Infos du jour Infos du jour

09-11-2017

Un conseiller municipal de Brno retire une publication facebook sur la santé de Miloš Zeman

Svatopluk Bartík, un conseiller municipal d'un arrondissement de Brno, a décidé de retirer sa publication facebook concernant la soi-disant mauvaise santé du chef de l'Etat Miloš Zeman. Dans ce texte, il affirmait que le président était atteint d'un cancer et qu'il ne lui restait que quelques mois à vivre. Pour Svatopluk Bartík, élu sous l'étiquette Žít Brno, il était important de dévoiler cette information étant donné que M. Zeman est candidat à sa propre succession à l'élection de janvier prochain. "Je ne m'attendais pas à ce que cela déclenche une telle bronca, et surtout cette vague d'émotions négatives à mon encontre et à l'encontre du président", a-t-il expliqué ce jeudi pour justifier la suppression de sa précédente publication.

Le château de Prague et le médecin du chef de l'Etat ont démenti les dires de M. Bartík. Une plainte a été déposée contre lui.

Les Pirates inquiets de la constitution d'un bloc entre ANO, le SPD et les communistes

Le parti des Pirates va se prononcer une nouvelle fois sur le soutien qu'il envisage d'accorder à Radek Vondráček (ANO) pour prendre la tête de la Chambre des députés. C'est ce que le président de la formation, Ivan Bartoš, a annoncé ce jeudi après une nouvelle rencontre de négociations avec des représentants du mouvement ANO d'Andrej Babiš, qui souhaite la constitution d'un gouvernement minoritaire. Les Pirates s'étaient d'abord prononcés en faveur d'un soutien à Radek Vondráček, en raison de son expérience à la chambre basse du Parlement, face à son adversaire Petr Fiala, le président du parti ODS. "Depuis lors la situation a bien changé, a expliqué Ivan Bartoš. "S'il se forme un bloc dans lequel ANO aurait le soutien clair du SPD et des communistes, nous avions indiqué dans notre stratégie préélectorale qu'ils ne pourraient être nos partenaires", a-t-il poursuivi.

Les Pirates, désormais troisième formation à la Chambre des députés, ont confirmé qu'ils souhaiteraient prendre la tête du comité parlementaire en charge de l'administration, de l'environnement ou bien des questions de sécurité. Selon eux cependant, le mouvement ANO aurait promis ce dernier au mouvement de Tomio Okamura, le parti d'extrême-droite SPD.

Andrej Babiš à CNN : "Je ne suis pas populiste mais pragmatique"

Le président du mouvement ANO, le milliardaire Andrej Babiš, chargé par le chef de l'Etat Miloš Zeman de former un nouveau gouvernement suite à son succès aux législatives, a réfuté l'idée qu'il jouerait la carte du populisme dans un entretien accordé mercredi soir à la chaîne de télévision américaine CNN. "Non, je ne suis pas un populiste, au contraire je suis un pragmatique", a déclaré l'ancien ministre des Finances. Selon lui, le mouvement ANO oeuvre en politique à ramener "le bon sens" et à "trouver des solutions".

Andrej Babiš a également réfuté la comparaison faite dans de nombreux médias occidentaux entre lui et Donald Trump. Il a indiqué qu'ils avaient pour points communs d'être tous deux des hommes d'affaires et de s'être mariés avec des femmes tchèques, mais que lui personnellement se sentait plus proche de Michael Bloomberg, l'ancien maire de New-York, lui aussi milliardaire.

Les sociaux-démocrates de Prague 5 contre le retour de Jiří Paroubek dans le parti

La branche sociale-démocrate du 5e arrondissement de Prague s'est prononcée contre le retour dans le parti de son ancien président, Jiří Paroubek. Selon le site iDnes.cz, qui rapporte l'information, l'ancien Premier ministre avait pourtant besoin de ce soutien pour rejoindre son ancienne formation politique. Les statuts de la social-démocratie prévoient en effet que le retour d'un membre du parti est conditionné à l'accord des anciennes organisations locales où il a été inscrit par le passé. A l'annonce de la nouvelle, le politicien de 65 ans, qui avait recueilli le soutien d'autres branches locales, a fait savoir qu'il allait "continuer à négocier".

