Infos du jour Infos du jour

19-12-2017

Les chrétiens-démocrates et l'ODS ne soutiendront pas le gouvernement minoritaire

Le Premier ministre et leader du mouvement ANO Andrej Babiš a entamé ce mardi avec les chrétiens-démocrates et le Parti civique démocrate ODS sa série de rencontres en vue d'obtenir le soutien des parlementaires à son gouvernement minoritaire. Andrej Babiš s’appuie pour cela sur la déclaration de programme de son cabinet, un document d'une trentaine de pages que le gouvernement a validé lundi.

A l’issue de sa rencontre avec M. Babiš, le président des chrétiens-démocrates, Pavel Bělobrádek, a déclaré que le programme du nouveau gouvernement contenait des promesses irréalisables. Par ailleurs, les chrétiens-démocrates ont réitéré qu’ils ne soutiendraient pas le gouvernement minoritaire dirigé par Andrej Babiš, du fait que celui-ci est mis en cause dans une affaire de détournement de subventions européennes. Pour sa part, le chef de l'ODS Petr Fiala a dit que son parti était opposé par principe au projet de gouvernement minoritaire.

Les représentants du mouvement ANO s'entretiendront, mercredi, avec les sociaux-démocrates et avec des membres du mouvement des Maires et indépendants (STAN). Le lendemain, ce sera au tour du parti des Pirates de s’asseoir autour de la table des négociations.

Andrej Babiš veut avoir présenté sa déclaration de programme à tous les partis représentés à la Chambre des députés avant les fêtes de Noël. Les négociations en vue d'obtenir le soutien de ces formations pourraient reprendre après le Nouvel An. Le Premier ministre envisage de soumettre son gouvernement à un vote de confiance à la chambre basse du Parlement le 10 janvier.

Andrej Babiš invite Benjamin Netanyahou à Prague

Le Premier ministre tchèque Andrej Babiš s’est entretenu, ce mardi, par téléphone, avec son homologue israélien Benjamin Netanyahou. Il a profité de l’occasion pour inviter le chef du gouvernement israélien, ainsi que les ministres de son cabinet à Prague. Andrej Babiš a annoncé aux journalistes que cette rencontre des gouvernements tchèque et israélien pourrait avoir lieu en mai prochain. Elle devrait se dérouler dans le cadre des célébrations du centenaire de la fondation de l’Etat tchécoslovaque en 1918.

Le Premier ministre a souligné qu’Israël était un « partenaire stratégique » pour la République tchèque et que lui-même accordait une importance particulière aux relations tchéco-israéliennes. Sur la scène internationale, la République tchèque compte parmi les alliés traditionnels d’Israël.

Première rencontre entre gouvernement, employeurs et syndicats

Une première rencontre entre les représentants du nouveau gouvernement ANO, des syndicats et des employeurs aura lieu le 4 janvier prochain. Leurs négociations porteront sur le programme du gouvernement minoritaire.

L’information a été communiquée ce mardi par Josef Středula, président de la Confédération tchéco-morave des syndicats (ČMKOS), la plus grande centrale syndicale tchèque, qui rassemble 300 000 adhérents dans 29 branches.

Le salaire des élus politiques devrait augmenter de 7 %

Les dirigeants politiques et les parlementaires tchèques devraient voir leur salaire augmenter en moyenne de 7 % l'an prochain. Une hausse inférieure d'un point à celle qu'ils ont connue cette année. Le président de la République empochera en 2018 un salaire mensuel de 252 700 couronnes pour ses bons et loyaux services, contre 236 700 couronnes cette année. Pour les ministres, les salaires seront de 144 700 couronnes, contre 135 500 actuellement. Pour ce qui des parlementaires, députés et sénateurs, ils bénéficieront d'une augmentation de 4 900 couronnes, à 75 900 couronnes par mois.

Au premier janvier, les fonctionnaires tchèques verront également leur feuille de paie majorée. Les syndicats ont négocié pour une augmentation à 10 %. Pour les professeurs, qui sont parmi les moins bien payés en Europe, la hausse sera de 15 %.

La Tchéquie renforce son dispositif militaire

La République tchèque devra prochainement créer une unité militaire chargée de l’accueil et de l’aide fournie à des forces de l’OTAN, en cas d’opération militaire ou d’entraînement des forces de l’Alliance atlantique sur le territoire tchèque. L’information a été communiquée ce mardi par le chef de l’Etat-major Josef Bečvář. Il a également évoqué la future réforme de la gestion de l’Armée tchèque, liée à la hausse du nombre de soldats professionnels, dont les effectifs doivent augmenter de plusieurs milliers au cours des prochaines années.

Par ailleurs, le nombre de soldats tchèques déployés à l’étranger passera de 400 à plus de 1000 en 2018, selon les informations fournies par l’Etat-major. La Tchéquie compte ainsi renforcer sa présence en Afghanistan, au Mali et en Irak. L’Armée tchèque devrait également envoyer plus de 200 soldats dans les pays baltes, dans le cadre du renforcement de l’OTAN en Europe de l’Est.

Un banc dédié à Václav Havel a été inauguré à Prague-Dejvice

Un nouveau banc commémoratif dédié à Václav Havel a été inauguré, lundi, devant la Bibliothèque technique nationale, dans le sixième arrondissement de Prague, où l’ancien président et dramaturge résidait à la fin de sa vie. Œuvre des architectes Lea Dostálová a Petr Pištěk, le banc fait allusion à la pièce de Václav Havel L’Audience. Des bancs dédiés à l’ancien dissident et premier président de la République tchèque post-communiste existent dans plusieurs villes tchèques, ainsi qu‘aux États-Unis, en Espagne, en Irlande ou en Italie.

Lundi, plusieurs événements ont été organisés un peu partout dans le pays pour commémorer le sixième anniversaire du décès de Václav Havel.

Météo

Mercredi, jour de la fête des Dagmar, le temps sera nuageux à couvert, avec de timides éclaircies. Les températures restent fraîches et se situent entre -2 et 2°C pour les maximales.

19-12-2017