Infos du jour Infos du jour

10-12-2017

Extrême-droite : le parti SPD ne soutient pas directement Zeman pour la présidentielle

Réuni en congrès ce samedi, le parti d'extrême-droite SPD se prononçait sur le candidat qu'il pourrait soutenir pour la présidentielle de janvier. Finalement, selon l'agence de presse ČTK, la formation de Tomio Okamura va accorder un soutien indirect à l'actuel chef de l'Etat Miloš Zeman, candidat à sa propre succession et présent au congrès. Le SPD a tout de même salué le travail du chef de l'Etat et adopté une résolution pour encourager celui qui sera le futur président à agir en faveur de la démocratie directe, à lutter contre l'immigration et "l'islamisation" et à défendre les intérêts nationaux tchèques.

Plus tôt, Miloš Zeman s'était exprimé devant le congrès. Indiquant ne pas être d'accord sur tous les points du programme du parti d'extrême-droite, il l'a tout de même félicité à plusieurs reprises. Formation islamophobe et anti-immigration, le SPD est arrivé quatrième des récentes législatives avec 10,64 % des suffrages.

Extrême-droite : Zeman sous le feu des critiques pour sa participation au congrès du SPD

De nombreux politiciens tchèques ont fermement condamné la participation samedi du chef de l'Etat Miloš Zeman au congrès du parti d'extrême-droite SPD, dirigé par Tomio Okamura. Jiří Dienstbier, ancien ministre en charge des droits de l'Homme et candidat social-démocrate malheureux à la présidentielle 2013, s'est fendu d'un tweet à ce propos : "Zeman à la conférence des extrémistes d'Okamura. Jusqu'au cou dans la pire des saletés morales". Sur le même réseau social, le communiste Jiří Dolejš s'interroge de savoir comment le chef de l'Etat, opposant à la sortie de la Tchéquie de l'UE, peut assister au congrès d'un parti qui en est partisan.

A droite aussi, les oreilles de Zeman ont sifflé. L'eurodéputé Jiří Pospíšil, nouveau président du parti conservateur TOP 09, estime que le président a prouvé qu'il n'était pas "pro-européen". Pospíšil parle d'un politicien "jouant avec les plus bas instincts de l'homme : la peur, l'envie, la haine", qui ose se présenter auprès d'un individu comme Martin Konvička, l'ancien chef d'un mouvement islamophobe, et qui cherche en fait à obtenir le soutien des électeurs des partis extrémistes.

Un séisme de magnitude 3,5 enregistré en Moravie-Silésie

Un tremblement de terre de faible intensité a été enregistré dans la région de Moravie-Silésie ce dimanche matin aux alentours de 4h00. L'épicentre de ce séisme de magnitude 3,5 a été identifié à douze kilomètres de profondeur dans les environs du village de Hlučín, au nord d'Ostrava.

Selon Jan Zedník, de l'Institut géophysique de l'Académie des sciences de République tchèque, il s'agit d'un phénomène très rare dans la région. Il n'est pas fait état d'éventuels blessés ou bien de dégâts causés par ce tremblement de terre. "C'était vraiment un séisme, et pas une simple secousse dans le puits d'une mine", a tout de même précisé Jan Zedník.

Le probable futur ministre de l'Industrie Tomáš Hüner a rencontré le chef de l'Etat

Le chef de l'Etat Miloš Zeman poursuit ses rencontres avec les personnalités que le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) veut voir intégrer son gouvernement. Ce dimanche, le président a reçu à sa résidence de Lány Tomáš Hüner, qui devrait devenir le ministre de l'Industrie et du Commerce. Les deux hommes ont notamment longuement parlé énergie et matières premières. Sur ce dernier point, ils ont discuté de l'exploitation du lithium.

Tomáš Hüner, 58 ans, a déjà été ministre adjoint de ce portefeuille entre 2006 et 2011. Il a également travaillé pour l'entreprise énergétique ČEZ et pour la branche tchèque de Siemens. Le chef de l'Etat, qui a également rencontré le candidat au ministère de la Santé Adam Vojtěch (ANO) ce dimanche, devrait nommer le nouveau gouvernement ce mercredi.

La consommation tchèque de poisson stagne

Malgré la vente des carpes de Noël, la consommation de poisson en République tchèque a tendance à stagner. Selon les chiffres communiqués par l'Office tchèque des statistiques (ČSÚ), les Tchèques ont consommé en moyenne l'an dernier 5,1 kilogrammes de poisson par personne, ce qui représente une baisse de 7,5 % par rapport à 2015 et le chiffre le plus faible enregistré depuis l'année 1995.

La consommation de poisson en République tchèque est l'une des plus faibles au sein de l'Union européenne, où la moyenne est de 11 kilogrammes par personne chaque année. L'OMC recommande une consommation annuelle de 17 kilogrammes.

Le groupe Olympic a fêté ses 55 ans d'existence par un concert à Prague

Le groupe de rock Olympic, un des plus populaires en République tchèque, a célébré ce samedi ses 55 ans d'existence avec un concert organisé à l'O2 Arena à Prague. A cette occasion, d'anciens membres de la formation créée en 1962 ont été invités sur scène, tels que Pavel Chrastina, Ladislav Klein, František Ringo Čech ou bien Jiří Korn. Selon les journalistes présents, quelque 10 000 fans ont assisté au concert. "Nous jouons déjà 55 ans. Jamais nous n'avons cru que c'était possible. C'est un concert d'anniversaire dont on veut profiter dans les règles et on se réjouit déjà du concert des 60 ans", a déclaré Petr Janda, guitariste et chanteur du groupe.

Olympic est considéré comme l'un des initiateurs du style "bigbít" en pays tchèques, équivalent du "beat" britannique. Il a produit plus de 20 albums studio et une dizaines d'enregistrements de ses concerts. Au cour de sa longue existence, il comptabilise d'ailleurs plus de 7 000 concerts.

Météo

"Noir, c'est noir", chantait Johnny Hallyday. Et il ajoutait, fataliste : "Oui, gris c'est gris". C'est précisément la couleur du ciel ce lundi, jour de la fête des Dana. Il fait très couvert mais les températures remontent, surtout à l'est de la République tchèque où elles peuvent atteindre 12 °C.

10-12-2017