Infos du jour Infos du jour

27-10-2017

Andrej Babiš veut former un gouvernement minoritaire

Le leader du mouvement ANO qui a remporté les récentes législatives tchèques, Andrej Babiš, veut essayer de former un gouvernement minoritaire, composé de ministres issus de sa formation et d’experts indépendants. Le milliardaire d’origine slovaque l’a déclaré aux journalistes du site d’information iDnes.cz ce vendredi, après avoir échoué à convaincre d’autres partis représentés à la Chambre des députés à former une coalition avec le mouvement ANO et à recueillir ainsi une majorité à la chambre basse du Parlement.

Ce nouveau gouvernement minoritaire devrait, selon Andrej Babiš, proposer un programme qui prendrait en compte, au moins partiellement, des priorités des formations ne faisant pas partie du cabinet. De leur côté, les leaders des autres partis en question refusent cette solution.

Rencontre annuelle de Miloš Zeman avec les ambassadeurs étrangers

Le président de la République, Miloš Zeman, a rencontré, ce vendredi au Château de Prague, les ambassadeurs étrangers en République tchèque. Comme de tradition, la rencontre a eu lieu la veille de la fête nationale du 28 octobre, marquant la naissance de la Tchécoslovaquie.

Le chef de l’Etat tchèque a prononcé un discours devant les diplomates étrangers. « J’espère que le futur gouvernement ne changera considérablement ni la politique intérieure du pays, ni la politique étrangère », a notamment déclaré Miloš Zeman. Le président a également ajouté que les négociations sur la formation d’un nouveau gouvernement pourraient prendre un certain temps, mais que cette période ne devrait pas avoir un impact négatif sur la prospérité et la stabilité du pays.

Le ministère des Affaires étrangères déclassifie une partie des archives diplomatiques

Le ministère des Affaires étrangères a déclassifié, sous forme électronique, plus de 40 000 pages de documents des archives diplomatiques. Les textes documentent notamment les activités de la diplomatie tchécoslovaque entre la Première et la Seconde Guerre mondiale et du gouvernement tchécoslovaque exilé à Londres entre 1939 et 1945, ainsi que le fonctionnement du ministère et des ambassades tchécoslovaques jusqu’en 1989.

Grâce à la numérisation des archives, le public peut découvrir par exemple des télégrammes datant de septembre 1938, quelques jours seulement avant la signature des Accords de Munich, dans lesquels les ambassadeurs tchèques à Paris et à Londres expriment leur crainte que la France et le Royaume-Uni permettent à Adolf Hitler d’annexer les régions frontalières de la Tchécoslovaquie. Le plus vieux document date de 1773, a fait savoir Blanka Fajkusová du ministère.

Levée de l’embargo russe sur les produits avicoles

La Russie a de nouveau autorisé l’importation des produits de volaille et des œufs de la République tchèque. L’embargo qui avait été imposé en février dernier en raison de l’épidémie de la grippe aviaire sur le territoire tchèque, a été levé cette semaine par les autorités russes.

En tout, neuf pays avaient interdit, complètement ou partiellement, l’importation des produits avicoles de la République tchèque. Seuls Israël et Hong-Kong ont pour l’heure supprimé cette mesure.

Après dix ans d’absence, le virus H5 avait fait sa réapparition en République tchèque en début d’année. Le dernier foyer de cette maladie a été enregistré en mars 2017 dans la région de Karlovy Vary (Bohême de l’Ouest).

A Prague, deux représentations du Don Giovanni sous la baguette de Placido Domingo

Deux représentations exceptionnelles du célèbre opéra Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart se tiendront ces vendredi et dimanche au Théâtre des Etats à Prague, sous la baguette du célèbre ténor et chef d’orchestre espagnole, Placido Domingo.

L’œuvre sera présentée à l’occasion du 230e anniversaire de sa première mondiale dirigée par son auteur dans le célèbre théâtre pragois le 29 octobre 1787. La représentation du dimanche sera diffusée en direct sur grand écran par le Théâtre national sur la place Václav Havel.

La chanteuse Marta Kubišová donne son dernier concert à Prague

La chanteuse tchèque parmi les plus célèbres, Marta Kubišová, donne, ce vendredi au palais Lucerna, son tout dernier concert à Prague. Cet événement est organisé dans le cadre d’une tournée d’adieu, intitulée « Marta pour la dernière fois » (« Marta naposledy »), que la musicienne a entamé le 26 septembre à Košice (Slovaquie).

Ancienne porte-parole de la Charte 77, Marta Kubišová est l’interprète notamment de « Modlitba pro Martu » - « Prière pour Marta », chanson qui est devenue un des symboles de l’écrasement du Printemps de Prague en 1968, puis des manifestations qui ont abouti à la chute du régime communiste en 1989. L’artiste donnera son ultime concert dans sa ville natale de České Budějovice (Bohême du Sud) le 1er novembre, le jour de ses 75 ans.

Météo

Couvert et pluvieux en Bohême, le ciel est un peu plus dégagé en Moravie et en Silésie ce samedi, jour de la fête des Alfréd. Les températures vont de 7 à 11 °C pour les maximales. Dans la nuit à dimanche, les météorologues prévoient des coups de vent violents.

27-10-2017