Infos du jour Infos du jour

La République tchèque condamne l’attentat terroriste en Nouvelle-Zélande

Le Premier ministre tchèque Andrej Babiš a condamné l’attentat terroriste contre deux mosquées, perpétré à Christchurch en Nouvelle-Zélande. Il a présenté ses condoléances aux proches des victimes et aux habitants de l’archipel. Les dirigeants du parti ODS et TOP 09, Petr Fiala et Markéta Adamová, ont également condamné cette attaque.

D’après le ministère des Affaires étrangères, aucun victime tchèque n’est à déplorer. Le bilan provisoire de cet attentat, imputé à l’extrême-droite, est de 49 victimes.

Marine Le Pen à Prague en avril

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen et le fondateur du Parti pour la liberté Geert Wilders seront à Prague en avril, pour participer à une manifestation organisée par le chef de file du mouvement anti-migrant SPD, Tomio Okamura, a fait savoir la porte-parole de ce dernier. Les deux dirigeants de l’extrême-droite française et néerlandaise seront présents sur la place Venceslas le 25 avril prochain. Les manifestants entendent exprimer leur rejet de l’Union européenne, de sa politique – notamment migratoire, ses valeurs et ses principes. La députée européenne britannique, pro-Brexit, Janice Atkins, devrait également être présente.

En janvier dernier, certaines spéculations évoquaient la possibilité que le parti d’extrême-droite SPD de Tomio Okamura et le nouveau mouvement initié par le magnat de la presse Jaromír Soukup, pourraient présenter une liste commune aux prochaines élections européennes de mai 2019, avec le soutien de Marine Le Pen. Si Jaromír Soukup n’envisage finalement pas de se présenter pour ce scrutin, ce n’est pas la première fois qu’émerge l’idée d’une large alliance européenne de partis d’extrême-droite, unis par leur volonté d’en finir avec l’Union européenne. En novembre 2018, la présidente du Rassemblement national s’était d’ailleurs rendue à Sofia, en Bulgarie où elle avait rencontré des responsables d'autres formations européennes nationales-populistes. Etaient représentés le parti bulgare Volya, le SPD de Tomio Okamura, la Ligue italienne, le Vlaams Belang belge, et le parti grec Nouvelle droite.

Fridays for Future : les étudiants tchèques se mobilisent aussi

Ce vendredi 15 mars, les étudiants, lycéens et collégiens tchèques se sont également mobilisé dans le cadre de l’initiative Fridays for Future. Plus de 2 200 jeunes ont signé en deux semaines une déclaration commune exprimant leur mécontentement face à l’inaction des politiques en faveur du climat. Suivant l’appel de l’adolescente suédoise Greta Thunberg, les jeunes tchèques étaient appelés à sécher les cours pour alerter leurs dirigeants, et ceux de la planète, sur l’urgence climatique.

Leur mouvement est soutenu par l’ONG Duha, la branche tchèque de Greenpeace, ainsi que par une centaine de scientifiques et académiciens tchèques. « En termes de production de dioxyde de carbone par habitants, nous faisons partie des plus gros pollueurs au monde. Nous ne pouvons donc pas faire comme si le problème du changement climatique ne nous concernait pas, » peut-on lire dans la déclaration commune initiée par le chimiste et physicien Pavel Jungwirth de l’Institut de chimie organique et de biochimie de l’Académie des Sciences.

La République tchèque commémore les 80 ans de l’occupation du pays par les nazis

Partout en République tchèque, on commémore ce vendredi le 80e anniversaire de l’occupation de la Tchécoslovaquie par les nazis. Suite à l’invasion avait été créé le Protectorat de Bohême-Moravie. Parmi les événements organisés ce vendredi, une cérémonie du souvenir s’est tenue sur la place devant le Château de Prague, en présence de représentants de l’Association des légionnaires tchécoslovaques et du ministère de la Défense. Au Sénat, une conférence sur l’année 1939 et l’entre-deux-guerres a été animée par des historiens tchèques et slovaques.

A noter enfin que la Radio publique tchèque propose ce vendredi une émission spéciale en continu, qui retrace minute par minute, les événements de ce 15 mars 1939.

Trafic d’êtres humains : 12 personnes mises en examen

La police tchèque a mis en examen 12 ressortissants de l’ex-Union soviétique pour trafic d’êtres humains. Ils encourent jusqu’à dix ans de prison. Selon le porte-parole de la Centrale nationale de lutte contre le crime organisé, cette organisation opérait depuis plus d’un an et faisait venir de manière illégale des migrants issus de pays d’Asie du Sud-Est. Les enquêteurs ont mis au jour plus d’une dizaine de cas où les trafiquants ont fait (ou ont essayé de faire) passer d’Ukraine en Tchéquie, puis en Allemagne, des centaines de réfugiés originaires du Bangladesh, du Sri Lanka et du Vietnam.

Cette opération est le résultat d’une coopération entre la police tchèque, la police slovaque et les gardes-frontières d’Ukraine et de Pologne. Plus de 20 000 perquisitions ont été réalisées, lundi, dans ces quatre pays, permettant également la saisie de millions de couronnes en petites coupures, d’armées et de faux papiers.

Troisième édition de l’Académie Versailles

Le 20 mars prochain se déroulera à Prague la troisième édition de l’Académie Versailles, un master-class organisé par les Festivités d’été de musique ancienne et consacré à l’interprétation de la musique baroque française. Cette année, 35 étudiants et jeunes professionnels de 13 pays différents y participeront. Ce master-class international se déroulera sous la houlette de spécialistes en musique de chambre, en chant, en théâtre de mouvement et en jeu sur instruments anciens.

Deux conférences de musicologie sont au programme de la journée du 20 mars, consacrées à la musique dans les salons parisiens du XVIIIe siècle et à l’influence des musiciens d’Europe centrale sur celle-ci, et au style français dans la musique baroque.

Foot – Ligue Europa : le Slavia crée l’exploit contre le FC Séville et se qualifie pour les quarts

Le Slavia Prague participera aux quarts de finale de la Ligue Europa. Grâce notamment à deux buts inscrits par son défenseur camerounais Michael Ngadeu et à son milieu de terrain ivoirien Ibrahim Traoré, le Slavia a battu le FC Séville (4-3 après prolongation) en match retour des huitièmes de finale, jeudi soir, devant son public. A l’aller en Andalousie, les deux équipes s’étaient quittées sur un résultat nul (2-2).

Trois ans après son rival du Sparta, le Slavia accède à ce stade de la compétition pour la première fois depuis dix-neuf ans. En quarts de finale, le club pragois affrontera Chelsea.

Météo

Samedi, jour de fête des Elena, grisaille et pluie régneront sur l’ensemble du pays, hormis la façade ouest. Les températures maximales oscilleront autour de 9 ºC. Retour du soleil et de la douceur pour tout le monde, dimanche, avant une rechute en début de semaine.