Infos du jour Infos du jour

28-11-2017

La société agroalimentaire Agrofert accusée de cultiver des terres ne lui appartenant pas

Le groupe Agrofert Holding, que détenait jusqu'à récemment le milliardaire Andrej Babiš, cultiverait 1 700 hectares de terrains qui ne lui appartiennent pas et qui ne font pas l'objet d'un contrat de location. C'est ce qu'affirme ce mardi la station d'information de la radio publique Radiožurnal. Selon ce média, Agrofert aurait même reçu des subventions européennes en lien avec ce terrain, ce qui constituerait un délit pouvant faire l'objet de poursuites pénales.

Interrogé sur cette situation, le porte-parole du groupe, Jan Pavlů, n'a pas démenti ces informations, indiquant qu'Agrofert tentait de faire la lumière sur cette affaire et d'identifier les véritables propriétaires des terrains concernés.

Andrej Babiš, chargé par le chef de l'Etat Miloš Zeman de constituer un gouvernement, est le fondateur d'Agrofert. En début d'année, il a dû transférer la propriété du groupe à un fonds fiduciaire pour ne pas tomber sous le coup de la loi sur les conflits d'intérêts.

Petr Fiala finalement élu vice-président de la Chambre des députés

Il restait un vice-président à élire pour compléter la direction de la Chambre des députés et c'est Petr Fiala, le président du parti civique-démocrate ODS qui a été choisi pour ce poste. Il a obtenu 116 voix sur 183. La semaine passée, les députés avaient une première fois refusé que Petr Fiala, soutenu par des partis d'opposition de droite rassemblés au sein du Bloc démocratique, n'accède à la fonction. Ce mardi, avant le nouveau vote, Jaroslav Faltýnek, le chef du groupe parlementaire du mouvement ANO, le plus important à la chambre basse du Parlement, a annoncé qu'il lui apportait son soutien. Les autres vice-présidents sont Vojtěch Pikal (Pirates), Tomio Okamura (SPD), le chef des communistes Vojtěch Filip, et le social-démocrate Jan Hamáček.

A noter que la Chambre des députés est désormais au complet. L'intégralité des 200 députés ont en effet maintenant prêté serment. Trois parlementaires ont attendu jusqu'à ce mardi pour procéder à cette opération.

L'armée tchèque veut acquérir des drones de combat

L'armée tchèque envisage d'acquérir des drones dotés de capacités de combat après 2020. Elle se dit prête à débourser jusqu'à un milliard de couronnes, environ 40 millions d'euros, pour s'équiper dans ce secteur. Les Tchèques utilisent déjà des appareils sans pilote, employés pour des missions de reconnaissance. Dans ce domaine, l'armée entend cependant également acquérir en 2019 des appareils ScanEagle, du constructeur américain Boeing, pour une somme de 200 millions de couronnes. Autant d'annonces qui ont été faites ce mardi en conférence de presse par Josef Bečvář, le chef de l'Etat-major de l'armée tchèque.

Le général a également indiqué son souhait de voir le nombre de soldats tchèques engagés en Afghanistan augmenter l'année prochaine. Si la Chambre des députés donne son accord, il pourrait y avoir sur place jusqu'à 650 militaires tchèques, contre 400 actuellement.

La société KMV envisage de ne plus sponsoriser l'enquête musicale du Český slavík, qui a récompensé un groupe néonazi

La Société des eaux minérales de Karlovy Vary (KMV) envisage de mettre fin à son soutien au concours musical du Český slavík (le Rossignol tchèque), où le public est appelé à voter pour ses artistes favoris. L'entreprise n'apprécie pas le manque de transparence qui a entouré le compte des voix attribuées au groupe Ortel, une formation proche de l'extrême-droite, qui a obtenu la seconde place dans la catégorie du groupe de l'année. Les organisateurs du prix, de l'agence Musica Bohemica, ont constaté que des individus soutenant Ortel ont tenté de manipuler le vote. Mais plutôt que d'éliminer le groupe de la compétition, ils ont décidé de lui attribuer le même nombre de votes que l'année précédente. Si Musica Bohemica ne s'explique pas sur la situation, Alessandro Pasquale, le directeur général de KMV, veut mettre fin à la collaboration de son entreprise avec le concours.

