Infos du jour Infos du jour

30-03-2017

La politique sociale européenne au cœur de la rencontre des ministres, employeurs et syndicats tchèques et slovaques

Les représentants des gouvernements, des employeurs et des syndicats tchèques et slovaques se réunissent ce jeudi au château de Štiřín, près de Prague, pour discuter notamment du projet de pilier européen des droits sociaux, de la directive européenne sur les travailleurs détachés ou encore de l’économie numérique. Le chef du gouvernement tchèque Bohuslav Sobotka, la ministres du Travail et des Affaires sociales Michaela Marksová ainsi que d’autres membres du gouvernement assistent à cette rencontre qui est organisée pour la deuxième fois consécutive depuis 2015. Si le gouvernement tchèque soutient la mise en œuvre d’un pilier européen des droits sociaux, un document qui définira les valeurs et principes partagés au niveau européen, elle critique en revanche à la nouvelle directive européenne sur les travailleurs détachés. Selon celle-ci les cotisations salariales de l’employé sont payées dans son pays d’origine, ce qui peut favoriser des pratiques de dumping social.

Présidentielle 2018 : Jiří Drahoš se présente en candidat apolitique

Deux jours après l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle 2018, Jiří Drahoš a présenté les grandes lignes de son programme aux médias ce jeudi, à Prague. L’ancien président de l’Académie des sciences, qui n’a jamais adhéré à un parti politique, a indiqué qu’il envisageait l’exercice des fonctions de chef de l’Etat comme celui d’une « cheville ouvrière apolitique de la société ». Il a promis qu’il ne soutiendrait aucun parti en particulier, tout en précisant qu’il ne souhaitait pas devoir nommer une coalition gouvernementale dans laquelle figureraient les communistes. Jiří Drahoš a qualifié d’important l’ancrage de la République tchèque dans l’Union européenne et l’OTAN. Par ailleurs, afin de pouvoir se présenter au scrutin, il entend recueillir les signatures de 50 000 électeurs, plutôt que le soutien de vingt députés ou de dix députés.

La République tchèque participe à la reconstruction d’un camp de réfugiés syriens en Jordanie

Le gouvernement tchèque a décidé d’allouer une somme de 150 millions de couronnes (environ 5,55 millions euros) à l’aide aux réfugiés à l’étranger. Une partie de ce budget (1,4 millions euros) sera destiné à la reconstruction du camp situé près de la ville d’Azraq, en Jordanie, qui accueille plus de 30 000 personnes ayant fui la guerre civile syrienne. L’année dernière, Prague avait déjà soutenu financièrement le fonctionnement de ce camp. En 2017, l’Etat entend également encourager l’aide aux migrants en Irak, en Serbie et en Macédoine.

Travail illégal : la police a arrêté quelque 300 ressortissants étrangers

Au cours d’une opération de trois jours, la police tchèque a identifié 262 étrangers employés illégalement, ainsi qu’une trentaine d’étrangers sans autorisation de séjour en République tchèque. La procédure de leur extradition est en cours. Ces travailleurs illégaux seraient majoritairement des ressortissants ukrainiens et moldaves, utilisant des documents falsifiés en provenance de Pologne et de Roumanie. L’information a été publiée ce jeudi par le ministre de l’Intérieur Milan Chovanec et le président de la Police tchèque, Tomáš Tuhý. Les opérations de contrôle, effectuées par 1200 policiers tchèques, allemands et polonais, se sont déroulées dans toutes les régions du pays.

Une grande majorité de Tchèques restent opposés à l’accueil de refugiés

Près de deux tiers des Tchèques se disent opposés à l’accueil de réfugiés en provenance de pays en guerre. Tel est le principal enseignement qui ressort de la dernière enquête sur la question réalisée par le Centre pour l’étude de l’opinion publique (CVVM), dont les résultats ont été publiés mercredi. Si 32 % des personnes interrogées se déclarent favorables à leur accueil jusqu’à ce que les réfugiés soient en mesure de rentrer dans leur pays d’origine, en revanche 61 % affirment être contre. S’il s’agit donc toujours d’une large majorité, la part des opposants à tout accueil a toutefois baissé de 3 % par rapport à la fin de l’année dernière. Tout en bas de l’échelle, seuls 3 % de Tchèques seraient prêts à accueillir des réfugiés et à les laisser s’installer durablement en République tchèque.

Cinéma : Emir Kusturica présente à Prague son film « On the Milky Road »

Grand invité du festival international du film Febiofest, le réalisateur serbe Emir Kusturica a présenté, mercredi, au public pragois, son nouveau film « On the Milky Road », en compétition à la dernière Monstra de Venise. Cette histoire d'amour impossible sur fond de guerre des Balkans, dans laquelle le cinéaste serbe partage l'affiche avec l'Italienne Monica Bellucci, sortira en salles tchèques le 11 mai prochain. Deux fois lauréat de la Palme d’Or à Cannes, Emir Kusturica, 61 ans, recevra, vendredi soir à Prague, à l’occasion de la clôture du Febiofest, le prix Kristian pour sa contribution au cinéma mondial.

Météo

C’est un temps quasi estival, largement ensoleillé et chaud, qui règne sur toute la République tchèque ce vendredi, jour de la fête des Hugo. Une très belle journée propice aux randonnées et autres sorties et activités en plein air est également annoncée pour samedi. Les températures varient entre 19 et 24 °C pour les maximales.

30-03-2017