Infos du jour Infos du jour

25-04-2019

Perquisition au ministère de l’Agriculture

La police tchèque a effectué ce jeudi une perquisition dans les locaux du ministère de l’Agriculture. Aucune autre information n’a été fournie par le porte-parole de la Centrale nationale de lutte contre le crime organisé qui n’a fait que confirmer la perquisition. Le ministère de l’Agriculture n’a pas non plus souhaité faire de commentaire.

Selon les informations du quotidien Mladá fronta Dnes, les enquêteurs s’intéresseraient notamment à des programmes de subventions à hauteur de plusieurs milliards de couronnes. « Cela ne concerne pas uniquement le ministère de l’Agriculture mais également Lesy ČR (la société nationale qui gère les forêts tchèques, ndlr) et son ancienne direction, » a déclaré le ministre de l’Agriculture Miroslav Toman au quotidien Deník N.

Les députés discutent du conflit d’intérêts présumé d’Andrej Babiš

Les députés sont réunis ce jeudi en session spéciale, à l’appel des partis d’opposition, pour discuter, entre autres, des soupçons de conflit d’intérêts pesant sur le Premier ministre Andrej Babiš. Les députés ont été convoqués à la demande des partis ODS, pirate et communiste.

Le parti de droite civique-démocrate (ODS) a appelé les députés à approuver une recommandation au gouvernement de mettre un terme à toutes les subventions qu’il accorde à Agrofert. Ce groupe agro-alimentaire a été fondé par le Premier ministre qui en a placé les actions dans deux fonds fiduciaires il y a deux ans, afin de satisfaire à la loi sur le conflit d’intérêts. De nombreux critiques estiment qu’Andrej Babiš serait toujours en mesure de contrôler le groupe. Récemment, la police tchèque a proposé la mise en examen du Premier ministre tchèque Andrej Babiš, et de plusieurs autres membres de sa famille dont son épouse, pour détournement présumé de subventions européennes et préjudice aux intérêts de l’Union européenne.

En déplacement à Bratislava, pour un sommet entre les pays du groupe de Visegrád et le Japon, le Premier ministre ne peut assister ce jeudi à cette session parlementaire spéciale.

Eglises : l’imposition des compensations des biens non-restitués pourrait être catastrophique

L’imposition des compensations financières que les Eglises touchent de l’Etat tchèque en échange des biens confisqués sous le régime communiste pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour les différentes Eglises, ont fait savoir plusieurs chefs religieux. Dans une déclaration commune faite mercredi, les présidents de la Conférence épiscopale tchèque, du Conseil œcuménique des Eglises et de la Fédérations des communautés juives ont déclaré que cette décision pourrait causer d’importants problèmes financiers aux organisations religieuses, voire leur disparition pure et simple. Ils considèrent l’amendement à la loi allant dans ce sens comme « immoral et anticonstitutionnel ».

Mardi, la Chambre des députés a approuvé un amendement à la loi en question. Ce dernier avait été présenté par le Parti communiste, qui avait fait de son adoption une condition à son soutien à la coalition gouvernementale minoritaire composée du mouvement ANO et du parti social-démocrate.

Hausse du nombre de travailleurs illégaux en 2018

En 2018, les services de l’inspection du travail ont comptabilisé un total de 4 583 personnes qui travaillaient de manière illégale en Tchéquie. 80% d’entre elles étaient des ressortissants étrangers issus d’un pays hors Union européenne. En comparaison avec 2017, le nombre de travailleurs illégaux étrangers a connu une flambée alors que le nombre de Tchèques et de citoyens de l’UE travaillant au noir n’a pas bougé (soit 1 917 ressortissants étrangers hors UE en 2017 contre 3 595 en 2018, la plupart étant originaires d’Ukraine, du Vietnam et de Moldavie).

Les employeurs de ces travailleurs illégaux se sont vu infliger plus de 151 millions de couronnes d’amende en tout, a fait savoir le porte-parole des services de l’inspection du travail. Le manque chronique de main d’œuvre en République tchèque est une des raisons expliquant cette importante augmentation des travailleurs illégaux, même si, le facteur économique reste une des motivations principales : en ne payant pas de charges sociales pour ces travailleurs au noir, l’employeur a un avantage significatif sur le marché, explique le porte-parole des services de l’inspection du travail.