L'homme politique avait quitté la social-démocratie à l'automne 2011 pour fonder la formation LEV 21. Le succès électoral n'avait pas été au rendez-vous et Jiří Paroubek avait décidé de se retirer de la vie politique en 2014.

L'inflation à 2,9 % en octobre, à son plus haut niveau depuis 2012

L'inflation s'est élevée à 2,9 % au mois d'octobre, en hausse de 0,2 point par rapport au mois précédent. D'après l'Office tchèque des statistiques (ČSÚ), les prix des biens et des services n'avaient plus autant augmenté depuis octobre 2012. L'agence de presse ČTK indique que les analystes ne s'attendaient pas à un niveau d'inflation aussi élevé. Eux tablaient plutôt sur une stagnation par rapport à septembre.

Ce sont à nouveau les produits alimentaires qui ont vu leur prix le plus augmenter. C'est particulièrement vrai pour les produits laitiers, les œufs mais également pour les fruits. Symbole de la hausse des prix, le beurre a connu une nouvelle augmentation de 50,7 %.

Dès l'annonce ce jeudi de l'inflation pour le mois d'octobre, la couronne tchèque s'est renforcée de quelques centimes par rapport à l'euro. Dans la matinée, il fallait 25,52 couronnes pour obtenir un euro.

Des supporteurs du Sigma Olomouc arrêtés par la police pour une agression raciste

La police a procédé samedi dernier à l'arrestation d'un groupe d'individus, des supporteurs du club de football du Sigma Olomouc, pour une agression raciste survenue à Prague en marge de la rencontre contre les Bohemians. Les suspects auraient agressé un homme de 36 ans originaire d'Afrique de l'Ouest en raison de la couleur de sa peau. La victime, qui vit à Prague depuis dix ans, a dû être conduite à l'hôpital. L'attaque raciste a eu lieu sur le chemin du stade des Bohemians, dans un tramway. Les agresseurs ont d'abord insulté la victime, avant de l'attaquer physiquement en lui donnant des coups de poing et de pied, puis en balançant des sièges. Dans un article du site aktuálně.cz, la personne agressée remarque que personne dans le tramway n'est intervenu pour lui venir en aide.

Football : la Tchéquie bat l'Islande en amical (2-1)

La sélection nationale tchèque de football, actuellement à Doha au Qatar pour participer à un mini-tournoi, a battu jeudi en match amical l'Islande sur le score de 2 à 1. Un succès honorable puisque les Islandais, à l'inverse des Tchèques, sont qualifiés pour le Mondial 2018 en Russie, et qu'ils n'avaient plus encaissé plus d'un but par match depuis près d'un an. La Reprezentace a ouvert la marque grâce à Tomáš Souček à la 19e minute de jeu et c'est Jan Sýkora qui a doublé la mise à la 65e, peu avant que l'Islande ne réduise l'écart. "Nous n'étions pas au complet, mais cela reste un participant à la prochaine Coupe du monde et ce genre de victoire doit donc nous stimuler pour travailler davantage", a commenté à la fin de la rencontre le sélectionneur Karel Jarolím.

Les Tchèques, vainqueurs de leurs trois derniers matchs, affrontent samedi le Qatar avant de rentrer en Europe.

Météo

Il ne fait pas beau sur toute la moitié nord de la Bohême ce vendredi, jour de la fête des Evžen, lovec žen. Il vaut mieux habiter au sud du pays, ou bien en Moravie, pour éviter la pluie et profiter de belles éclaircies. Les températures ne sont pas folichonnes. Elles vont de 6 à 10 °C pour les maximales.

09-11-2017