Infos du jour Infos du jour

10-02-2017

Législatives 2017 : le parti STAN accepte de former une coalition avec les chrétiens-démocrates

Le parti des Maires et indépendants (STAN) entamera des négociations sur la formation d'une coalition avec le parti chrétien-démocrate (KDU-ČSL) en vue des prochaines élections législatives prévues pour l'automne 2017. Le projet de coalition, initié par les chrétiens-démocrates, a été approuvé par 81 délégués du STAN réunis au congrès du parti. L'information a été communiquée jeudi par le leader des Maires et indépendants, Petr Gazdík. Une première rencontre des représentants des deux partis devrait avoir lieu d'ici fin février. Pour être représentée à la Chambre des députés, la future coalition devra recueillir au moins 10% des suffrages.

Les sociaux-démocrates de 13 régions sur 14 accordent leur soutien à Bohuslav Sobotka pour un nouveau mandat à la tête du parti

La branche régionale du parti social-démocrate (ČSSD) de Moravie-Silésie a décidé à son tour d'accorder son soutien à Bohuslav Sobotka pour briguer un nouveau mandat à la tête de la social-démocratie. L'actuel premier ministre dispose donc de l'appui des sociaux-démocrates de treize des quatorze régions tchèques avant le congrès national du parti organisé au mois de mars. La branche régionale de Bohême du Sud s'est distinguée en soutenant un autre candidat en la personne de Jeroným Tejc, un des hommes qui avaient tenté de renverser la direction de Bohuslav Sobotka après les législatives de l'automne de 2013. En Moravie-Silésie, les sociaux-démocrates se sont cependant montrés indécis pour désigner leur favori à la place de premier vice-président du parti. 65 d'entre eux ont voté en faveur de l'actuel ministre de l'Intérieur Milan Chovanec, 65 autres ont voté pour Jeroným Tejc.

Pour incitation à la haine raciale, le leader d’extrême-droite Adam B. Bartoš risque trois ans de prison

Adam B. Bartoš, le leader du groupuscule d'extrême-droite Démocratie nationale, est accusé d'incitation à la haine raciale et au génocide. Selon la Radio publique tchèque, qui rapporte l'information ce vendredi, il risque jusqu'à trois ans de prison ferme s'il est reconnu coupable par le tribunal d'arrondissement de Prague 1 qui est chargé de son jugement. Dans ses textes et ses discours, Adam B. Bartoš, qui fait l'objet de poursuites depuis le printemps dernier, vise particulièrement les juifs ainsi que les migrants. Lui parle d'un "procès politique" qui aurait pour objectif d'intimider son groupuscule et ses partisans. Lors d'un rassemblement, il avait notamment déclaré : "la question juive n'a jusqu'alors pas été résolue de façon satisfaisante".

L'Académie des Sciences expose le patrimoine culturel détruit de Mossoul

La galerie de l'Académie tchèque des Sciences, à Prague, accueille jusqu'à fin mars une exposition sur le patrimoine architectural détruit de la ville irakienne de Mossoul. C'est à travers cette exposition qu'une équipe d'archéologues et d'historiens tchèques présente les premiers résultats de son projet, lancé en 2015, dont l'objectif est de rassembler toute sorte d'informations sur les monuments historiques et culturels détruits par l'Etat islamique. L'exposition présente sur neuf panneaux l'évolution historique, architecturale et urbanistique de la ville la plus importante de la région nord-irakienne. Les visiteurs peuvent examiner en détails certains monuments à l'aide d'une tablette.

Prix Magnesia Litera : 352 livres candidats, un record

352 livres sont candidats aux prix littéraires Magnesia Litera dont les lauréats 2017 seront dévoilés à l'occasion d'une cérémonie organisée le 4 avril à la Nouvelle scène du Théâtre national. Pour la 16e édition de cette prestigieuse récompense, qui vise à "populariser la littérature de qualité", les éditeurs, auteurs, institutions littéraires et écoles ont donc proposé un nombre record d'ouvrages en lice. L'an passé, l'écrivain Martin Reiner avait été distingué dans la catégorie principale pour son roman Básník (Le poète), sous-titré Un roman sur Ivan Blatný.

Tennis - Fed Cup : les tenantes du titre tchèques affrontent les Espagnoles en quarts

L'équipe féminine tchèque de tennis affronte l'Espagne ce week-end à Ostrava en quarts de finale de la Fed Cup. Les Tchèques, tenantes du titre et vainqueur à cinq reprises lors des six dernières éditions de la compétition, sont privées de Petra Kvitová, blessée. Cela n'empêche pas le capitaine de l'équipe tchèque, Petr Pála, d'être confiant. "Je pense que si les filles jouent à leur niveau, nous devrions nous en sortir", estime-t-il. Le match débute ce samedi par la rencontre entre Barbora Strýcová et Garbiñe Muguruza, la 7e joueuse mondiale. Viendra ensuite tour de la meilleure tenniswoman tchèque du moment, Karolína Plíšková, qui défiera Lara Arruabarrena.

Météo

Le ciel reste nuageux sur la majeure partie du territoire tchèque ce samedi, jour de la fête des Božena. Le soleil devrait tout de même être aperçu dans les régions de Karlovy Vary et de Zlín, ainsi qu'en Bohême du Sud. Les températures maximales ne dépassent pas les 3 °C.

10-02-2017