Infos du jour Infos du jour

22-02-2017

Registre des contrats : les députés votent une exception pour les entreprises publiques

La Chambre des députés a voté ce mercredi en faveur d'une exception pour les entreprises détenues en majorité par l'Etat à la nécessité d'inscrire les commandes publiques sur le nouveau registre des contrats. Initialement, cette exception ne devait concerner que la brasserie publique Budějovický Budvar. Les parlementaires sociaux-démocrates, chrétiens-démocrates et communistes ont cependant décidé d'étendre le dispositif pour les autres sociétés dont l'Etat est l'actionnaire majoritaire. L'amendement à la loi sur le registre des contrats, un texte initialement destiné à lutter contre la corruption, a été adopté à une voix près. D'après l'initiative Rekonstrukce státu, qui milite pour l'introduction de mesures anti-corruption, les députés ont vidé de sa substance la seule loi qui visait à lutter contre le gaspillage de l'argent public.

Loi sur les parcs nationaux : les députés interrompent le débat sur un amendement sénatorial controversé

La nouvelle loi relative à la protection des quatre parcs nationaux tchèques a été longuement discutée mardi à la Chambre basse du Parlement. Les députés ont finalement interrompu le débat avant de procéder au vote. En décembre dernier, les députés avaient adopté une première version de la loi élaborée par le ministère de l’Environnement et qui doit actualiser les règles en vigueur au sein des parcs nationaux. Ce texte a par la suite été contesté par les sénateurs qui ont proposé un amendement de leur propre cru. Or cet amendement a provoqué un tollé des scientifiques, soutenus par plusieurs dizaines de milliers de signataires d’une pétition. Selon eux, l’amendement menacerait la protection de la nature en République tchèque, en privilégiant les intérêts économiques des communes concernées. Mardi, à la Chambre des députés, l’amendement sénatorial a été soutenu par le président Miloš Zeman et par le Parti civique démocrate (ODS), dans l'opposition.

Les députés s’opposent au dédommagement des soldats persécutés sous le régime communiste

La Chambre des députés a rejeté, une nouvelle fois, la proposition de dédommagement financier pour les soldats persécutés sous le régime communiste, projet qui lui avait été soumis pour la première fois il y a neuf ans. Initié par les représentants de la coalition gouvernementale, le projet proposait de verser mensuellement une somme de 1500 couronnes (55,5 euros) aux anciens militaires révoqués de l’armée pour des raisons politiques. Comme précisé par l’initiateur du projet de loi, le député social-démocrate Antonín Seďa, plus qu’un millier de personnes, âgées en moyenne de plus de 80 ans, seraient actuellement concernées, alors que le projet initial comptait sur le dédommagement de 2000 anciens soldats. Tout en soulignant les mérites des soldats persécutés, le ministre de la Défense Martin Stropnický (ANO) s’est néanmoins opposé à la mesure, en indiquant que d’autres groupes de citoyens, victimes du régime totalitaire, devraient dans ce cas également en bénéficier.

Transports publics : les syndicats lancent un ultimatum au gouvernement et aux régions pour de meilleurs salaires

Les syndicats du secteur des transports publics, qui militent pour une augmentation du salaire des chauffeurs de bus, lancent un ultimatum au gouvernement et aux régions. Ils se disent prêts à poursuivre les négociations jusqu'aux 15 mars et appelleront ensuite à la grève si leurs revendications ne sont pas satisfaites. C'est ce qu'a indiqué ce mercredi aux journalistes Luboš Pomajbík, le président de l'Union syndicale des transports (OSD). Il sollicite également une rencontre avec le premier ministre Bohuslav Sobotka. Lundi, une rencontre avec des représentants du gouvernement et l'Association des régions n'a abouti à aucun résultat. Les régions n'ont en effet pas obtenu la promesse du gouvernement que celui-ci leur débloquera l'argent nécessaire à l'augmentation du salaire des chauffeurs de bus.

L’œuvre de Josef Koudelka est à l’honneur dans l’exposition La fabrique d’Exils à Paris

Le Centre Pompidou accueille du 22 février au 22 mai prochain une exposition du photographe tchèque Josef Koudelka, lequel vit en France. Intitulée La fabrique d’Exils, l’exposition présente trente-cinq photographies issues de la série Exils, dont Josef Koudelka a fait don en 2016 au Centre Pompidou, ainsi que des clichés inédits, des autoportraits et des planches sur lesquelles le photographe collait ses clichés. Après son départ de l’ancienne Tchécoslovaquie suite à l’invasion soviétique en 1968, Koudelka a conçu la série Exils durant les années 1970 et 1980 au cours de ses voyages en Europe. La fabrique d'Exils est la première exposition de Josef Koudelka à Paris depuis 29 ans.

Football : la République tchèque ira affronter la Belgique en amical le 5 juin

La sélection tchèque de football va disputer un match amical de prestige le 5 juin prochain en Belgique face aux Diables Rouges. L'Union belge de football a dévoilé l'information ce mercredi via son compte twitter. La Belgique est actuellement cinquième du classement FIFA et la République tchèque, 46e, aura fort à faire pour mettre en difficulté l'équipe entraînée par Roberto Martínez. Pour la Reprezentace, cela constituera un match test avant son déplacement quelques jours plus tard en Norvège dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. "Personnellement je suis très content que nous puissions nous mesurer à un adversaire de cette qualité. La Belgique aujourd'hui, cela correspond à l'une des meilleures équipes au monde et pour notre jeune équipe, ce match peut apporter beaucoup d'une précieuse expérience", a commenté le sélectionneur tchèque Karel Jarolím.

Météo

La moitié nord-est de la République tchèque, sous les nuages, est sujette à des averses ce jeudi, jour de la fête des Svatopluk. Le reste du pays, notamment le sud-ouest de la Bohême, est plutôt ensoleillé. Les températures sont stables, de 9 à 13 °C pour les maximales.

22-02-2017