Infos du jour Infos du jour

07-04-2017

Prague approuve les frappes américaines contre la Syrie de Bachar Al-Assad

Le premier ministre Bohuslav Sobotka a fait savoir ce vendredi qu'il approuvait les frappes américaines décidées par Donald Trump contre une base du régime syrien de Bachar Al-Assad suite à l'attaque chimique sur Khan Cheikhoun qui lui est attribuée. "L'utilisation d'armes chimiques est un crime inacceptable", a souligné le chef du gouvernement tchèque. "Espérons que la réaction rapide du président Trump contribuera à ce que ce genre d'attaques ne se répète pas", a-t-il poursuivi. Plus tard dans la journée, il a indiqué qu'il faudrait trouver une solution politique à la guerre syrienne avec tous les acteurs du conflit en accord avec les résolutions de l'ONU. Le chef de la diplomatie tchèque, Lubomír Zaorálek, a abondé dans ce sens.

D'autres politiciens tchèques, tels que le chef des chrétiens-démocrates Pavel Bělobrádek ou celui des conservateurs de TOP 09 Miroslav Kalousek, ont également salué l'initiative américaine, décidée unilatéralement. Sur la scène internationale, les autres pays européens ont aussi approuvé la décision de Donald Trump, qui a radicalement changé de position sur le dossier syrien. Les alliés de Bachar Al-Assad, à commencer par la Russie, l'ont en revanche vigoureusement condamnée. En République tchèque, le parti communiste partage ce point de vue en évoquant "une agression militaire".

Les élections législatives auront lieu les 20 et 21 octobre

Le chef de l'Etat Miloš Zeman a décidé de fixer les dates des élections législatives aux 20 et 21 octobre. Le président l'a annoncé jeudi soir sur la chaîne de télévision TV Barrandov. Il explique avoir choisi les dates les plus tardives possibles pour que les citoyens tchèques disposent du maximum de temps pour se familiariser avec les programmes et les candidats. Le chef de l'Etat parle également d'un "geste amical" envers les mouvements désireux de participer au scrutin qui pourront davantage se préparer à l'échéance électorale. Le président de la République doit officiellement fixer la date des élections avant le 22 juillet. Les partis ont quant à eux l'obligation d'annoncer la liste de leurs candidats avant le 15 août.

Affaire du Centre tchèque de Paris : Jan Závěšický démis de ses fonctions de directeur du réseau des Centres tchèques

Le ministre des Affaires étrangères Lubomír Zaorálek a décidé de démettre de ses fonctions Jan Závěšický, qui dirigeait jusqu'alors le réseau des Centres tchèques, lequel est chargé de promouvoir la culture et la science tchèque, notamment à l'étranger. Jan Závěšický a été la cible de nombreuses critiques après qu'il a choisi au début de l'année de renvoyer Jean-Gaspard Páleníček du Centre tchèque de Paris et de ne pas le nommer directeur de cette structure alors que celui-ci avait pourtant remporté le concours pour ce poste quelques mois plus tôt. Salué pour la qualité de son travail, M. Páleníček a reçu le soutien de nombreux membres du monde universitaire et culturel en France qui ont dénoncé son licenciement, en particulier au travers d'une lettre adressée à plusieurs officiels tchèques. Lubomír Zaorálek a justifié sa décision par les erreurs managériales commises par Jan Závěšický. Selon la Télévision tchèque, qui a rapporté l'information ce jeudi, le chef de la diplomatie tchèque n'aurait pas voulu prendre le risque de compromettre davantage les relations franco-tchèques.

Présidentielle : des référendums internes pour désigner les candidats du mouvement ANO et du parti social-démocrate

Le président du mouvement ANO, le milliardaire Andrej Babiš, indique ce vendredi dans un entretien pour le site info.cz qu'il ne désignera pas seul le candidat de son parti pour l'élection présidentielle prévue au début de l'année prochaine. Un référendum interne à cette formation sera organisé, à une date encore inconnue, pour choisir cette personnalité. Il est notamment question d'une possible candidature de l'actuel ministre de la Défense Martin Stropnický, mais Andrej Babiš croit savoir qu'il n'est pas intéressé par la perspective. Les sociaux-démocrates, principal parti de l'actuelle coalition gouvernementale, choisiront également leur candidat à l'occasion d'un référendum interne. Quant aux chrétiens-démocrates, ils pourraient ne pas présenter de candidat pour le scrutin présidentielle.

Intervention monétaire : la Banque centrale a mobilisé 220 milliards de couronnes en février

Au lendemain de l'annonce de la fin de sa politique de dévaluation de la couronne tchèque, la Banque nationale tchèque (ČNB) a annoncé ce vendredi qu'elle était intervenue à hauteur de 220 milliards de couronnes au mois de février pour maintenir la devise nationale au niveau de 27 couronnes pour un euro. C'est le deuxième volume le plus important mobilisé depuis le début de l'intervention monétaire, à l'automne 2013. Au mois de janvier, la Banque centrale avait acquis des euros pour 391 milliards de couronnes. Au total, ce sont 1500 milliards de couronnes qui ont été utilisées dans le cadre de cette politique. Avec la fin de l'intervention monétaire, la couronne tchèque devrait se renforcer dans les prochaines semaines.

Art médiéval : deux expositions tchèques parmi les dix les plus fréquentées en 2016

L'exposition "L'empereur Charles IV 1316-2016" a enregistré la cinquième plus importante fréquentation au monde en 2016 pour une exposition d'art médiéval. Elle était organisée dans la capitale tchèque par la Galerie nationale à l'occasion du 700e anniversaire de la naissance du souverain et a attiré quelque 93 000 personnes. Elle a d'ailleurs connu une redite en Allemagne. D'après le magazine The Art Newspaper, qui propose chaque année un classement des expositions ayant attiré le plus de visiteurs, un autre événement tchèque se place parmi les dix premières positions pour ce qui est de l'art médiéval. Il s'agit de l'exposition "L'Art dans les monts Métallifères, entre gothique et renaissance", à la neuvième place, également proposée par la Galerie nationale à Prague.

Météo

Le soleil refait son apparition en Tchéquie ce samedi, jour de la fête des Ema. On le voit distinctement en Bohême et on l'aperçoit aussi en Moravie. Des averses passagères sont possibles ici ou là. Les températures remontent et vont de 11 à 15 °C pour les maximales.

07-04-2017