

Le procureur de la République qui devait examiner trois plaintes déposées à l’encontre de Vratislav Mynář a estimé que les rencontres de ce dernier avec des juges n’étaient pas « standards », mais qu’elles ne constituaient pas une infraction pénale. Le Centre national de lutte contre la corruption et le crime organisé, chargé de mener une enquête sur la question, était parvenu à la même conclusion.

Journée portes ouvertes à la Radio tchèque

La Radio tchèque ouvrait ses portes au public ce samedi, à l'occasion de son 96e annivresaire. Les visiteurs qui souhaite découvrir le bâtiment et leurs présentateurs favoris peuvaient profiter de la journée pour déambuler dans les locaux. Des visites guidées régulières étaient organisées toute la journée. Cette journée anniversaire allait de pair avec des festivités en plein air et un concert dans le parc de Riegrovy sady, non loin du bâtiment historique, sis au numéro 12 de la rue Vinohradská. 

Les premières émissions radiophoniques de la Radio tchécoslovaques remontent au 18 mai 1923, depuis une tente militaire dans le quartier de Kbely à Prague. La Tchécoslovaquie est ainsi devenue le deuxième pays européen, après la Grande Bretagne, à avoir des émissions radiophoniques régulières.

Eurovision : le groupe tchèque Lake Malawi en finale ce samedi soir

Le groupe Lake Malawi représentera la République tchèque ce samedi soir lors de la finale du concours Eurovision de la chanson. Le trio de pop alternative, formé en 2013 par le chanteur-compositeur Albert Černý, a été retenu mardi dernier parmi les dix meilleurs candidats à l’issue de la première demi-finale, avec leur titre Friend of a Friend.

Lake Malawi sera en compétition avec des finalistes venus d'Albanie, de Madécoine du Nord, de Russie, de Suède ou encore des Pays Bas. En 2018, Mikolas Josef avait obtenu le meilleur résultat jamais enregistré pour un concurrent tchèque à l'Eurovision en se classant sixième de la finale remportée par l'Israélienne Netta.

Hockey – Mondial : les Tchèques laminent l'Italie (8-0)

La République tchèque a littéralement laminé son adversaire italien (8-0), vendredi soir pour son cinquième match de groupe comptant pour le premier tour du championnat du monde de hockey sur glace. Cette victoire rapproche un peu plus la Reprezentace des quarts de finale.

L'équipe tchèque empoche ainsi trois points, et affrontera l'Autriche dimanche.

Tennis – Rome : Karolína Plíšková qualifiée pour la finale

La joueuse de tennis tchèque Karolína Plíšková s'est qualifiée pour la finale du tournoi de Rome, ce samedi, en battant la Grèque Maria Sakkari en deux sets (6-4, 6-4).

N°7 mondiale, Karolína Plíšková disputera la finale du tournoi, dimanche, face à la Britannique Johanna Konta, 42e à la WTA.

Météo

Dimanche, jour de fête des Ivo, ciel couvert et averses éparses n'empêcheront pas la douceur de persister : 21 °C pour les maximales.

18-05-2019