Infos du jour Infos du jour

20-03-2017

Le cardinal Miloslav Vlk sera enterré samedi prochain à la cathédrale Saint-Guy

Les funérailles du cardinal Miloslav Vlk, décédé samedi dernier des suites d’un cancer à l’âge de 84 ans, se tiendront samedi prochain à la cathédrale Saint-Guy au Château de Prague. Lae corps de l’ancien archevêque de Prague sera exposé jeudi et vendredi, dans un lieu qui reste encore à déterminer avec le bureau de la présidence de la République. La messe sera célébrée par son successeur à la tête de l’Eglise catholique tchèque, le cardinal Dominik Duka. La présence des cardinaux et évêques des pays environnants est attendue, selon le secrétariat de l’archevêché de Prague. La dépouille mortelle de Miloslav Vlk sera ensuite déposée dans la chapelle de l’archevêché de la cathédrale Saint-Guy, à côté de celles de František Tomášek et Karel Kašpar, morts respectivement en 1992 et 1941.

Kiev condamne la participation d'un député tchèque à une cérémonie célébrant l'annexion de la Crimée

Selon l'ambassade ukrainienne à Prague, le député tchèque Jaroslav Holík, membre du parti Liberté et démocratie directe de Tomio Okamura, a participé à une cérémonie célébrant le troisième anniversaire de l'annexion de la Crimée par la Russie. La diplomatie ukrainienne estime qu'il a enfreint la législation ukrainienne et indique que les autorités réagiront en conséquence. Kiev appelle la Chambre des députés à se pencher sur le cas de ce parlementaire. D'après l'ambassade, Jaroslav Holík fait partie "de la poignée de politiciens étrangers à l'hygiène politique réduite" à avoir pris part à ces célébrations. L'agence de presse ČTK indique que le député a sans doute voyagé en Crimée à titre privé puisque sa démarche n'a pas été encadrée et validée par la Chambre basse du Parlement.

Le chef de la diplomatie est sceptique quant au fonctionnement de l’UE

Le ministre des Affaires étrangères redoute une désintégration de l’Union européenne, si celle-ci ne se réforme pas en profondeur et n’écoute pas davantage les peuples. Dans un entretien publié dans l’édition de ce lundi du quotidien Hospodářské noviny, Lubomír Zaorálek affirme comprendre le choix des Britanniques pour le brexit. Selon lui, toutefois, la volonté du Royaume-Uni de quitter l’UE doit permettre à celle-ci d’apprendre de ses erreurs pour ne plus les reproduire. Le chef de la diplomatie tchèque considère que la libre circulation des personnes est un principe problématique. « Nous n’arrêtons pas d’entendre parler de la nécessité de respecter la libre circulation et d’autres choses, principes pour lesquels nous serions prêts à nous laisser mettre en croix, mais le résultat sera que l’Union peut se désintégrer à cause de ces principes », affirme-t-il notamment. Tout en critiquant Jean-Claude Juncker qui refuse de visiter les pays membres pour discuter des problèmes, Lubomír Zaorálek, ministre pro-européen, estime que l’UE ne dispose pas des instruments pour convaincre ses citoyens qu’elle est bien un ensemble fonctionnel et efficace.

Etude : le cinéma d'animation tchèque manque de moyens face à la concurrence

Les films d'animation tchèques ne sont pas en mesure de concurrencer les productions étrangères ; ils sont peu vus et ils ne parviennent que rarement sur les marchés étrangers. Telles sont les conclusions d'un rapport qui fait pour la première fois un état des lieux du monde du cinéma d'animation en République tchèque. Présenté ce lundi par l'Association du film d'animation, le document indique que les producteurs tchèques manquent d'ambition et que les films bénéficient d'un financement trop faible. Le secteur manque de surcroît de créateurs suffisamment qualifiés, avec des diplômés qui bien souvent changent de secteur et ne mettent pas leurs compétences au profit de l'animation. L'association prend l'exemple du film Hurvínek a kouzelné muzeum (Hurvínek et le musée magique), une production qui doit sortir à l'été prochain. Ce film, dont le héros est une marionnette très populaire créée dans l'entre-deux-guerres, a en effet pu être réalisé grâce aux financements étrangers et au travail de studios basés en Belgique et en Russie.

Autorité de la concurrence : Prague paiera une amende à cause du pont de Troja

Le Bureau pour la protection de la concurrence (ÚOHS) a décidé d'infliger une amende de 11 millions de couronnes, environ 410 000 euros, à la municipalité de Prague, coupable de négligences dans la commande publique pour la construction du pont de Troja. L'autorité en charge du respect des règles de la concurrence indique que le pont, qui fait partie du complexe du tunnel Blanka, ne correspond pas aux plans initialement annoncés et que son prix final dépasse de trois fois le prix prévu au départ du projet. L'infrastructure devait en effet coûter 500 millions de couronnes, environ 19 millions d'euros. La facture pour la capitale tchèque a finalement été supérieure d'un milliard de couronnes. La municipalité de Prague réfute les conclusions de l'autorité et indique vouloir porter plainte contre sa décision.

Prague célèbre la Journée mondiale du conte

Ce lundi, Prague s’associe à de nombreuses villes des quatre coins du monde qui célèbrent la Journée mondiale du conte. Des ateliers, représentations et récitals, ou encore le festival Storyslam, consacré cette année, entre autres, au rôle de la narration dans l’enseignement, se tiendront tout au long de la journée au centre de l’ONG Člověk v tísni (L’Homme en détresse). La nouvelle a été annoncée par la porte-parole du programme éducatif de l’ONG « Les variantes de la société », Jana Odstrčilová. La Journée mondiale du conte est née en 2001 en Suède. En République tchèque, les conteurs se retrouvent pour mettre à l'honneur de belles histoires pour la quatrième fois consécutive.

Météo

Le nord-ouest de la Bohême est de façon intermittente sous la pluie ce mardi, jour de la fête de Radek Štěpánek. Le reste du pays bénéficie de belles éclaircies, surtout à l'est de la Tchéquie, en Moravie et en Silésie. Les températures maximales se situent dans une fourchette comprise entre 11 et 15 °C.

20-03-2017