La police tchèque propose son aide au Sri Lanka après les attentats de dimanche

La police tchèque a proposé son aide au Sri Lanka après les attentats de dimanche qui ont fait 359 victimes selon un bilan provisoire. La République tchèque pourrait envoyer 15 experts spécialisés dans l'identification des victimes.

La proposition est venue du présidium de la police, via la diplomatie tchèque. Si le Sri Lanka l'acceptait, l'équipe d'experts pourrait partir sous vingt-quatre heures. Une équipe de spécialistes d'Interpol est déjà sur place. Elle est dirigée par un policier tchèque engagé dans cette organisation internationale comme expert en terrorisme.

Vers une obtention plus aisée de la citoyenneté tchèque pour les enfants et petit-enfants d'émigrés

Les enfants et petit-enfants de personnes ayant autrefois quitté la Tchécoslovaquie pourront probablement bientôt obtenir plus facilement la citoyenneté tchèque. Cette amélioration des conditions administratives est prévu par un amendement à la loi dont la chambre des Députés a approuvé l'envoi en dernière lecture, prévue le 10 mai prochain. Cet amendement, approuvé par le gouvernement, a également été soutenu en première lecture par les députés de tous les partis représentés, à l'exception de ceux du Parti communiste et du SPD (extrême-droite) qui se sont abstenus.

L'amendement prévoit que les descendants des émigrés tchécoslovaques puissent obtenir la citoyenneté tchèque par une simple déclaration. Le ministère de l'Intérieur avait déjà proposé un amendement similaire en 2013, rejeté alors en raison de l'argument avancé par certains députés qui estimaient que des personnes ne parlant pas le tchèque pourraient ainsi devenir citoyens du pays. Les partisans de ce projet de loi estiment au contraire que ces descendants d'émigrés grandissent souvent avec un lien fort pour le pays d'origine de leurs aïeux. Selon le ministère de l'Intérieur, cet amendement pourrait concerner quelques centaine de personnes, dont des Tchèques du Vénézuela.

Alerte aux incendies en République tchèque

En raison de la sécheresse et de la chaleur de ces dernières semaines, l'alerte aux incendies est en vigueur sur tout le territoire jusqu'à samedi matin au moins. Un front froid, accompagné de précipitations, est attendu à partir de vendredi et devrait permettre la levée de l'alerte.

L'alerte aux incendies signifie qu'il est interdit de faire des feux en forêt ou dans les parcs, de même que de brûler de l'herbe, d'utiliser des grills portatifs en pleine nature. Traditionnellement, de nombreux feux sont allumés en République tchèque, le dernier jour du mois d'avril, lors de la « Nuit des sorcières » qui correspond à la nuit de Walpurgis. L'an dernier, les sapeurs-pompiers avaient comptabilisé un nombre record d'incendies liés à cette fête en raison de l'importante sécheresse enregistrée en avril 2018.

Foot – Coupe de République tchèque : Ostrava et le Slavia ont décroché leur billet pour la finale

La finale de la Coupe de République tchèque de football opposera le Baník Ostrava au Slavia Prague le 22 mai prochain. Malgré l’absence de son attaquant vedette Milan Baroš, blessé, le club de Moravie-Silésie s’est qualifié pour sa première finale depuis treize ans en battant les Bohemians Prague (1-0) devant son public, mercredi soir.

Dans l’autre demi-finale, le Slavia, tenant du titre, a remporté le derby pragois en disposant nettement de son grand rival du Sparta (3-0). Leader de la Fortuna liga, le Slavia peut ainsi toujours espérer réaliser le premier doublé coupe-championnat de son histoire depuis la partition de la Tchécoslovaquie. En revanche, côté Sparta, décevant troisième en championnat avant la 30e et dernière journée de la saison régulière et le début des play-offs, cette nouvelle défaite a valu à son entraîneur Zdeněk Ščasný d’être démis de ses fonctions ce jeudi matin.

Météo

Vendredi, jour de fête des Oto, il fera encore chaud sur l'ensemble du territoire avec des maximales moyennes autour de 24°C. Il faudra bien en profiter car l'arrivée d'un front froid venu de l'Ouest apportera grisaille et précipitations en fin de journée, annonçant un week-end morose.

25-04-2019