Infos du jour Infos du jour

05-11-2017

Election présidentielle : l’ex-Premier ministre Mirek Topolánek annonce sa candidature

Ancien Premier ministre, Mirek Topolánek, va lui aussi présenter sa candidature à l’élection présidentielle. Le politicien âgé de 61 ans l'a annoncé au journal Blesk ce dimanche. Pour officialiser sa candidature, il devra collecter 50 000 parrainages citoyens, 20 signatures de députés ou bien 10 signatures de sénateurs.

Président du Parti civique démocrate (ODS) entre 2002 et 2010, Mirek Topolánek a jusqu’au mardi 7 novembre pour recueillir les signatures nécessaires et déposer son dossier auprès du ministère de l'Intérieur.

La République tchèque sera examinée par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

L’Organisation des Nations Unies (ONU) va examiner, ce lundi à Genève, la situation des droits de l’homme en République tchèque. Cet examen périodique universel, mis en place par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, doit permettre à l’Etat tchèque de présenter ses avancées dans le domaine de la lutte contre la discrimination, de la protection des enfants, de l’égalité hommes-femmes et de la garantie des chances égales pour les personnes handicapées, les étrangers ou les minorités ethniques et sexuelles.

L’Examen périodique universel qui est obligatoire tous les cinq ans, a pour objectif d’améliorer la situation des droits de l’homme dans chacun des pays membres de l’ONU en leur fournissant différentes recommandations.

A Bruxelles, le ministre tchèque des Finances participera à une réunion de la zone euro

Le ministre tchèque des Finances, Ivan Pilný, participera, ce lundi à Bruxelles, à une réunion des ministres des Finances des pays de la zone euro. Les changements institutionnels au sein de la zone euro, le budget de l'UE, ainsi que l’approfondissement de l’Union monétaire européenne sont au coeur de cette rencontre de « format ouvert », une expression signifiant que tous les autres pays membres de l’UE sont également invités.

Cette réunion informelle fait partie des préparatifs pour le sommet des dirigeants des pays ayant adopté la monnaie unique, qui sera organisé par le président du Conseil européen, Donald Tusk, en décembre prochain.

Les pharmaciens demandent des modifications dans le système de financement des pharmacies

Les pharmaciens demandent des changements dans le système de financement des services pharmaceutiques. Réunis ce week-end à Benešov, en Bohême centrale, les représentants de la Chambre tchèque des pharmaciens (ČLnK) ont invité les députés, ainsi que la future direction du ministère de la Santé à introduire des surcoûts des médicaments fixes, à modifier le système de rémunérations des pharmaciens et à mettre en place des règles régulant la création de nouvelles pharmacies.

Selon le président de la Chambre, la République tchèque est l’un des derniers pays de l’UE où les revenus des pharmacies dépendent du prix des médicaments vendus. Lubomír Chudoba souligne que les pharmaciens devraient être payés pour leur travail et pas en fonction du prix des médicaments. Ce système est d’après lui injuste aussi bien pour les employés que pour les patients.

Les Pirates déposeraient une plainte contre un gouvernement sans le soutien des députés

Les Pirates ne toléreraient pas un gouvernement qui n’obtiendrait pas la confiance de la Chambre des députés et porteraient plainte auprès de la Cour constitutionnelle. C’est ce qu’a déclaré le chef du parti, Ivan Bartoš, ce dimanche, dans une émission de la télévision Prima.

Ivan Bartoš a ainsi réagi aux récents propos du président Miloš Zeman. Le chef de l’Etat avait en effet indiqué que le gouvernement minoritaire que souhaite former le vainqueur des récentes législatives, le leader du mouvement ANO, Andrej Babiš, pourrait fonctionner normallement pendant l’intégralité de son mandat de quatre ans même s'il endurait un vote de confiance négatif. La proposition du président a été critiquée par tous les partis, y compris le mouvement ANO.

Château de Prague : 15 000 personnes ont visité des espaces habituellement fermés au public

Près de 15 000 personnes se sont rendues ces vendredi et samedi au Château de Prague, siège du président de la République, pour visiter des espaces habituellement fermés au public. L’information a été annoncée par le bureau présidentiel.

Le Château de Prague a ouvert exceptionnellement au public certaines de ses salles utilisées pour les réceptions officielles. Il s’agissait notamment de salons de l’aile sud du Nouveau palais, qui avait fait l’objet de travaux de rénovation durant l’été, d’une pièce utilisée comme vestiaire, du salon d’entrée, de la salle du trône ou bien encore du salon Brožík. C’est dans celui-ci que le président reçoit les chefs d’Etat et de gouvernement.

Météo

Le temps est couvert et pluvieux sur l’ensemble du territoire tchèque, ce lundi, jour de la fête des Liběna. Les températures sont en baisse, les maximales ne dépassant que rarement les 11 °C dans la partie est du pays et les 9 °C ailleurs en République tchèque.

05-11-2017