Infos du jour Infos du jour

10-04-2017

La République tchèque condamne les attentats contre deux églises coptes en Egypte

Le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka a condamné les attentats terroristes « horribles » qui ont visé, dimanche, deux églises chrétiennes coptes dans les villes de Tanta et d’Alexandrie en Egypte. Dans un message de condoléances adressé au Premier ministre égyptien Chérif Ismaïl, le chef du gouvernement tchèque se dit être « profondément touché par ces actes terroristes « dirigés contre de paisibles fidèles célébrant les fêtes religieuses » et dont l’objectif est de « manifester la force des organisations terroristes abjectes ». Le ministère des Affaires étrangères a condamné, lui aussi, ces attaques terroristes revendiqués par l’Etat islamique et qui ont fait plus de 40 morts. Dans un communiqué, la diplomatie tchèque a présenté ses condoléances aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Dans un message de condoléances, le président tchèque Miloš Zeman a exprimé son soutien à son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi dans la lutte contre le terrorisme.

Attentats en Egypte : 2 500 touristes tchèques restent dans le pays

Quelque 2 500 touristes tchèques restent en Egypte après les attentats anti-chrétiens de ce dimanche. D’après le vice-président de l’Association des agences de voyage, Jan Papež, il s’agit de clients d’agences de voyage qui passent leurs vacances dans des centres touristiques où il n’y a, selon les autorités tchèques, aucun risque au niveau de la sécurité. Le ministère des Affaires étrangères appelle toutefois les touristes sur place à la vigilance et leur déconseille des déplacements individuels.

Le gouvernement prépare une plainte contre la directive européenne sur les armes

Le gouvernement tchèque est prêt à porter plainte, auprès de la Cour de justice de l'UE, contre la directive européenne sur les armes, adoptée au mois de mars par les eurodéputés. D’après le ministre de l’Intérieur Milan Chovanec, la plainte pourra être portée d’ici quelques mois, lorsque la directive entrera en vigueur. La directive en question renforce la réglementation pour la détention légale d'armes à feu. Le texte est critiqué par les membres du gouvernement, ainsi que par les parlementaires tchèques qui l’estiment « contraignant à l’égard des détenteurs légaux d’armes en République tchèque ». Le ministre de la Défense a indiqué que son ministère allait travailler à un projet de loi permettant aux citoyens tchèques de conserver certaines armes en accord avec la directive.

La coalition régionale en Bohême du Sud se déchire

C'est la fin de la coalition régionale en Bohême du Sud, issue des élections de l'automne dernier, qui se sépare en mauvais termes. Le groupe social-démocrate a refusé d'accéder aux demandes de mouvement ANO. Celui-ci demandait tout simplement le remplacement de tous les conseillers régionaux sociaux-démocrates. Le différend, lié au secteur de la santé, remonte à plusieurs jours, quand les conseillers ANO ont reproché à leurs collègues sociaux-démocrates d'avoir accepté le salaire mirobolant de Martin Bláha, le président de la société des Hôpitaux de Bohême du Sud. Martin Bláha aurait de son côté autorisé le social-démocrate Jiří Zimola à construire un bâtiment sur l'une de ses propriétés. Ce dernier parle de "prétextes" et de "pseudo-affaires". Outre le mouvement ANO et le parti social-démocrate, la coalition régionale en Bohême du Sud était également composée de la formation Jihočeši 2012.

Prague : plusieurs centaines de personnes manifestent pour sauver le centre social Klinika

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté ce dimanche après-midi à Prague en soutien au centre social autogéré Klinika. Elles ont protesté contre la volonté de l’Administration des voies de chemin de fer (SŽDC), propriétaire de ce bâtiment situé dans le quartier de Žižkov, de procéder à son évacuation. Le rassemblement, qui s'est achevé par un concert, doit être la première des actions visant à sauver ce centre symbolique de la vie alternative pragoise. La SŽDC a obtenu le site l'année dernière du Bureau pour la gestion des propriétés de l'Etat (ÚZSVM) et il souhaiterait le rénover. Pour le militant Jan Trnka, l'enjeu du bâtiment est un prétexte pour liquider le centre Klinika.

L'inflation a atteint 2,6% au mois de mars

Le prix des biens de consommation a augmenté de 2,6% sur un an au mois de mars, en hausse de 0,1 point par rapport au mois précédent. L'inflation est donc toujours supérieure au seuil des 2%, l'objectif que s'est fixé la Banque nationale tchèque (ČNB). Ces chiffres ont été communiqués ce lundi par l'Office tchèque des statistiques (ČSÚ), qui indique également que le taux de chômage a baissé à 4,8% au mois de mars, alors qu'il était de 5,1% en février. Concernant l'inflation, son chiffre s'expliquerait en grande partie par la hausse des prix des produits alimentaires et des carburants. En revanche, le prix de biens comme le gaz naturel ou l'eau a eu tendance à baisser.

Météo

Après un lundi largement ensoleillé, les nuages seront au rendez-vous sur une majeure partie du territoire tchèque mardi, jour la fête des Izabela. Le temps sera variable, avec des précipitations sur la partie nord du pays. Les températures seront en baisse et varieront entre 9 et 13°C pour les maximales.

10-04-2017