Les deux autres groupes distingués dans la même catégorie qu'Ortel, Kabát et Olympic, ont également protesté contre la façon dont le scrutin s'est déroulé.

Architecture : le parc archéologique de Pavlov désigné projet tchèque de l'année

Les architectes Radko Květ et Pavel Pijáček ont reçu ce lundi soir à Prague le prix tchèque d'architecture pour la réalisation du parc archéologique de Pavlov, en Moravie du Sud. Ce musée d'histoire, qui a coûté quelque 100 millions de couronnes (environ 4 millions d'euros), un financement en partie assuré par l'Union européenne, a été implanté sur un site préhistorique datant du paléolithique supérieur. Les visiteurs peuvent découvrir les artefacts mis au jour à cet endroit et la façon dont travaillent les archéologues. Les membres du jury du prix tchèque d'architecture ont expliqué que le projet impressionnait par sa "réalisation impeccable" et par "le soin accordé au choix et à l'utilisation des matériaux".

C'est la deuxième année que la Chambre d'architecture tchèque organise la remise de cette récompense. 249 projets concourraient et le vainqueur a été désigné parmi six finalistes.

Le Fonds public pour la cinématographie accorde une aide à un film sur Jan Palach

Le Fonds public pour la cinématographie (SFK) a décidé ce lundi d'accorder un soutien financier de l'ordre de 66 millions de couronnes, plus de 2,6 millions d'euros, pour huit nouveaux films tchèques. Le film Kryštof obtient le soutien le plus important, près d'un quart de cette somme. Ce long-métrage réalisé par Zdeněk Jiráský s'intéresse au destin d'un jeune homme après février 1948 et la prise de pouvoir des communistes en Tchécoslovaquie. Un autre film historique bénéficie d'une aide : il s'intitule Jan Palach et s'intéresse logiquement aux derniers mois de la vie de l'étudiant pragois, qui s'immola par le feu en janvier 1969 pour protester contre l'invasion soviétique.

Parmi les autres œuvres que le Fonds pour la cinématographie a décidé de soutenir, on trouve notamment Národní třída (Avenue nationale), l'adaptation d'un roman de Jaroslav Rudiš, ou encore Prezident Blaník, le long métrage tiré d'une série humoristique très populaire sur internet. Au total, 25 films sollicitaient une aide financière.

Football : le Slavia ne profite pas du ralentissement de Plzeň

Le Slavia Prague n'est pas parvenu à faire mieux qu'un match nul ce lundi face au FK Jablonec (1-1) dans un match comptant pour la quinzième journée du championnat tchèque de football. Les Pragois, champions en titre, avaient pourtant l'occasion de rattraper un peu le retard accumulé sur le Viktoria Plzeň, toujours invaincu à une journée de la trêve hivernale, mais qui a concédé son premier résultat nul ce weekend face à Teplice (0-0). Le Slavia occupe toujours la troisième place de l'HET liga, à trois points du Sigma Olomouc et à quatorze points du Viktoria.

Dans l'autre match disputé ce lundi soir, le Fastav Zlín est venu à bout sur son terrain du FC Slovácko (2-1).

Météo

Le temps se rafraîchit encore ce mercredi, jour de la fête des Zina, des Zena et même des Zenaida, un prénom féminin porté par un total d'un seul individu en 2016 en République tchèque. Le ciel est plutôt nuageux sur l'ensemble du pays et de la pluie voire de la neige fondue est attendue en son cœur, dans la région de Vysočina. Les températures maximales vont de 1 à 5 °C.

28-11-2017