Infos du jour Infos du jour

01-03-2017

A Prague, l’eurodéputé Frans Timmermans a souligné l’importance de la Charte 77

L’apparition de la Charte 77, une pétition dénonçant la violation des droits de l’homme sous le régime communiste, a contribué de manière cruciale à la fin de la Guerre froide et à la chute du rideau de fer. C’est du moins ce qu’a déclaré le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, ce mercredi, lors de sa visite à Prague. L’eurodéputé néerlandais s’est rendu en République tchèque pour commémorer, en présence du Premier ministre tchèque, Bohuslav Sobotka, ainsi que de plusieurs chartistes, la réunion d’un des premiers porte-paroles de la Charte 77, Jan Patočka, avec le chef de la diplomatie néerlandaise, Max van der Stoel, qui a eu lieu il y a 40 ans de cela. Le soutien du ministre néerlandais au mouvement dissident tchécoslovaque est désormais commémoré également grâce à un monument qui a été dévoilé dans le parc de Max van der Stoel à Prague ce mercredi après-midi par Frans Timmersmans et par le ministre tchèque des Affaires étrangères, Lubomír Zaorálek.

Bohuslav Sobotka a pris ses fonctions de ministre de l’Industrie et du Commerce

Suite au limogeage de Jan Mládek la semaine dernière, le Premier ministre Bohuslav Sobotka a pris, ce mercredi, ses nouvelles fonctions de ministre de l’Industrie et du Commerce. Le chef du gouvernement s’est chargé à titre temporaire de la direction du ministère. Outre la pression qu’il entend mettre sur les opérateurs de télécommunications afin de les contraindre à baisser les tarifs des données mobiles, Bohuslav Sobotka a indiqué que les subventions européennes, le projet d’achèvement de la centrale nucléaire de Dukovany, la numérisation de l’industrie et le soutien aux investissements constitueraient les priorités de son mandat. Ce mercredi matin, le chef du gouvernement a rencontré le désormais ex-ministre Jan Mládek, ainsi que ses adjoints, afin justement d’évaluer la situation. L’identité du prochain ministre devrait être connue après le congrès du parti social-démocrate, dont Bohuslav Sobotka et Jan Mládek sont membres, qui se tiendra les 10 et 11 mars.

Le ministre de la Défense et le chef de l’Etat-major rendent visite aux soldats tchèques en Lituanie

Le ministre de la Défense, Martin Stropnický, et le chef de l’Etat-major, Josef Bečvář, effectuent ce mercredi une visite en Lituanie, où 112 soldats tchèques participent depuis le début du mois de janvier à une mission d’entraînement de trois mois. Ces manœuvres font partie d’un projet commun aux armées des quatre pays du groupe de Visegrád (République tchèque, Slovaquie, Pologne, Hongrie) et des pays Baltes, ceux-ci redoutant l’expansionnisme de la Russie. Dans une zone située à proximité de la frontière avec la Biélorussie, les soldats tchèques et lituaniens s’entraînent ensemble dans le cadre d’une mission appelée « Training Bridge 2017 » qui s’achèvera le 20 mars prochain.

Loi sur les parcs nationaux : les députés refusent les changements proposés par le Sénat et approuvent la version initiale

Les députés ont refusé, ce mercredi, un amendement à la loi sur les parcs nationaux soutenu par le Sénat et ont adopté la version du texte qui leur a été initialement présentée par le ministère de l’Environnement. Le résultat du vote a été salué par le Premier ministre, Bohuslav Sobotka, ainsi que par le ministre de l’Environnement, Richard Brabec, il déplaît toutefois au président de la République, Miloš Zeman, partisan de la version sénatoriale, qui a déjà annoncé d’y vouloir opposer son veto. Les changements proposés par la Chambre haute du Parlement visaient à donner davantage de marges de manœuvre aux municipalités pour développer des activités économiques et touristiques. La proposition a fait l’objet de nombreuses critiques de la part des scientifiques d’après lesquels elle menacerait la protection de la nature et pourrait conduire à la fin des parcs nationaux en République tchèque.

Justice : la sœur des frères Mašín pourrait restituer la propriété familiale

Zdena Mašínová, fille du résistant au nazisme Josef Mašín et sœur des frères Josef et Ctirad Mašín, opposants controversés au régime communiste, pourrait restituer la ferme familiale située à Lošany (Bohême de l’Est). Cela résulte d’un verdict prononcé ce mercredi par le tribunal régional de Kolín. La décision du tribunal peut encore faire l’objet d’un appel. La propriété familiale a été confisquée sous le régime communiste. Vu que les frères Mašín, deux des héritiers de la ferme, se sont fuis en 1953 pour les Etats-Unis et ne sont plus jamais revenus, elle appartient aujourd’hui partiellement à l’Etat.

Cinéma : première de « Masaryk » en République tchèque ce mercredi

Présenté récemment à la Berlinale, le film « Masaryk » sera projeté en première en République tchèque ce mercredi soir. Très attendu par la critique et le public malgré son accueil plutôt tiède à Berlin, le long-métrage de Julius Ševčík, fruit d’une coproduction tchéco-slovaque pour un budget de deux millions d’euros, est un biopic de Jan Masaryk, fils du premier président tchécoslovaque Tomáš Garrigue Masaryk et homme politique qui a participé au gouvernement d’union nationale après la Deuxième Guerre mondiale jusqu’à sa mort restée suspecte en mars 1948 peu après la prise du pouvoir par les communistes. L’œuvre revient toutefois librement sur la période de sa vie qui a précédé la déclaration de la guerre et offre notamment un nouveau regard sur les accords de Munich. Le rôle de Jan Masaryk est interprété par Karel Roden. Le film, dont la sortie dans les salles est prévue le 9 mars, présente aussi des aspects plus personnels de cette personnalité importante de l’histoire tchèque, comme sa relation à son père, ses relations sentimentales ou encore sa consommation d’alcool et de drogues. Avec quatorze nominations, « Masaryk » figure parmi les grands favoris de la cérémonie des Lions tchèques qui se tiendra ce samedi et récompense chaque année le meilleur de la cinématographie nationale.

Météo

C’est un temps variable, tantôt ensoleillé, tantôt couvert, avec de la pluie ou de la neige, qui règne sur la majeure partie du territoire tchèque ce jeudi, jour de la fête des Anežka. Les températures sont malgré tout en hausse et vont de 7 à 11 °C pour les maximales.

01-03-2017